AFFECTER
. v. a.
Marquer une espèce de prédilection et d'attachement pour de certaines choses, ou pour de certaines personnes. Au spectacle, il affecte toujours la même place. Chaque acteur affecte particulièrement certains rôles. Je prendrai le rapporteur qu'on voudra, je n'en affecte aucun.   Il signifie aussi, Faire un usage fréquent, et même vicieux, de certaines choses. Affecter certains mots, certaines façons de parler, certains airs, certains gestes. Il affecte les usages anglais.   Il signifie également, Chercher à montrer des qualités qu'on n'a pas. Il affecte de paraître savant. Il affecte une grande humilité, une grande modestie.   Il signifie encore, Prendre quelque chose à tâche, faire quelque chose de dessein formé. Il affecte toujours de dire des choses flatteuses. Il affecte de dire en grand secret des choses insignifiantes. Il affecte l'air distrait. Il affecte de grands airs. C'est une chose dont il affecte de ne point parler.   Il signifie quelquefois, Rechercher une chose avec ambition, y aspirer, s'y porter avec ardeur ; mais il ne se dit guère que dans le style soutenu, en parlant Des grandes dignités. Affecter le pouvoir suprême. Affecter le premier rang, les premières places.

AFFECTER, signifie en outre, Destiner et appliquer une chose à un certain usage. Il ne se dit guère qu'en parlant Des fonds de terre, des héritages, des rentes. Affecter un fonds de terre pour l'entretien, à l'entretien d'une école. Affecter et hypothéquer une terre au payement d'un douaire. Affecter une rente pour le payement d'une dette.

AFFECTER, se dit figurément Pour exprimer la disposition que certaines substances ont à prendre certaines figures. Le sel marin affecte dans sa cristallisation la figure cubique.

AFFECTER, est aussi un terme de Médecine, qui signifie, Faire une impression fâcheuse, rendre malade. Il est à craindre que le trop long usage de ce remède n'affecte la poitrine.

AFFECTER, signifie aussi, figurément, Toucher, émouvoir, faire impression, affliger. Cette pièce est dans les règles, mais elle n'affecte point les spectateurs. Cet événement l'a beaucoup affecté, ne laissera pas de l'affecter.   Il s'emploie, dans un sens analogue, avec le pronom personnel. C'est un homme qui s'affecte aisément, qui ne s'affecte de rien.

AFFECTÉ, ÉE. participe, Un fonds de terre affecté à l'entretien de... Une maison affectée au payement d'une dette.. C'est une place qui lui est affectée. Il est à craindre qu'il ne se forme un dépôt dans la partie affectée. Il a été vivement affecté de cette nouvelle. Je suis très-affecté de son mauvais procédé.   Il est aussi adjectif, et signifie, Qui a de l'affectation, où il y a de l'affectation. Ce comédien est affecté dans son jeu. Cet écrivain est affecté dans son style. Langage affecte. Geste affecté. Humilité, modestie affectée.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • affecter — AFFECTER. v. a. Marquer une espèce de prédilection et d attachement pour de eertaines choses, ou pour de certaines personnes. Affecter une place, un logement. Affecter un Rapporteur. Je n en affecte aucun. f♛/b] Il signifie aussi, Faire un usage… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • affecter — AFFECTER. v. a. Appliquer & destiner à certains emplois. Affecter un fonds, une terre pour l entretien de tant de Religieux. cet argent est affecté aux pauvres. cette maison est affectée aux lepreux. Il signifie aussi, Hypothequer, obliger à… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • affecter — et desirer d estre Roy, Affectare regnum. Affecter le sang d aucun, et desirer de le tuer, Affectare cruorem alicuius. Affecter de se mettre en la male grace d aucun, Irruere se in odium alicuius. Il ne faut point si fort affecter la magnificence …   Thresor de la langue françoyse

  • Affecter — Af*fect er, n. One who affects, assumes, pretends, or strives after. Affecters of wit. Abp. Secker. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • affecter — index pedant Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • affecter — 1. affecter [ afɛkte ] v. tr. <conjug. : 1> • XIVe; lat. affectare « rechercher, poursuivre » 1 ♦ Prendre, adopter (une manière d être, un comportement) de façon ostentatoire, sans que l intérieur réponde à l extérieur. ⇒ afficher, 1.… …   Encyclopédie Universelle

  • affecter — (a fè kté) v. a. 1°   Rechercher avec ambition, rechercher avec soin, rechercher avec trop de soin, avoir une sorte de prédilection pour. L Angleterre affectait la souveraineté des mers. Cet auteur affecte l archaïsme. La place que cette dame… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Affecter — The Affecter was an ancient Greek vase painter and a practitioner of the black figure technique who flourished during the second half of the 6th century BCE. It is possible that he learned his trade from the Amasis Painter. His name, a later… …   Wikipedia

  • AFFECTER — v. tr. Destiner et appliquer une chose à un certain usage. Affecter un fonds de terre pour l’entretien, à l’entretien d’une école. Affecter une rente au paiement d’une dette. Il signifie aussi Feindre ou exagérer certains sentiments, certaines… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Affecter — Päderastische Szene, Halsamphora, um 540/520 v. Chr. Der Affecter (auch Affektierter Maler genannt) war ein attisch schwarzfiguriger Vasenmaler und Töpfer, tätig um 550 – 530 v. Chr. in Athen[1]. Seinen Notnamen erhielt er nach seinem gezierte …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”