BIFFER
. v. a.
Effacer ce qui est écrit, en sorte qu'on ne le puisse lire, et qu'il soit annulé. On l'emploie surtout en termes de Pratique et de Comptabilité. Il fut ordonné par arrêt que ces mots seraient biffés de son écrit. Il a biffé cette clause de son testament. L'écrou de son emprisonnement a été rayé et biffé. Cet article de compte a été biffé.

BIFFÉ, ÉE participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • biffer — [ bife ] v. tr. <conjug. : 1> • 1576; de l a. fr. biffe « étoffe rayée » ♦ Rayer d autorité (ce qui est écrit) pour supprimer. ⇒ barrer, raturer, rayer; biffure. Biffer un nom d une liste. N. m. BIFFAGE , 1808 . ● biffer verbe transitif… …   Encyclopédie Universelle

  • Biffer — is a cricketing slang term for an attacking batsman. A biffer is the opposite of a blocker, being a defending player.In earlier times (particularly pre World War II) cricketers were either amateur ( Gentlemen ) or professional ( Players ).… …   Wikipedia

  • biffer — BIFFER.v. act. Effacer ce qui est écrit, en sorte qu on ne le puisse pas lire. Il ne se dit guère qu en termes de Pratique. Il a été ordonné par Arrêt, que ces mots seront biffés d un tel Livre, ou d un tel écrit. Il a biffé cette clause de son… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • biffer — BIFFER. v. act. Effacer ensorte qu on ne puisse pas lire. Il a esté ordonné par Arrest, que ces paroles seront biffées d un tel livre, ou d une telle escriture. il a biffé cette clause de son testament …   Dictionnaire de l'Académie française

  • biffer — (bi fé) v. a. 1°   Effacer ce qui est écrit. Biffer une ligne. 2°   Terme de palais. Annuler en effaçant. Biffer une clause d un contrat. 3°   Rompre. Il était dit dans les statuts des orfévres que l on bifferait ou romprait les poinçons des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BIFFER — v. tr. Effacer ce qui est écrit, spécialement Annuler en effaçant. On l’emploie fréquemment en termes de Procédure et de Comptabilité. Il fut ordonné par arrêt que ces mots seraient biffés de son écrit. Il a biffé cette clause de son testament.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • biffer — n British 1. an ugly or unattractive female. Biffa is sometimes used as a children s nick name, usually denoting a burly, boister ous individual, so probably from the colloquial verb biff meaning to hit. It is also the name of a UK waste disposal …   Contemporary slang

  • biffer — vt. => Barrer ; bifâ (Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • biffa, biffer — n British 1. an ugly or unattractive female. Biffa is sometimes used as a children s nick name, usually denoting a burly, boister ous individual, so probably from the colloquial verb biff meaning to hit. It is also the name of a UK waste disposal …   Contemporary slang

  • biffage — biffer [ bife ] v. tr. <conjug. : 1> • 1576; de l a. fr. biffe « étoffe rayée » ♦ Rayer d autorité (ce qui est écrit) pour supprimer. ⇒ barrer, raturer, rayer; biffure. Biffer un nom d une liste. N. m. BIFFAGE , 1808 . ● biffage ou… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”