BONNET
. s. m.
Coiffure faite ordinairement d'étoffe, de peau, ou de tricot, et dont la forme varie. Bonnet de laine. Bonnet de soie. Bonnet de peau de loutre. Bonnet piqué. Bonnet de nuit. Bonnet de coton. Bonnet grec. Bonnet de police. Les grenadiers à cheval ont de grands bonnets à poil. Un bonnet de grenadier. Bonnet carré. Bonnet à cornes. Bonnet de docteur. Bonnet de prêtre. Bonnet rond. Bonnet plat. Bonnet pointu.   Il se dit, particulièrement, de Certaines coiffures de femme faites de gaze, de tulle, de dentelle, etc. Un bonnet de négligé. Un bonnet de tulle. Un bonnet de gaze. Un bonnet de dentelle. Un bonnet garni de rubans, de blonde. La garniture d'un bonnet. Un petit bonnet. Un joli bonnet. Repasser un bonnet. Un bonnet plissé. En général, les femmes du peuple ne portent que des bonnets.

Fig., Prendre le bonnet de docteur, et absolument, Prendre le bonnet, Se faire recevoir docteur dans une faculté. Donner le bonnet à quelqu'un, Lui mettre le bonnet sur la tête, dans la séance où il est reçu docteur.

Fam., Opiner du bonnet, Ôter son bonnet pour marquer que l'on adhère à l'avis proposé ; et, figurément, Se déclarer de l'avis d'un autre, sans y rien ajouter ni en rien retrancher. Il n'opine jamais que du bonnet. On dit dans un sens analogue, Cela a passé au bonnet, du bonnet, Tout d'une voix. Cette décision, cet arrêt a passé à volée de bonnet, Les avis ont été prompts et uniformes.

Fig., Prendre le bonnet vert, porter le bonnet vert, signifiait autrefois, Faire cession de biens, pour éviter d'être poursuivi comme banqueroutier. Cette façon de parler venait de ce que celui qui avait fait cession de biens était anciennement obligé de porter un bonnet vert.

Fam., Mettre la main au bonnet, ôter son bonnet, Mettre la main au chapeau, ôter son chapeau par respect. Avoir toujours la main au bonnet, Saluer continuellement en ôtant son chapeau ; et, figurément, Avoir des manières extrêmement civiles et révérencieuses.

Fig. et fam., C'est un personnage dont il ne faut parler que la main au bonnet, que le bonnet à la main, C'est un homme très-respectable, un homme de beaucoup de mérite.

Fig. et fam., Avoir la tête près du bonnet, Être prompt, colère ; se fâcher aisément pour peu de chose.

Fig. et fam., Mettre son bonnet de travers, Entrer en mauvaise humeur. Ne lui parlez pas aujourd'hui, il a mis son bonnet de travers.

Prov. et fig., Il a pris cela sous son bonnet, C'est une chose qu'il a imaginée, et qui n'a aucun fondement, aucune vraisemblance.

Prov. et fig., Parler à son bonnet, Se parler à soi-même, parler sans adresser la parole à personne.

Fig. et fam., Je jetai mon bonnet par-dessus les moulins. Phrase par laquelle on terminait les contes que l'on faisait aux enfants, et qui signifie, Je ne sais ce que tout cela devint, je ne sais comment finit le conte, l'histoire.

Prov. et fig., Jeter son bonnet par-dessus les moulins, Braver les bienséances, l'opinion publique. Cette femme a jeté son bonnet par-dessus les moulins.

Prov. et fig., Ce sont deux têtes, ce sont trois têtes dans un bonnet, se dit De deux ou trois personnes liées d'amitié ou d'intérêt, et qui sont toujours de la même opinion, du même sentiment.

Prov. et fig., Être triste comme un bonnet de nuit, Être chagrin et mélancolique.

Prov. et fig., C'est bonnet blanc et blanc bonnet, Il n'y a presque point de différence entre les deux choses dont il s'agit, l'une équivaut à l'autre.

Fig. et fam., Un gros bonnet, Un personnage important. C'est un de nos gros bonnets. C'est le plus gros bonnet de la compagnie.   En termes de Fortification, Bonnet-de-prêtre on à-prêtre, Ouvrage extérieur dont le front du côté de la campagne est à redans, et qui se rétrécit du côté de la place.  En Botan., Bonnet-à-prêtre. Voyez FUSAIN.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bonnet — [ bɔnɛ ] n. m. • 1401; « étoffe à coiffure » XIIe; o. i.; p. ê. du lat. médiév. abonnis « bandeau », du frq. °obbunni « ce qui est attaché sur », ou var. de bonne, du gallo rom. °bottina I ♦ Coiffure souple, sans bord, dont la forme varie,… …   Encyclopédie Universelle

  • bonnet — BONNET. s. m. Espèce d habillement de tète. Bonnet de laine. Bonnet de satin. Bonnet piqué. Bonnet à l Angloise. Bonnet de nuit. Bonnet carré. Bonnet à cornes. Bonnet de Docteur. Bonnet rouge. Bonnet de Cardinal. Autrefois en France, tout le… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bonnet — BONNET. s. f. Espece d habillement de teste. Bonnet de laine, de satin. bonnet piqué. bonnet à l Angloise. bonnet de nuit. bonnet quarré. bonnet à cornes. bonnet de Docteur. bonnet rouge. bonnet de Cardinal. On appelle, Prendre le bonnet de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bonnet — may refer to:;Headgear * Bonnet (headgear) * Feather bonnet, worn by Scottish regiments * Glengarry, type of cap also called a Glengarry bonnet * Tam o shanter (hat), distinctive Scottish bonnet * War bonnet, feathered headgear worn as military… …   Wikipedia

  • Bonnet — Bon net (b[o^]n n[e^]t), n. [OE. bonet, OF. bonet, bonete. F. bonnet fr. LL. bonneta, bonetum; orig. the name of a stuff, and of unknown origin.] 1. A headdress for men and boys; a cap. [Obs.] Milton. Shak. [1913 Webster] 2. A soft, elastic, very …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Bonnet — bezeichnet: Bonnet (Familienname), siehe dort Etymologie und bekannte Namensträger mehrere schottische Mützenformen, siehe Schottenmütze einen Stoffstreifen zur Vergrößerung der Segelfläche, siehe Bonnet (Segel) René Bonnet, historische… …   Deutsch Wikipedia

  • bonnet — Bonnet, Bonnet à couvrir sa teste, Pileus, vel Pileum, Pileolus, vel Pileolum. B. Vestis capitis. Bud. ex Celso. Le bonnet en la teste, Capite adoperto, Capite velato. B. ex Liuio. Bonnet à fers ou boutons d or, Pileus clauatus. Oster le bonnet… …   Thresor de la langue françoyse

  • Bonnet — Saltar a navegación, búsqueda Bonnet …   Wikipedia Español

  • Bonnet — Bon net, v. i. To take off the bonnet or cap as a mark of respect; to uncover. [Obs.] Shak. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • bonnet — (n.) late 14c., Scottish bonat brimless hat for men, from O.Fr. bonet, short for chapel de bonet, from bonet (12c., Mod.Fr. bonnet) kind of cloth used as a headdress, from M.L. bonitum material for hats, perhaps aphetic of L.L. abonnis a kind of… …   Etymology dictionary

  • bonnet — [bän′it] n. [ME & OFr bonet < ML bonitum aphetic < abonnis, kind of cap] 1. in Scotland, a flat, brimless cap, worn by men and boys 2. a) a hat with a chin ribbon, worn by children and women b) Informal any hat worn by women or girls 3 …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”