BOUILLONNER
. v. n.
Il se dit De l'eau et des autres liquides, lorsqu'ils jaillissent, tombent ou s'agitent en formant des bouillons. Une fontaine qui bouillonne. Une source qui bouillonne. Le sang bouillonnait en sortant de la plaie. L'eau commence à bouillonner. Faire bouillonner l'eau en l'agitant.

Fig., Bouillonner de fureur, de colère, Être agité de fureur, d'une violente colère.  Activem., Bouillonner une robe, une étoffe, un ruban, Y faire les gros plis qu'on appelle des bouillons.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bouillonner — [ bujɔne ] v. <conjug. : 1> • v. 1215; de bouillon I ♦ V. intr. 1 ♦ En parlant d un liquide, Être agité en formant des bouillons. « la source s élançait en bouillonnant » (Mérimée). 2 ♦ Fig. Être en effervescence, s agiter. Bouillonner de… …   Encyclopédie Universelle

  • bouillonner — BOUILLONNER. v. n. Il ne se dit que De l eau et des autres liqueurs, lorsqu elles sortent, ou qu elles s élèvent par bouillons, soit par la violence de leur propre mouvement, soit par l action du feu. Une fontaine qui bouillonne. Une source qui… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bouillonner — Bouillonner, comme quand sur l eauë ou urine se levent des bouteilles, Bullare, c est jetter des bouillons. Bouillonner et saillir hors par grande abondance, Scatere …   Thresor de la langue françoyse

  • bouillonner — Bouillonner. v. n. Faire ou jetter des bouillons, sortir a bouillons ou à gros bouillons. Il ne se dit guere que des fontaines ou du sang qui sort. Cette fontaine, cette source bouillonne. le sang bouillonne en sortant d une playe. Et ne se dit… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • BOUILLONNER — v. intr. Jaillir, s’agiter en formant des bouillons. Il se dit de l’eau et des autres liquides. Une fontaine qui bouillonne. Une source qui bouillonne. Le sang bouillonnait en sortant de la plaie. L’eau commence à bouillonner. Faire bouillonner… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • bouillonner — (bou llo né, ll mouillées, et non bou yo né) v. n. 1°   Former des bouillons, en parlant d un liquide. Cette source bouillonne. •   Et le sang qui bouillonne Forme un si gros torrent que lui même il s étonne, CORN. Attila, V, 6. •   Que l airain… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • bouillonner — v.i. Avoir des invendus : Ce canard bouillonne à 30 % …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • bouillonner — vi. => Bouillir …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • court-bouillonner — [kuʀbujɔne] v. tr. ÉTYM. 1872; de court bouillon. ❖ ♦ Cuis. Accommoder (un poisson) au court bouillon …   Encyclopédie Universelle

  • défervescence — [ defɛrvesɑ̃s ] n. f. • 1870; du lat. defervescere « cesser de bouillonner » 1 ♦ Chim. Diminution de l effervescence. 2 ♦ (1877) Méd. Chute progressive de la fièvre au cours d une maladie aiguë, qui annonce la convalescence. ● défervescence nom… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”