BRANCHE
. s. f.
Bois que pousse le tronc d'un arbre, d'un arbrisseau, et qui s'allonge comme une sorte de bras. Petite branche. Grosse branche. Cet arbre étend ses branches bien loin, pousse ses branches toutes droites. Il faut couper cette branche. Un oiseau qui saute de branche en branche. La branche rompit sous lui. Une branche de laurier.   Mère branche, Grosse branche d'où sortent plusieurs autres branches. Branche à bois, Celle qui ne donne ni fleurs ni fruits. Branche à fruits, Celle dont les boutons doivent produire des fleurs, et ensuite des fruits. Branche gourmande, Celle qui absorbe la nourriture des autres branches. Branche chiffonne, Branche courte et menue, qui ne peut donner ni bois ni fruit.

Prov. et fig., Sauter de branche en branche, Passer brusquement d'un sujet à un autre, en ne s'arrêtant à aucun et en les traitant tous superficiellement.

Fig. et fam., Se prendre, s'attacher aux branches, S'arrêter aux circonstances inutiles d'un sujet, et négliger le fond. Cette phrase est peu usitée.

Fig. et fam., S'accrocher à toutes les branches, Se servir de tous les moyens, bons ou mauvais, pour se tirer d'embarras, de danger.

Prov. et fig., Il vaut mieux se tenir, s'attacher au gros de l'arbre qu'aux branches, Il vaut mieux s'attacher à celui qui a l'autorité supérieure, qu'à celui qui n'a qu'une autorité subalterne.

Prov., Être comme l'oiseau sur la branche, Être dans un état incertain, et sans savoir ce qu'on deviendra.

BRANCHE, désigne, par extension, Diverses choses qui ont avec les branches des arbres un certain rapport de forme et de position Les branches du bois d'un cerf, Les deux parties du bois d'un cerf.  Chandelier à plusieurs branches, Chandelier dont la tige se partage en plusieurs rameaux qui portent chacun une bougie, une chandelle, etc.  Les branches d'un mors, Les deux pièces de fer qui tiennent au mors du cheval et où la bride est attachée.  Lunettes à branches, Lunettes qu'on fixe devant les yeux au moyen de deux petites branches de métal, d'écaille fondue, etc., qui s'appliquent le long des tempes.  Les branches d'un compas, d'un binocle, d'un forceps, etc., Les deux pièces qui forment un compas, un binocle, un forceps, etc., et qu'on peut écarter ou rapprocher à volonté.  En termes d'Anat., Les branches d'une artère, d'une veine, d'un nerf, Les petites artères, les petites veines, les petits nerfs qui tiennent, qui aboutissent aux grosses artères, aux grosses veines, aux grands nerfs. Les branches qui sortent du tronc de la veine cave. On dit aussi, Les branches de la moelle allongée, les branches du pubis, etc.   Les branches d'un fleuve, d'une rivière, Les rivières moins considérables qui s'y jettent. La Marne et l'Yonne sont deux branches de la Seine.   Les branches d'une mine d'or, d'argent, etc., Les petits filons qui partent du filon principal.  En termes de Fortific., Branche de tranchée, Boyau d'une tranchée.

BRANCHE, se dit figurément, en termes de Généalogie, Des familles différentes qui sortent d'une même tige. La branche aînée. La branche cadette. La branche de Bourbon. La branche de Valois. Il a fait une nouvelle branche. Il est la tige de telle branche. Il est l'aîné de sa branche.

BRANCHE, se dit encore, figurément, Des différentes parties ou divisions de certaines choses. Une bonne branche de commerce. Une nouvelle branche d'industrie. Une branche d'exportation. Ce commerce a bien des branches. Les différentes branches de l'administration. Les branches d'une science. Les différentes branches des mathématiques, de la physique, de l'anatomie, de l'histoire naturelle.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • branche — [ brɑ̃ʃ ] n. f. • 1080; bas lat. branca « patte (d un animal) » I ♦ 1 ♦ Ramification latérale de la tige ligneuse (d un arbre). ♢ Arbor. Ramification la plus forte. Branche mère, qui pousse directement sur le tronc. Branches fruitières. ⇒ courson …   Encyclopédie Universelle

  • branché — branche [ brɑ̃ʃ ] n. f. • 1080; bas lat. branca « patte (d un animal) » I ♦ 1 ♦ Ramification latérale de la tige ligneuse (d un arbre). ♢ Arbor. Ramification la plus forte. Branche mère, qui pousse directement sur le tronc. Branches fruitières. ⇒ …   Encyclopédie Universelle

  • branche — BRANCHE. s. f. Le bois que pousse le tronc d un arbre. Petite branche. Grosse branche. Cet arbre étend ses branches bien loin, pousse ses branches toutes droites. Il faut couper cette branche. La branche rompit sous lui. Une branche de laurier.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • branche — BRANCHE. s. f. Rameau d un arbre, le bois que pousse le tronc d un arbre. Petite branche. grosse branche. cet arbre estend ses branches, pousse ses branches toutes droites. il faut couper cette branche. la branche rompit sous luy. branche de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Branche — (frz. Ast, Zweig) bezeichnet: Wirtschaftszweig Branche (Literaturwissenschaft), Überlieferungszweig der mittelalterlichen Literatur Branche (Technik), Schneide einer Schere Siehe auch:  Wiktionary: Branche – Bedeutungserklärungen,… …   Deutsch Wikipedia

  • branché — branché, ée (bran ché, chée) part. passé. 1°   Perché. Un faisan branché.    Fig. et familièrement. Un mousse branché sur une vergue. 2°   Pendu. •   Et le trio branché mourut contrit, LA FONT. Orais …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Branche — Sf Abteilung, Zweig erw. fach. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. branche Zweig , dieses aus l. branca Pfote u.a. . Wörter für Zweig, Ast und für Arm, Finger sind mehrfach parallel.    Ebenso nndl. branche, ne. branch, nschw. branch, nnorw.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • branche — Branche, Ramus, Semble qu il vienne de ce mot Brachium, car Virgile dit au sixieme de son Eneide, In medio ramos, annosaque brachia pandit Vlmus opaca ingens. Les branches sont comme bras des arbres. Branche coupée, Ramale. Les petites branches… …   Thresor de la langue françoyse

  • Branche — Branche: Die Bezeichnung für einen »Wirtschafts oder Geschäftszweig« wurde im 18. Jh. aus gleichbed. frz. branche entlehnt. Das Wort bedeutet im Frz. eigentlich »Ast, Zweig«. Dieses geht zurück auf vlat. branca »Pranke, Pfote«, dessen Herkunft… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Branche — (fr., spr. Brangsch), 1) Zweig, Ast; bes. 2) die Linie eines Geschlechts; 3) Fach einer Wissenschaft; 4) Zweig einer Handelsunternehmung; 5) (Kriegsw.), so v.w. Horchgang …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Branche — (franz., spr. brāngsch ). Zweig, Abteilung, Fach (eines Geschäfts, einer Wissenschaft etc.) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”