BRANLER
. v. a.
Agiter, mouvoir, remuer, faire aller deçà et delà. Branler les jambes. Branler les bras. Branler la tête.   Il est aussi neutre, et signifie, Être agité, osciller, pencher de côté et d'autre, faute de solidité. Ce plancher branle. La tête lui branle. Les dents lui branlent.

Prov., Tout ce qui branle ne tombe pas.   Branler au manche, dans le manche, se dit D'un outil qui n'est pas solidement emmanché.

Prov. et fig., Branler au manche, dans le manche, N'être pas ferme dans le parti qu'on a embrassé, dans la résolution qu'on a prise. Il signifie plus ordinairement, Être menacé de perdre sa fortune ou sa place, la faveur dont on jouit, etc. Ce ministre branle au manche.

BRANLER, signifie quelquefois, Se remuer, se mouvoir. Ainsi on dit : Ne branlez pas de là, Demeurez là, tenez-vous où vous êtes, ne bougez de là ; et, figurément, Ces enfants n'osent branler devant leur père, Ils sont dans une crainte, dans une contrainte continuelle devant lui. Cette acception familière vieillit.

BRANLÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • branler — [ brɑ̃le ] v. <conjug. : 1> • 1080; contraction de brandeler « osciller », de brandir ♦ Vx ou en loc. (à cause de l emploi vulg.). I ♦ V. tr. 1 ♦ Branler la tête, la remuer d avant en arrière, ou d un côté à l autre. ⇒ balancer, hocher,… …   Encyclopédie Universelle

  • branler — BRANLER. v. a. Agiter, mouvoir, remuer, faire aller de çà et de là. Branler les jambes. Branler les bras. Branler la tête. f♛/b] On dit, Branler le menton, branler la mâchoire, pour dire, Manger. Il est bas.[b]Branler, est aussi neutre, et… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • branler — Branler, voyez Bransler …   Thresor de la langue françoyse

  • branler — (bran lé) v. a. 1°   Mouvoir d avant en arrière, faire aller deçà et delà. •   Branlant le dard dont il le voulait percer, FÉN. Tél. XVI. •   Cette tête que je branle n est point assoupie, DESC. Méd. I.    Fig. Tant que je branle le menton, tant… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • branler — vt. , remuer, agiter, secouer, (la queue, ep. d un oiseau, d un chien) ; secouer, hocher de, (la tête) : BRANLÂ (Albanais 001, Alex, Annecy 003, Arvillard 228, Doucy Bauges 114, Montagny Bozel 026, St Pierre Albigny, Samoëns, Saxel 002, Thônes… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • BRANLER — v. tr. Mettre en branle. Branler les jambes. Branler les bras. Branler la tête. Il est aussi intransitif et signifie être en branle. Ce plancher branle. La tête lui branle. Les dents lui branlent. Prov., Tout ce qui branle ne tombe pas. Branler… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • branler — v.t. Faire, effectuer (sens large) : Qu est ce que tu branles ? □ v.i. Ça branle dans le manche, ça ne va pas, ça commence à se gâter. / N en avoir rien à branler, n en avoir cure, n en avoir rien à cirer. □ se branler v.pr. Se masturber. / S en… …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Branler — Masturbation La masturbation est une pratique sexuelle, consistant à provoquer le plaisir sexuel par la stimulation des parties génitales ou d’autres zones érogènes, à l’aide des mains ou d’objets, tels des godemichets ou autres jouets sexuels.… …   Wikipédia en Français

  • branler —    Employer la masturbation pour faire jouir les hommes quand on est femme, ou les femmes quand on est homme.        Prends le donc, petite coquine... Là... à poignée!... Branle! branle! pour le remettre en train.    LA POPELINIÈRE.         …   Dictionnaire Érotique moderne

  • branler — Verbe d’usage infiniment banal jusqu’au XVII°siècle dans le sens de bouger, remuer, agiter. Sa signification sexuelle s’est très vite imposée ensuite, dans le vocabulaire poétique, dans les calembours: désigne l’acte de masturbation. Dans sa… …   Dictionnaire de Sexologie

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”