ADULTÈRE
. adj. des deux genres
Qui viole la foi conjugale. Époux adultère. Commerce adultère. Amour adultère. Femme adultère.   Il se dit quelquefois, par extension, dans le style oratoire ou poétique, Des choses qui offrent un mélange vicieux. Mélange adultère. Assemblage adultère.   Il s'emploie aussi comme substantif ; et alors il se dit de Celui ou de celle qui viole la foi conjugale. Ni les fornicateurs ni les adultères ne posséderont le royaume des cieux.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ADULTÈRE — Depuis l’aurore de l’humanité, tandis que droits et morales fustigeaient les amours illégitimes, les grandes œuvres de l’art les rendaient le plus souvent admirables. Et, dans la vie réelle, l’infidélité conjugale, tout ensemble, attire… …   Encyclopédie Universelle

  • Adultere — Adultère Le supplice des adultères, de Jules Arsène Garnier L adultère est « le fait pour un époux d avoir des relations sexuelles avec une personne autre que son conjoint » (définition du Petit Larousse 2006). L homme avec qui une… …   Wikipédia en Français

  • adultère — ADULTÈRE. adj. des 2 g. Qui viole la foi conjugale. Époux adultère. Commerce adultère. Amour adultère. Une femme adultère. f♛/b] Il se dit aussi quelquefois au sens de Mélange vicieux. Mélange adultère. Composition adultère. Genre adultère.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • adultere — ADULTERE. adj. de tout genre. Qui viole la foy conjugale. La femme adultere. Adultere, Se dit aussi de Celuy, de celle qui peche avec une personne mariée. Il est aussi subst. Les fornicateurs, ny les adulteres ne possederont point le Royaume de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • adultere — Adultere, Adulter, Moechus, Stuprator. Le fait d adultere, Adulterium, Stuprum, Moechia. Atteint et convaincu d adultere, Stupri compertus. Se garder d estre adultere, Libidines suas a coniugibus aliorum cohibere. Qui est engendré par adultere,… …   Thresor de la langue françoyse

  • adultéré — adultéré, ée (a dul té ré, rée) part. passé. Médicaments adultérés …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Adultère — Rémy Cogghe: Madame reçoit (1908) L adultère est « le fait pour un époux d avoir des relations sexuelles avec une personne autre que son conjoint »[1]. L homme avec qui une personne …   Wikipédia en Français

  • adultère — (a dul tê r ) 1°   S. m. et f. Celui ou celle qui viole la foi conjugale. Les fornicateurs et les adultères. •   Faut il que sur le front d un profane adultère Brille de la vertu le sacré caractère ?, HAC. Phèdre, IV, 2. 2°   Adj. Quiviole la foi …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ADULTÈRE —     Nous ne devons point cette expression aux Grecs. Ils appelaient l adultère [Grec], dont les Latins ont fait leur moechus, que nous n avons point francisé. Nous ne la devons ni à la langue syriaque ni à l hébraïque, jargon du syriaque, qui… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • ADULTÈRE — adj. des deux genres Qui viole la foi conjugale. époux adultère. Commerce adultère. Amour adultère. Femme adultère. Il se dit quelquefois, par extension, dans le style oratoire ou poétique, des Choses qui offrent un mélange vicieux. Mélange… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”