AFFECTIONNER
. v. a.
Aimer, avoir de l'affection pour quelqu'un ou pour quelque chose. C'est une personne que j'affectionne. C'est un genre d'étude qu'il affectionne beaucoup.   Affectionner quelque chose, signifie quelquefois, S'y intéresser avec affection, avec chaleur. C'est l'affaire du monde que j'affectionne le plus.

AFFECTIONNER, est aussi pronominal. Ainsi on dit, S'affectionner à une chose, S'y attacher, s'y appliquer avec affection.

AFFECTIONNÉ, ÉE. participe, C'est aussi un terme de civilité employé quelquefois dans la souscription des lettres, que l'on termine par certaines formules d'usage, lesquelles varient suivant les relations de la personne qui écrit la lettre avec celle à qui elle l'adresse. Votre très-humble et très-affectionné serviteur. Votre affectionné serviteur. Votre affectionné. Votre affectionné à vous servir. Votre affectionne à vous rendre service. Ces deux dernières formules ont vieilli.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • affectionner — [ afɛksjɔne ] v. tr. <conjug. : 1> • XIVe; de affection 1 ♦ Vx Attacher, intéresser (à qqn ou qqch.). Pronom. « Nous nous affectionnons aux gens qui nous consolent » (Marivaux). 2 ♦ Vieilli Être attaché à, aimer, chérir. « Il affectionne… …   Encyclopédie Universelle

  • affectionner — AFFECTIONNER. v. act. Aimer, avoir de l affection pour quelque personne, pour quelque chose. C est une personne que j affectionne. C est une sorte d étude qu il affectionne fort. f♛/b] On dit, Affectionner quelque chose, pour, S y intéresser avec …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • affectionner — aucun à faire quelque chose, Animare, Accendere. S affectionner à quelque chose, Cupide aliquid facere Studio rei alicuius incendi. Il est mal affectionné envers le Prince, Male animatus est erga Principem. Il n est point affectionné à ses… …   Thresor de la langue françoyse

  • affectionner — Affectionner. v. act. Aimer, avoir affection pour.... C est une personne que j affectionne. Il se dit aussi pour exprimer qu on s interesse beaucoup à quelque chose. C est la chose du monde que j affectionne le plus. il affectionne fort cette… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • affectionner — (a fè ksi o né) v. a. 1°   Avoir de l affection pour. Il affectionne singulièrement cette personne. Un singe que le prince affectionnait. Il affectionne sa maison de campagne. Les Grecs affectionnaient cette étude. 2°   Produire l affection,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AFFECTIONNER — v. tr. Aimer avec attachement. C’est une personne que j’affectionne. C’est un genre d’étude qu’il affectionne beaucoup. Affectionner quelque chose signifie quelquefois S’y intéresser avec affection, avec chaleur. C’est l’affaire du monde que… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • affectionner — vt. , aimer : AFÈKCHONÂ (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • aimer — [ eme ] v. tr. <conjug. : 1> • Xe; inf. amer jusqu au XVe; lat. amare I ♦ 1 ♦ Éprouver de l affection, de l amitié, de la tendresse, de la sympathie pour (qqn). ⇒ chérir. Aimer sa mère, ses enfants. « J aimais un fils plus que ma vie » (La… …   Encyclopédie Universelle

  • affecter — 1. affecter [ afɛkte ] v. tr. <conjug. : 1> • XIVe; lat. affectare « rechercher, poursuivre » 1 ♦ Prendre, adopter (une manière d être, un comportement) de façon ostentatoire, sans que l intérieur réponde à l extérieur. ⇒ afficher, 1.… …   Encyclopédie Universelle

  • affection — [ afɛksjɔ̃ ] n. f. • 1190; lat. affectio I ♦ 1 ♦ Psychol. État affectif, état psychique accompagné de plaisir ou de douleur. ⇒ affect, émotion, passion, sentiment. « Je nommerai affection tout ce qui nous intéresse par quelque degré de plaisir ou …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”