VOIR
. v. a.
( Je vois, tu vois, il voit ; nous voyons, vous voyez, ils voient. Je voyais ; nous voyions, vous voyiez. Je vis. J'ai vu. Je verrai. Je verrais. Voi ou vois, voyez. Que je voie ; que vous voyiez. Que je visse. Que j'eusse vu. Voyant. ) Recevoir l'image des objets par l'organe de la vue. Voir un objet. Je vois un homme. Il craint d'être vu. Cela se voit de loin. Il ne voit pas les objets à deux pas de lui Voir le jour. Voir la lumière. On voit le jour au travers. Je l'ai vu de mes propres yeux, de mes deux yeux. On l'emploie quelquefois avec le pronom personnel. Se voir dans une glace, dans un miroir.   Il se dit souvent Par rapport à l'action ou à l'état d'une personne, d'une chose. Les gens que vous avez vus arriver, que vous avez vu mener en prison. La maison que j'ai vue s'écrouler, que j'ai vu démolir. Je le vois qui vient, qui marche. C'est un homme que j'ai vu autrefois bien pauvre, bien malheureux. Il n'aime pas à voir souffrir, à voir les gens tristes.   Il se dit quelquefois en parlant Des faits, des événements contemporains, soit qu'on en ait été témoin, soit qu'on en ait seulement entendu parler. Ce que nous voyons de nos jours était depuis longtemps annoncé. Les événements extraordinaires que nous avons vus s'accomplir. Cette réforme aura lieu, mais nous ne la verrons pas, Nous serons morts avant qu'elle ait lieu.  Il s'emploie aussi absolument, surtout dans la première acception. Voir clair. Voir trouble. Voir double. Voir confusément. Voir bien. Voir mal. Voir distinctement. Voir de près. Voir de loin. Il ne voit pas à se conduire. Il ne voit goutte. Il n'y voit goutte. Il ne voit pas devant lui. Il n'y voit pas. Les témoins qui ont vu.

Fig., Voir de loin, voir bien loin, Avoir beaucoup de pénétration, de prévoyance.

Prov. et fig., Il ne voit pas plus loin que son nez, que le bout de son nez, se dit D'un homme qui a peu de lumières, peu de prévoyance.

Fig., Cet homme a vu la mort de près, Il a été sur le point de périr.

Fig., Voir quelqu'un de bon oeil, de mauvais oeil, Avoir à l'égard de quelqu'un des dispositions favorables ou défavorables, être bien aise ou fâché de le voir. On dit de même, Voir quelque chose de bon oeil, de mauvais oeil.   Cette maison voit sur un jardin, sur une rue, De cette maison l'on a des vues sur un jardin, sur une rue.  Cette hauteur voit la place, voit le rempart de la place, De là on découvre la place, le rempart de la place, en sorte qu'on est à portée de la battre avec du canon. On dit dans un sens pareil, Cette hauteur voit tel ouvrage à revers, De cette hauteur on voit l'ouvrage, et on peut le battre par derrière.  Cette mer a vu bien des naufrages, cette plaine a vu bien des combats, etc., Il y a eu de fréquents naufrages sur cette mer, cette plaine a été le théâtre de beaucoup de combats, etc.

Fam., Qui ne l'a pas vu, n'a rien vu, se dit par exagération, et pour louer extrêmement quelque chose.  Cela se voit tous les jours, Cela arrive journellement, fréquemment. Dans le sens contraire, Cela ne s'est jamais vu, ne s'est point encore vu, ne s'était point encore vu, Cela n'est jamais arrivé, n'a jamais été. On dit également : On n'a jamais vu pareille chose, une chose pareille. On n'a jamais rien vu de pareil.   Vit-on jamais rien d'égal ? se dit par indignation, par étonnement, par admiration. On dit de même : Qui vit jamais rien de si extraordinaire. Voyez quelle insolence ! Voyez l'insolence ! Etc.   J'ai vu l'heure que, j'ai vu le moment que, Peu s'en est fallu que, il ne s'en est rien fallu que. J'ai vu le temps que l'on faisait .... Dans un temps, dont j'ai été témoin, on faisait....  Aller voir quelqu'un, Aller chez lui pour lui rendre visite, pour lui rendre ses devoirs, pour l'entretenir, etc. Je suis allé le voir deux fois. Je l'irai voir le plus tôt que je pourrai. Dans ce sens, un aveugle même dit, J'irai vous voir   Il n'a point encore vu le roi depuis son retour, Il n'a point encore salué le roi, il ne s'est point présenté devant le roi depuis son retour. Il a vu le roi dans son cabinet, Il a eu une audience particulière du roi.  Voir ses juges, Aller les solliciter chez eux.  C'est ce médecin qui voit un tel, C'est ce médecin qui prend soin d'un tel pendant sa maladie, qui le traite. On dit la même chose D'un directeur ou d'un confesseur qui, pour le spirituel, donne des soins à un malade.

Fig., Voir venir quelqu'un, Démêler, découvrir, connaître par les démarches de quelqu'un, quel est son dessein. Il y a long-temps que je le vois venir. Cette manière de parler signifie aussi, Attendre qu'une personne fasse les premières démarches, pour régler sur cela les siennes, et voir quelle conduite on doit tenir. Ne nous pressons pas de prendre un parti ; voyons-les venir. On emploie quelquefois Voir venir sans régime. Toutes les mesures de précaution sont prises, il faut attendre et voir venir.

Fam., comme par défi : Je voudrais bien voir cela. Faites cela, et vous verrez. Je voudrais bien voir qu'il osât l'entreprendre. Faites cela pour voir. C'est ce qu'il faudra voir. Nous verrons bien. Voyons s'il osera. On dit à peu près de même, Je voudrais bien vous voir à ma place ; je voudrais bien vous y voir.   Ironiquement : Il fait beau vous voir, à votre âge, vous amuser à ces bagatelles-là. Il fait beau voir que... Il ferait beau voir que ...  Poétiq., Voir le jour, Être né, vivre. Depuis que je vois le jour. Il n'avait pas encore vu le jour.   Il n'est pas digne de voir le jour, se dit D'un homme qui a fait une action infâme, pour signifier qu'Il n'est pas digne de vivre.  Ce livre, cet ouvrage n'a pas encore vu le jour, Il n'est pas encore imprimé, publié.  Voir en songe, Imaginer en dormant, croire voir en dormant.

VOIR, se dit particulièrement Des observations et des remarques qu'on fait en lisant. J'ai vu dans Tite-Live, dans Tacite. Où avez-vous vu cette particularité ? Dans quel livre avez-vous vu ce passage ? On emploie souvent, dans une acception qui peut être rapportée à celle-ci, l'infinitif Voir, et plus ordinairement l'impératif Voyez, lorsqu'on veut indiquer un renvoi. Voyez ci-dessous. Voyez la note qui est à la fin du volume. Voir (consulter), sur cette matière, l'ouvrage de tel auteur.

VOIR, signifie encore, Regarder, considérer avec attention. Voyez ce tableau, c'est une chose à voir. Il mérite d'être vu. Venez voir. Voir un objet au microscope. Laissez-moi voir cela. Voyons, que tenez-vous là ? Voyons un peu ce qu'il va faire. L'impératif Voyons ne se rapporte souvent qu'à la personne qui parle ou à qui l'on parle, et n'est, dans beaucoup de phrases, qu'une expression d'encouragement, d'exhortation, etc. Voyons, parlez-moi franchement : que pensez-vous de cette conduite ?   Voyez -vous, vois-tu, se disent quelquefois dans le langage familier, sans ajouter au sens de la phrase, et seulement pour attirer l'attention. C'est que, voyez-vous, il faut prendre garde à ce qu'on fait.   À voir, Lorsque l'on considère. À voir les folles dépenses de certaines gens riches, on croirait qu'il n'y a point de pauvres qui manquent du nécessaire. À voir la manière dont il est vêtu, on le croirait dans la misère.

Fam., Si vous ne le croyez pas, allez-y voir, se dit À une personne qui doute de ce qu'on lui dit. J'aime mieux le croire que d'y aller voir, se dit en parlant D'une chose dont on doute, mais qu'on ne veut pas se donner la peine de vérifier, d'examiner.  Pop., Voilà un beau venez-y voir, se dit par mépris, et pour rabaisser une chose qu'on nous fait trop valoir.

VOIR, signifie particulièrement, Inspecter avec autorité. Allez voir aux ouvriers. Voyez à ce qui se passera. Voyez à la dépense. Cet homme n'a rien à voir à ma conduite, et je n'ai pas droit de voir à la sienne. Qu'avez-vous à voir dans ma maison ?   Il se dit également De l'application qu'on apporte à examiner quelque chose. Cette affaire a été vue par d'habiles gens, et de tous les côtés ; elle a été vue et revue. Le rapporteur n'a pas encore vu mon procès. Il faudra voir ce qu'il y aura à faire là-dessus. Voyez si cela vous accommoderait. Voyez ; la chose vous convient-elle ? Si cela arrive, nous verrons ce qu'il faudra faire. Voir une affaire à fond. Ceci est à voir, À examiner, à vérifier.  Je verrai, nous verrons ; Il faut voir, se disent en parlant D'une affaire sur laquelle on se réserve de prendre un parti, et signifient, J'examinerai, nous examinerons ; Il faut examiner.  C'est à vous à voir qu'il ne lui manque rien, Vous devez veiller à ce qu'il ne lui manque rien, faites en sorte qu'il ne lui manque rien ; et, Voyez à nous faire souper, à nous loger, etc., Ayez soin de nous faire souper au plus vite, de nous procurer un logement. Ces dernières phrases sont du langage de la conversation.

VOIR, signifie quelquefois, S'informer. Voyez s'il est chez lui. Voyez s'il est venu.   Il signifie aussi, Éprouver, essayer. Voyez si vous pouvez résoudre ce problème. Voyons si la chose nous réussira mieux ainsi. Je veux voir jusqu'où ira sa patience. Voyez si cet habit vous va bien.   Il se dit, dans un sens analogue, en parlant Des choses que l'on connaît, dont on juge par le sens du goût, de l'odorat, du toucher, de l'ouïe. Voyez si le vin est bon. Voyez un peu si cela est chaud. Voyez si cet instrument est d'accord. Voyez si c'est la même odeur.

VOIR, se dit en outre De la connaissance qu'on acquiert des choses du monde, dans les voyages ou dans la fréquentation et le commerce des hommes. C'est un homme qui a beaucoup vu. Il a vu beaucoup de pays. Il a vu les pays étrangers. Il veut voir l'Italie. Il a vu toutes les cours de l'Europe. C'est un jeune homme qui n'a pas encore vu le monde. Il est tout neuf, il n'a encore rien vu. Il faut voir le grand monde pour se façonner.

Prov. et fig., C'est un homme qui n'a jamais rien vu que par le trou d'une bouteille, se dit De quelqu'un qui n'a jamais fréquenté le monde.

Prov. et fig., Faire voir du pays à quelqu'un, Lui donner bien de l'occupation, bien de la peine, lui susciter beaucoup d'embarras.

Prov. et fig., Cet homme a vu le loup, Il a vu le monde, il est aguerri et expérimenté. Elle a vu le loup, se dit D'une fille à qui on attribue des aventures galantes.  Ce soldat n'a pas encore vu le feu, Il n'a pas encore assisté à des combats contre l'ennemi.

Prov., Nous en avons bien vu d'autres, se dit Pour faire entendre qu'on n'a pas peur des menaces de quelqu'un, qu'on n'est pas troublé par les événements dont on est témoin ou qui sont près d'arriver.

VOIR, signifie aussi, Fréquenter. Qui voyez-vous à la cour ? Qui voit-il dans son quartier ? Voir bonne compagnie. Voir mauvaise compagnie.   Ce n'est pas un homme à voir, ce n'est pas une femme à voir, se dit D'un homme ou d'une femme de mauvaise réputation, qu'il n'est pas convenable de fréquenter.  Il ne voit personne, se dit D'un homme qui vit dans la retraite. Il ne voit personne, se dit aussi D'un homme qui ne reçoit pas, qui a défendu sa porte. On dit dans ce même sens : J'ai été à sa porte aujourd'hui, mais on ne le voyait point. Il ne verra cette semaine que ses plus intimes amis. Personne ne peut le voir. Cette dernière phrase peut s'appliquer À un prisonnier Ces deux personnes ne se voient point, Elles sont mal ensemble, ou Elles ne veulent point avoir de commerce l'une avec l'autre. Il y a longtemps qu'ils ne se voient point. On dit dans le sens contraire : Je les ai réconciliés, et ils se sont toujours vus depuis. Nous nous voyons souvent. Etc.   Voir une femme, signifie quelquefois, Avoir un commerce intime avec elle. Il y a long-temps que son mari ne la voit plus.

VOIR, signifie figurément, S'apercevoir, comprendre. Il y a longtemps que l'on voit qu'il se ruine. Je vis bien qu'il me manquerait de parole. Ne voyez-vous pas qu'il vous trompe, qu'il se moque de vous ? Je vois son dessein, je le vois clairement. Vous voyez comme vous vous en êtes trouvé. Il faut être bien peu pénétrant pour ne pas voir quelle est son intention. Voir clair dans une affaire. Vous ne voyez pas toutes les conséquences de cette démarche. Vous allez voir nettement quelle était leur intention.   En termes de Pratique, Assigner pour voir dire et ordonner ... Pour être présent quand on dira, quand on ordonnera...

VOIR, signifie généralement, Connaître par l'intelligence. Dans ce sens, on dit, Dieu voit, les anges voient, Dieu connaît, les anges connaissent. Dieu voit le fond des coeurs, voit toutes choses. La béatitude consiste à voir Dieu. Les bienheureux voient Dieu face à face, voient Dieu dans toute la majesté de sa gloire.

VOIR, s'emploie souvent précédé du verbe Faire, dans le sens de Montrer, ou de Faire connaître. Il fit voir sa blessure au chirurgien. Je vous ferai voir toutes les curiosités de la ville. Elle sortit pour faire voir sa nouvelle parure, pour se faire voir. Ils se sont fait voir à tout le monde. Il cherche toujours à faire voir son esprit. Il a fait voir qu'il avait du coeur. Cela vous fait voir que ...  Il s'emploie aussi, dans des sens analogues, avec le verbe Laisser. Laissez-moi voir ce tableau, ce bijou. Ils se sont laissé voir. Il n'a pas laissé voir sa mauvaise humeur. Il ne laisse rien voir de ce qu'il a dans le coeur. Il m'a laissé voir (Il m'a donné à connaître) qu'il ne serait pas éloigné de ...

Prov. et par menace, Je lui ferai bien voir à qui il se joue, à qui il s'adresse, à qui il a affaire, Je lui ferai bien connaître, je lui apprendrai bien...

VOIR, signifie encore, Juger. Je vois cela différemment de vous, autrement que vous. Chacun a sa manière de voir. C'est ainsi que je vois. Il voit bien, il voit mal, il voit juste dans cette affaire. C'est un homme qui voit tout de travers. Voir tout en beau. On voit souvent ce qu'on imagine et ce qu'on désire, au lieu de ce qui est. Je vois comme vous. À voir la chose de sang-froid. Je ne vois rien d'impossible à cela. Je vois ce qui me reste à faire. On l'emploie, dans ce sens, avec le pronom personnel. Dès lors ils se virent perdus. Je me vois à la veille d'une catastrophe.

VOIR, avec le pronom personnel, s'emploie quelquefois dans une acception particulière, où il équivaut à peu près au verbe Être. Se voir dans la misère a près avoir été dans l'opulence. Se voir abandonné, méprisé de tous. Je me vois sans ressource. Elle est fière de se voir admirée.

VU, UE. participe, En termes de Banque, Cette lettre de change est payable à lettre vue, Celui sur qui elle est tirée doit la payer dès qu'elle lui sera présentée. On dit plus ordinairement, Payable à vue. Voyez VUE, substantif.

Prov. et fig., Juger, faire quelque chose à la boule vue, à boule vue, Inconsidérément, sans trop examiner, sans prendre garde à ce que l'on fait.

VU, s'emploie d'une manière invariable et absolue dans certaines formules de Pratique, de Chancellerie et d'Administration. Vu par la cour les pièces mentionnées, Les pièces mentionnées ayant été vues. Vu les arrêts énoncés. Vu les raisons et allégations de part et d'autre. Vu l'arrêté de monsieur le préfet, en date du ...  Il s'emploie de la même façon dans le langage ordinaire, pour signifier, Attendu, eu égard à. Vu la difficulté de réussir. On l'autorisa provisoirement, vu l'urgence, à faire telle chose. La récompense devait être plus grande, vu ses services, vu son mérite.   Vu que, Attendu que, puisque. Je m'étonne qu'il ait entrepris cela, vu qu'il n'est pas très-hardi. Comment avez-vous entrepris cette affaire, vu que vous savez bien ...

VU, est quelquefois substantif. Ainsi on dit, en style de Pratique : Le vu d'un arrêt, le vu d'une sentence, Ce qui est exposé dans un arrêt, dans une sentence rendue sur les productions respectives, les pièces, les raisons qui y sont énoncées avant le dispositif ; et en termes d'Administration, Sur le vu des pièces, Après avoir examiné les pièces.  Il s'emploie aussi substantivement dans quelques phrases du langage ordinaire. Cette chose s'est faite au vu de tout le monde, et plus ordinairement, au vu et au su de tout le monde, Tout le monde l'a vue, l'a sue, tout le monde en a été témoin, en a été instruit.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • voir — voir …   Dictionnaire des rimes

  • voir — [ vwar ] v. <conjug. : 30> • XIIe veoir; vedeir 980; lat. videre I ♦ V. intr. (1080 vedeir) Percevoir les images des objets par le sens de la vue. C est « un postulat bien ancré, qu un nouveau né [...] “ça” ne voit pas » (F. Leboyer). Ne… …   Encyclopédie Universelle

  • voir — (voir), je vois, tu vois, il voit, nous voyons, vous voyez, ils voient ; je voyais, nous voyions, vous voyiez ; je vis, nous vîmes ; je verrai ; je verrais ; vois, qu il voie, voyons, voyez ; que je voie, que nous voyions, que vous voyiez ; que… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • voir — VOIR. v. act. Appercevoir, recevoir les images des objets dans les yeux, connoistre par les yeux. Voir un objet. je voy un homme. je le voy qui vient, qui marche &c. voir clair. voir trouble. voir confusément. voir distinctement. voir de prés.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Voir — is a chain of francophone alternative weekly newspapers in the Canadian province of Quebec. The newspaper publishes separate editions in Montreal, Quebec City, Saguenay, Sherbrooke, Trois Rivières and Gatineau, all of which publish a mix of… …   Wikipedia

  • voir — Voir, neutr. gen. monosyll. Signifie vray, et vient de Verum Laþtin, et est fait comme Soir de Sero, et Veoir de Videre, et Croire de Credere, et Douloir de Dolere, Les anciens en usoyent ordinaireþment, disans il est voir, Il dit voir, Verum est …   Thresor de la langue françoyse

  • VOIR — v. tr. Percevoir l’image des objets par l’organe de la vue. Je vois un homme. Il craint d’être vu. Cela se voit de loin. Il ne voit pas les objets à deux pas de lui. Voir la lumière. On voit le jour au travers. Je l’ai vu de mes propres yeux. Se… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • voir — vt. ; se rendre compte, constater, vérifier, contrôler ; apercevoir ; remarquer ; deviner, comprendre ; assister à ; rendre visite, visiter : ivyê (Peisey 187), VAI (Aix 017, Annecy 003, Albertville 021, Arvillard 228a, Bourget Huile 289,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Voir —  Pour l’article homophone, voir Voire. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Voir », sur le …   Wikipédia en Français

  • voir — de·voir; sa·voir; voir; res·er·voir; …   English syllables

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”