BRANLE
. s. m.
Oscillation, mouvement qui porte un corps tantôt d'un côté, tantôt de l'autre. Le branle d'une cloche. Mettre les cloches en branle. Le branle du carrosse lui fait mal. Cette dernière phrase n'est plus usitée : on dit, Le mouvement de la voiture.   Sonner en branle, Donner aux cloches tout le mouvement qu'elles peuvent recevoir.

BRANLE, signifie quelquefois, au figuré, première impulsion donnée à quelque chose. Suivre le branle général.

Fig. et fam., Être en branle, se mettre en branle, Commencer à être en mouvement pour faire quelque chose, à être en action. Cet homme est paresseux ; mais, quand il est une fois en branle, il en fait plus qu'un autre.

Fig. et fam., Donner le branle aux autres, mettre les autres en branle, Les mettre en mouvement, les mettre en train, en disposition d'agir. Donner le branle à une affaire, aux affaires, Les mettre en mouvement, leur donner une impulsion plus ou moins forte. C'est lui qui a donné le branle à cette affaire. On dit quelquefois absolument, dans l'un et dans l'autre sens, Donner le branle.

BRANLE, se dit aussi d'Une espèce de danse où plusieurs personnes se tiennent par la main, et se mènent tour à tour. Grand branle. Branle gai. Branle à mener. Danser un branle. Mener un branle.   Il se dit également de L'air sur lequel on danse un branle. Jouer, chanter un branle.

Prov., Être fou comme le branle gai, comme branle gai, Être d'une gaieté excessive.

Fig. et fam., Mener le branle, Donner le premier l'exemple de quelque chose ; Être le chef d'une association d'intérêt ou de plaisir. On dit quelquefois de même, Ouvrir le branle, commencer le branle.

BRANLE, s'est dit autrefois pour Hamac, espèce de lit suspendu dont on se sert dans les vaisseaux. Coucher dans un branle.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • branle — [ brɑ̃l ] n. m. • XIIe; de branler ♦ Vx ou en loc. 1 ♦ Ample mouvement d oscillation. ⇒ balancement. Mettre en branle une cloche. Sonner en branle : donner aux cloches leur balancement maximum (cf. À toute volée). 2 ♦ Fig. Première impulsion.… …   Encyclopédie Universelle

  • Branle — Saltar a navegación, búsqueda El branle (o bransle) es un estilo de danza y forma musical del siglo XVI originario de Francia en el que el movimiento principal es lateral, y se bailaba en parejas o en un grupo formando líneas o círculos.… …   Wikipedia Español

  • branle — BRANLE. s. m. Agitation de ce qui est remué, tantôt d un côté, tantôt de l autre. Le branle du carrosse lui fait mal. Cela a un grand branle. Mettre les cloches en branle. Sonner en branle.Branle. Première impulsion donnée à une chose. Suivre le… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Branle —   [brã:l; von französisch branler »schwanken«, »wanken«] der, , Bransle [brãːl], im 15./16. Jahrhundert eine Schrittfigur der Basse Danse; im 16./17. Jahrhundert (seit etwa 1530 belegt) ein stilisierter Tanz, der in vielen Abwandlungen (1588… …   Universal-Lexikon

  • branlé — branlé, ée (bran lé, lée) part. passé. Un javelot branlé par le bras qui va le lancer. Sa tête branlée à chaque nouvelle demande …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Branle — (spr. Brangl, Carola), polonaisenmäßiger Tanz von vielen Personen wie Menuet getanzt u. mit Liedern (Caroles) begleitet. Das vordere Paar tanzt vor, fällt dann ab u. schließt sich hinten an, bis jedes Paar an die Reihe gekommen ist. Zu Ludwigs… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Branle — (Bransle, spr. brangl ), altfranz. Reihentanz (Reigen) mit Gesang, von mäßiger Bewegung im geraden Takt, mit einem nach jeder Strophe wiederkehrenden Refrain …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Branle — (frz. Brangʼl), franz. Tanz. unter Ludwig XIV. Mode, der Menuet ähnlich …   Herders Conversations-Lexikon

  • branle — (izg. brȁnl) m DEFINICIJA glazb. pov. 1. niz vrlo popularnih francuskih plesova u 16. st. (o. 26 vrsta) 2. grupni ples poput kola, izvodio se određenim pokretima tijela i ruku ETIMOLOGIJA fr. ← branler: ljuljati se …   Hrvatski jezični portal

  • Branle — A branle (also bransle , pronounced brawl) is a 16th century French dance style which moves mainly from side to side, and is performed by couples in either a line or a circle.Its etymology derives from branler (to shake) and brander (to brandish) …   Wikipedia

  • branle — (bran l ) s. m. 1°   Mouvement d un corps qui va tantôt d un côté tantôt de l autre. Le branle d une cloche. Sonner en branle, donner aux cloches tout le va et vient qu elles peuvent avoir. à l église c était grande cérémonie. •   cierges allumés …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”