VIE
. s. f.
L'état des êtres animés tant qu'ils ont en eux le principe des sensations et du mouvement. Les principes de la vie. Ceux dont nous tenons la vie, qui nous ont donné la vie. Dieu est le maître de nos vies. Quand Dieu créa l'homme, il souffla en lui un esprit de vie. Il est encore tout plein de vie. Il ne donnait plus aucun signe de vie. On l'a laissé sans vie. Aimer la vie. Tenir à la vie. Mépriser la vie. Renoncer à la vie. Le passage de la vie à la mort. Sortir de la vie. Ce breuvage lui a rendu, lui a redonné la vie. Les débauches lui ont abrégé la vie. Cette imprudence pensa lui coûter la vie. Sauver, conserver la vie à quelqu'un. Attenter à la vie, entreprendre sur la vie de quelqu'un, en vouloir à sa vie, lui arracher la vie, lui ravir, lui ôter la vie. Perdre la vie. Donner sa vie pour quelqu'un. Exposer, hasarder sa vie. Prodiguer sa vie. Mettre sa vie en péril. Défendre sa vie. Disputer sa vie. Vendre bien cher sa vie. Que ne fait-on point pour la vie ? Il y va de la vie. Votre vie en dépend. Sur peine, sous peine de perdre la vie. À peine, sur peine de la vie, ou mieux, Sous peine de la vie. Si vous faites telle chose, je ne réponds point de votre vie. Le droit de vie et de mort. Il ne fait nul cas de la vie d'un homme. Il compte sa vie pour rien. Il ne compte pour rien la vie. Je mettrais ma vie, je gagerais ma vie que cela est vrai. Je le soutiendrai au péril de ma vie. Cette vie est passagère, fragile, périssable. Notre vie mortelle. Vie animale. Vie sensitive. La vie de l'éléphant est fort longue. La vie de cet insecte est éphémère.   Être en vie, Être vivant ; et, Mourir tout en vie, Mourir dans un état où l'on est encore plein de force.  Recommander quelque chose à quelqu'un sur la vie, Le lui recommander avec la dernière instance Être entre la vie et la mort, Être dans un extrême péril, soit par maladie, soit par quelque autre accident. Cette maladie l'a mis entre la vie et la mort. Dans cette tempête, nous fûmes deux jours entre la vie et la mort.

Fam., Revenir de mort à vie, Revenir, contre toute espérance, d'une maladie très-périlleuse ; et, Aller de vie à trépas, Mourir. Ces phrases vieillissent.

Fig., Sa vie ne tient plus qu'à un fil, se dit en parlant D'un homme moribond. Il n'a qu'un filet de vie, qu'un souffle de vie, se dit D'un homme infirme, qui n'a point de vigueur. On dit au contraire, Cet homme, cet animal a la vie dure, Il est difficile de le tuer, de le faire mourir. Cet homme, tout percé de coups, a vécu encore fort longtemps ; il avait la vie dure, bien dure.   Donner la vie à son ennemi, Ne pas le tuer, quoiqu'on le puisse. Le prince a donné la vie, a accordé la vie, a fait grâce de la vie à ce criminel, Il a empêché, en vertu de son autorité, que l'arrêt qui condamnait le criminel à mort ne fût exécuté.  Demander la vie, se dit D'un homme qui prie son ennemi de ne pas le tuer. Il lui demanda la vie. Il cria, La vie ! la vie !   Il doit la vie à cet homme, il lui est obligé de la vie, se dit De celui à qui un homme a sauvé ou conservé la vie. On dit de même, Après Dieu, il ne tient sa vie que d'un tel.

Fig., Cela lui a redonné la vie, lui a rendu la vie, se dit D'une bonne nouvelle ou de quelque autre chose d'agréable, arrivé à une personne qui était dans de grandes alarmes, dans une vive inquiétude.

Fig., Il y a bien de la vie dans cet homme, se dit en parlant D'un vieillard ou d'un malade qui conserve encore de la force.

Fig., Il y a bien de la vie dans ce tableau, L'action y est vive, et les figures en sont fort animées. Ce portrait est plein de vie, Il a beaucoup d'expression et de vérité.

Fig., Ce style, ce discours est sans vie, Il est sans force, sans énergie. Le style de cet ouvrage est sans chaleur et sans vie. On dit, dans le sens contraire, qu' Un discours, que le style d'un auteur, d'un ouvrage a de la vie, est plein de-vie, etc.   En termes de Dévotion, La grâce est la vie de l'âme.

VIE, se dit aussi de Tout l'espace de temps qui s'écoule depuis la naissance jusqu'a la mort. La vie la plus longue, la plus courte. Le cours de la vie. La durée de la vie. La fin de la vie. Cette vie n'est qu'un songe.   Il se dit également d'Une partie considérable de cet espace. Il a passé sa vie à la cour, à voyager. Il emploie toute sa vie à des bagatelles. Il est estropié pour toute sa vie. Il en a pour sa vie. Durant ma vie, ma vie durant. La vie de l'homme passe insensiblement, s'écoule insensiblement. Voyez les locutions adverbiales.  Élixir de longue vie. Nom donné à une sorte d'élixir.  Eau-de-vie, Liqueur spiritueuse tirée par distillation du vin, ou du cidre, du blé, du riz, des pommes de terre, etc. Il s'est gâté l'estomac à force de boire de l'eau-de-vie. Les eaux-de-vie de Cognac sont fort estimées.

VIE, se dit aussi de L'existence de l'âme après la mort ; et on l'appelle La vie future, l'autre vie, par opposition à La vie présente. Les biens de la vie future. L'espérance d'une autre vie fait toute la consolation d'un chrétien. Il ne sera heureux ni dans cette vie ni dans l'autre.   La vie éternelle, L'état des bienheureux dans le ciel. Dieu nous donne sa paix en cette vie, et, après la mort, la vie éternelle !

VIE, se prend encore pour Ce qui regarde la nourriture et la subsistance. Il a très-peu de bien, il n'a que la vie et le vêtement. Mendier sa vie. Demander sa vie, Demander l'aumône. Chercher sa vie. Gagner sa vie. Il a bien de la peine à gagner sa vie.

Fam., La vie est chère dans ce pays, Les aliments, les denrées y sont à un prix élevé.

Prov., Être de grande vie, Manger beaucoup ; et, Être de petite vie, Manger peu. Ces manières de parler vieillissent.

VIE, se prend aussi pour La manière dont on se nourrit, dont on se traite, dont on se divertit. Faire bonne vie. Mener joyeuse vie. Il est familier.  Absol. et fam., Faire la vie, Faire bonne chère, se réjouir, se livrer à la débauche.

Prov., Il faut faire vie qui dure, Il faut ménager son bien, ne pas le dépenser tout d'un coup, soit en bonne chère, soit autrement. On le dit, dans un sens analogue, en parlant De la santé.

VIE, se dit pareillement de Ce qui regarde l'usage, les commodités ou incommodités de la vie. Mener une vie douce, aisée. Mener une vie heureuse, tranquille. Mener une vie triste, misérable. Vie agitée. Vie tumultueuse. Traîner une vie languissante, douloureuse. Les plaisirs, les aises, les douceurs, les commodités de la vie. Les besoins de la vie. Il coule doucement sa vie ; et fam., Il roule doucement sa vie.   Tourmenter sa vie, Se donner beaucoup de mouvement, s'agiter.  Rendre la vie dure à quelqu'un, Lui faire de la peine, le chagriner à tout propos.

VIE, se dit aussi de Ce qui regarde la conduite et les moeurs. Mener une vie sans reproche, irréprochable, une vie réglée. Mener la vie d'un saint. Un homme de sainte vie. Une vie sage, angélique, pure, chaste. C'est un homme qui mène une vie obscure, une vie fort retirée, une vie cachée. Mener une vie de philosophe. Mener une vie commune, une vie fort ordinaire. Il mène une vie plus réglée que de coutume. Il a changé de vie. Se repentir de sa vie passée. Voilà son train de vie. Il s'est fait un plan de vie tout différent. Vie oisive. Vie fainéante. Vie déréglée. Vie dissipée.

Fam., Faire vie de garçon, Mener une vie libre et peu régulière.  Femme de mauvaise vie, Prostituée.

Fam., Mener une vie de bohème, Vivre comme un bandit, comme un homme qui n'a ni feu ni lieu.  Pop., Mener une vie de cochon, Vivre dans la crapule, dans la débauche. On dit de même, proverbialement et figurément, Vie de cochon, courte et bonne, Vie passée dans la crapule, et qui s'abrége par les excès.

Prov., Telle vie, telle fin, ou Telle vie, telle mort, On meurt ordinairement de la même manière qu'on a vécu. Il a toujours vécu en bon chrétien, et il est mort de même ; telle vie, telle fin. Il ne vivait qu'avec des scélérats, il a été tué misérablement ; telle vie, telle mort.

VIE, se dit encore par rapport Aux occupations et aux professions différentes de la vie. Choisir un genre de vie. S'attacher à un genre de vie. Embrasser la vie religieuse, la vie monastique. Vie active. Vie contemplative. Vie laborieuse, fatigante, etc. La vie civile. La vie champêtre. La vie des champs. La vie des camps.

Fam., C'est sa vie, se dit D'une chose où un homme se plait extrêmement, et dont il fait sa principale occupation. Il aime la chasse, c'est sa vie. Il aime l'étude plus que toutes choses, c'est sa vie.

VIE, signifie, par extension, L'histoire, le récit des choses remarquables de la vie d'un homme. Les vies des saints. Les vies des hommes illustres écrites par Plutarque, ou par ellipse, Les Vies de Plutarque. Il a écrit la vie de tel prince. Il a écrit lui-même sa vie. Il nous a raconté toute sa vie. On dit dans le même sens, Mémoires de sa vie.

VIE, se dit aussi en parlant Des plantes, des arbres, pendant qu'ils ont un principe de végétation. Cet arbre est encore en vie. Vie végétative. Les plantes vivent d'une vie végétative.

VIE, signifie populairement, mais toujours avec quelque épithète, Crierie qui se fait en querellant quelqu'un, en lui reprochant quelque chose, en le réprimandant. Quand votre femme sera venue, elle vous fera une belle vie, une terrible vie. Ils se querellent toujours dans cette maison, ce sont des vies continuelles.

POUR LA VIE, À LA VIE ET À LA MORT. loc. adverbiales, Pour toujours. Je suis son ami pour la vie. Ils sont unis à la vie et à la mort. Entre nous, c'est à la vie et à la mort.

POUR LA VIE, signifie aussi, Pour long-temps. Cette étoffe est excellente, on en a pour la vie.  À VIE. loc. adv.Pendant tout le temps qu'on a à vivre. Une pension à vie. Bail à vie. Contrat à vie. Acheter une maison à vie. On dit quelquefois, dans le même sens, Ma vie durant, sa vie durant. Il a fait un bail qui lui assure la jouissance de cette maison, sa vie durant.

DE LA VIE, DE MA VIE, DE SA VIE, ETC. loc. adverbiales, Jamais. Je ne lui pardonnerai de la vie. Je n'y consentirai de ma vie. Il ne sera de sa vie aussi habile que son père. Je n'ai vu de ma vie un tel homme. De ma vie je n'ai vu pareille chose. De la vie on n'a rien vu de semblable.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vie — vie …   Dictionnaire des rimes

  • VIE — «Qui sait si la première notion de biologie que l’homme a pu se former n’est point celle ci: il est possible de donner la mort.» Cette réflexion de Valéry dans son Discours aux chirurgiens (1938) va plus loin que sa destination première. Peut… …   Encyclopédie Universelle

  • vie — 1. (vie) s. f. 1°   En général, état d activité de la substance organisée, activité qui est commune aux plantes et aux animaux. Chez les plantes, la vie est constituée par deux fonctions, la nutrition et la génération ; chez les animaux, il y a… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • vie — VIE. s. f. L union de l ame avec le corps. L action de l ame unie avec un corps organisé. Vie animale. vie sensitive. vie vegetative. longue vie. courte vie. les principes de la vie. ceux dont nous tenons la vie, qui nous ont donné la vie. Dieu… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Vie — (IPA: / vi.e/), which means vine in Romanian, is a district, or quarter, of Oradea, a city in Bihor, Romania.GeographyVie is situated in the hills overlooking Oradea, in the northern part of the town. It spans quite a large area, from a part just …   Wikipedia

  • VIE — (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Nom commun 2 Toponyme 3 Sigle/ac …   Wikipédia en Français

  • vie — VÍE, vii, s.f. 1. Teren plantat cu viţă (I); plantaţie de viţă. 2. Viţă (I). – lat. vinea. Trimis de RACAI, 30.09.2003. Sursa: DEX 98  VÍE s. (bot.; Vitis) viţă. (Frunză de vie; plantează vie.) Trimis de siveco, 05.08.2004. Sursa: Sinonime  víe …   Dicționar Român

  • VIE — steht für: Vie (Atlantik), ein Küstenfluss im Département Vendée in Frankreich Vie (Dives), ein Fluss in der Region Basse Normandie in Frankreich Die Abkürzung VIE steht für: das deutsche Kfz Kennzeichen für den Kreis Viersen den IATA… …   Deutsch Wikipedia

  • vie — [vaı] v past tense and past participle vied present participle vying third person singular vies [Date: 1500 1600; : Old French; Origin: envier [i] to invite, challenge , from Latin invitare; INVITE1] to compete very hard with someone in order to… …   Dictionary of contemporary English

  • Vie — Vie, v. i. [imp. & p. p. {Vied}; p. pr. & vb. n. {Vying}.] [OE. vien, shortened fr. envien, OF. envier to invite, to challenge, a word used in gambling, L. invitare to invite; of uncertain origin. Cf. {Invite}, {Envie}.] 1. To stake a sum upon a… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Vie — Vie, v. t. 1. To stake; to wager. [Obs.] B. Jonson. [1913 Webster] 2. To do or produce in emulation, competition, or rivalry; to put in competition; to bandy. [Obs.] [1913 Webster] She hung about my neck; and kiss on kiss She vied so fast. Shak.… …   The Collaborative International Dictionary of English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”