VIDE
. adj. des deux genres
Qui n'est pas rempli, qui n'est rempli que d'air. Place, espace vide. Muid, tonneau vide. La bouteille est à moitié vide, est presque vide. Il a le ventre vide, l'estomac vide. Il n'y a plus personne dans la maison, dans la chambre, elle est vide. Sa bourse est vide, est entièrement vide.   Avoir la tête vide, Avoir peu d'idées, peu de sens. Avoir le cerveau vide, Éprouver la faiblesse de tête que produit le manque de nourriture.

Fig., Le coeur vide, se dit Pour exprimer le manque d'affection et de sentiments. Ces discours amusent l'oreille, et laissent le coeur vide.

Fam., Un temps vide, Un temps libre d'occupation. Il y a des moments vides dans la journée, qu'on ferait bien de remplir par quelque occupation.

Fig., Les mains vides, Les mains dégarnies, ne contenant rien. Il se dit quelquefois, en parlant Des présents qu'on fait, ou qu'il faudrait faire. Il nous apporte toujours quelque chose ; il ne vient jamais les mains vides. Il y a des gens qu'il ne faut pas aborder les mains vides. Il se dit aussi en parlant De profits, le plus souvent illicites, qu'on fait ou qu'on ne fait pas. Il croyait s'enrichir dans cette affaire ; mais à la fin il est resté les mains vides. C'est un honnête homme qui est sorti de hautes fonctions les mains vides. Il ne s'est pas oublié pendant qu'il était en place, il ne s'en est pas retiré les mains vides.   Un habit brodé tant plein que vide, des meubles chamarrés tant plein que vide, Un habit, des meubles où ce qui est brodé, chamarré, occupe autant de place que ce qui ne l'est pas. On dit dans un sens analogue, en Architecture, Espacer tant plein que vide.

Fig., Un discours, un ouvrage vide de sens, de raison, Où il n'y a ni sens ni raison, où il n'y a rien de solide.  En parlant Des pièces dramatiques, Le théâtre, la scène est vide, reste vide, se dit Lorsque, dans le courant d'un acte, les acteurs qui étaient en scène étant sortis, ceux qui leur succèdent commencent une autre scène qui n'a aucune liaison avec celle qui vient de finir. Une scène vide, un acte vide, se dit d'Une scène, d'un acte sans événement, sans action, sans incident.

VIDE, est aussi substantif masculin, et signifie, Espace vide. Il est mort dans cette allée beaucoup d'arbres qui y font un grand vide. De quoi remplira-t-on ce grand vide qui est dans votre jardin ? Il est défendu aux notaires de laisser du vide dans la minute de leurs actes.   Il se dit, figurément et au sens moral, par rapport Aux personnes ou aux occupations dont on vient d'être privé. La mort de ce prince fait un grand vide à la cour. Il s'est démis de son emploi, cela fait un grand vide dans sa vie.   Il se dit quelquefois, au figuré, pour Vanité, néant. Il connut le vide des grandeurs humaines.

VIDE, se dit également, en Architecture, de Toute ouverture ou baie dans un mur, de tout espace entre les poteaux d'une cloison ou les solives d'un plancher. Il faut proportionner les vides aux pleins.   Ce mur pousse au vide, Il perd son aplomb, il déverse ou fait ventre.

VIDE, en termes de Physique, se dit d'Un espace qui ne contient point d'air. Faire le vide au moyen de la machine pneumatique.   Vide absolu, se dit d'Un espace absolument vide de toute matière. C'est une question parmi les philosophes, si le vide absolu existe quelque part dans la nature.  À VIDE. loc. adv.qui signifie que ce dont on parle ne contient rien. La diligence de Lyon est partie à vide.

Fig. et fam., Mâcher à vide, Se repaître de fausses espérances.  En termes de Musiq., Corde à vide, Celle dont on tire du son avec l'archet sans y porter aucun doigt.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vide — vide …   Dictionnaire des rimes

  • vidé — vidé …   Dictionnaire des rimes

  • vide — [ vid ] adj. et n. m. • 1762; vuide XIIIe; du fém. de l a. fr. vuit (1080); lat. pop. °vocitus, de vocuus, vacuus→ vacuité I ♦ Adj. 1 ♦ Qui ne contient rien de perceptible; dans lequel il n y a ni solide, ni liquide. Espace vide entre deux choses …   Encyclopédie Universelle

  • vidé — vide [ vid ] adj. et n. m. • 1762; vuide XIIIe; du fém. de l a. fr. vuit (1080); lat. pop. °vocitus, de vocuus, vacuus→ vacuité I ♦ Adj. 1 ♦ Qui ne contient rien de perceptible; dans lequel il n y a ni solide, ni liquide. Espace vide entre deux… …   Encyclopédie Universelle

  • vide- — ⇒VIDE , élém. de compos. Élém. issu d une forme du verbe vider, entrant dans la constr. de subst. masc. gén. inv. V. vide bouteille(s), vide gousset, vide ordures, vide poches et aussi: vide cave , technol. ,,Appareil hydraulique portatif conçu… …   Encyclopédie Universelle

  • vidé- — ⇒VIDE , élém. de compos. Élém. issu d une forme du verbe vider, entrant dans la constr. de subst. masc. gén. inv. V. vide bouteille(s), vide gousset, vide ordures, vide poches et aussi: vide cave , technol. ,,Appareil hydraulique portatif conçu… …   Encyclopédie Universelle

  • vidé — vidé, ée (vi dé, dée) part. passé de vider. 1°   Rendu vide. Tonneau vidé.    En parlant d un cheval, jarrets vidés, jarrets qui ne sont pas pleins, qui ne sont pas gras. On dit plutôt maintenant jarrets secs.    Terme de blason. Se dit d une… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Vide — Vi de, imperative sing. of L. videre, to see; used to direct attention to something; as, vide supra, see above. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • vide — see, from L. vide, imperative sing. of videre to see (see VISION (Cf. vision)) …   Etymology dictionary

  • vide — (Del lat. vide, 2.ª pers. de sing. del imper. de vidēre, ver). expr. U. en impresos y manuscritos precediendo a la indicación del lugar o página que ha de ver el lector para encontrar algo …   Diccionario de la lengua española

  • Vide — (lat. abbrevirt vid. od. blos v.), siehe, bei Verweisungen auf ein Buch. Videatur, es mag gesehen werden …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”