VIANDE
. s. f.
La chair des animaux terrestres et des oiseaux dont on se nourrit. Le mouton est une bonne viande. Le cerf est une viande grossière, de mauvais suc. Viande délicieuse, délicate, exquise, fort nourrissante. De bonne viande. De belle viande. Viande mortifiée. Viande fraîche, fraîche tuée. Viande trop faite. Viande gâtée. Viande bouillie, rôtie, grillée, chaude, froide. Viande bien apprêtée. Viande de bon goût, de mauvais goût, savoureuse, indigeste, de dure digestion. La fumée des viandes. Table couverte, chargée de viandes. Un plat de viande. Laisser sécher, laisser brûler de la viande. Animer le feu pour donner couleur à la viande. Ce pourvoyeur a fait marché pour fournir la grosse et la menue viande. Abstinence de viande. On ne mange point de viande en carême. On servit beaucoup de viandes à ce repas. Viande piquée, lardée, bardée, etc. Distribuer la viande aux troupes. Ces soldats ont pris la viande pour deux jours. Acheter de la viande à la livre, à la main.   Viande neuve, Viande qui est servie pour la première fois. Ce hachis est de viande neuve.   Viande blanche, La viande de volaille, de lapin, de veau, etc. Viande noire, La viande de lièvre, de bécasse, de sanglier, etc. Grosse viande, ou Viande de boucherie, Le boeuf, le veau, le mouton. Menue viande, La volaille, le gibier, etc.  Viande faisandée, hasardée, Viande de gibier qui est près de se gâter.

VIANDE, se dit quelquefois, en général, de Toutes les chairs, soit des animaux terrestres et des oiseaux, soit des poissons, qui servent à la nourriture. Le saumon n'est pas une viande de malade.   Viandes de carême, Le poisson salé, la morue, le hareng, le saumon, etc. Faire provision de viandes de carême.   Chez le Roi, La viande est servie, se disait les jours maigres comme les jours gras. On y disait aussi, Aller à la viande, Aller chercher les plats qu'on devait servir sur table.

Fig. et fam., Viande creuse, Mets qui ne nourrit point, qui n'est point solide. La crème fouettée est une viande creuse pour un homme de bon appétit. Il se dit aussi Des divertissements qu'on propose à une personne qui a besoin de manger. La musique est une viande bien creuse pour un homme qui a faim. On dit de même, Se repaître de viandes creuses, Se remplir d'imaginations chimériques et d'espérances mal fondées.

Prov. et fig., Ce n'est pas viande prête, se dit D'une chose qu'on attend, qu'on espère, et que cependant on ne peut pas avoir sitôt. C'est un mangeur de viandes apprêtées, se dit D'un fainéant qui aimerait à bien vivre sans se donner la peine de gagner sa vie. Ce n'est pas viande pour ses oiseaux, se dit D'une chose à laquelle un homme ne peut pas prétendre.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • VIANDE — Produit de la chasse puis de l’élevage, symbole de force et de richesse, aliment noble, objet d’un commerce mondial plus important que celui des produits sidérurgiques, sujet de nombreuses recherches, matière première d’industries en constante… …   Encyclopédie Universelle

  • viande — Viande. s. f. La chair des animaux terrestres, & des oiseaux dont on se nourrit. Le mouton est une bonne viande. le cerf est une viande grossiere, melancolique, de mauvais suc. viande delicieuse, delicate, exquise, de bonne viande, de belle… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • VIANDE — VIANDE, VIANDE DÉFENDUE, VIANDE DANGEREUSE. Court examen des préceptes juifs et chrétiens, et de ceux des anciens philosophes.     Viande vient sans doute de victus, ce qui nourrit, ce qui soutient la vie; de victus on fit viventia; de viventia,… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • Viande — Différents types de viandes La viande désigne l ensemble des aliments animaux constitués par les tissus musculaires associés à du gras, des nerfs et du sang, ainsi que la triperie et les abats. C est une production agricole issue de l élevage ou… …   Wikipédia en Français

  • viande — (vian d ; Regnier dit vi an d ; c est l ancienne prononciation) s. f. 1°   Toute espèce d aliment, tout ce qui est propre à soutenir la vie (sens primitif dont il reste plusieurs traces dans la langue). •   Qui nous a donné cette diversité de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • viande — I. Viande, Esca, Cibus, Cibaria. Il vient de Viuo Latin, ce que l Itaþlien represente mieux, disant, Vivanda. et parce viande, c est ce dont l homme se paist pour vivre. L Espagnol conformément à ce dit, Yo biþve con el Duque, pour dire, Je suis… …   Thresor de la langue françoyse

  • VIANDE — n. f. Chair des animaux et des oiseaux dont on se nourrit. Viande grossière, indigeste, lourde, nourrissante, délicate, savoureuse. Viande mortifiée. Viande fraîche, fraîche tuée. Viande trop faite. Viande gâtée. Viande frigorifiée. Viande… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • viande — nf., chair, bidoche : VYANDA (Aillon Jeune, Albanais 001, Albertville 021, Annecy 003, Bauges, Bellecombe Bauges, Chambéry, Chapelle St Maurice, Compôte Bauges, Cordon, Doucy Bauges, Monnetier Mornex, Montagny Bozel, Reyvroz, St Nicolas Chapelle …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • viande — n.f. Corps humain. Amener sa viande, venir. Mettre la viande dans le torchon, se mettre au lit. / Épouse, concubine : Ma viande. / Marchand de viande, proxénète. / Viande froide, cadavre, corps (pompes fun.). Biographie préparée à l avance,… …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • viande —    Femme publique.        Je vais connaître cette maison et savoir quelle viande il y a à son étal, à cette boucherie là.    LEMERCIER DE NEUVILLE …   Dictionnaire Érotique moderne

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”