VERBIAGER
. v. n.
Employer beaucoup de paroles pour dire peu de chose. Il ne fait que verbiager. Il est familier.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • verbiager — [vɛʀbjaʒe] v. tr. [CONJUG. bouger.] ÉTYM. 1718; de verbiage. ❖ ♦ Vx. Faire du verbiage. ⇒ Bavarder. ❖ DÉR. Verbiageur …   Encyclopédie Universelle

  • verbiager — (vèr bi a jé. Le g prend un e devant a et o, nous verbiageons, je verbiageais) v. n. Terme familier. Employer beaucoup de paroles pour dire peu de chose. •   Mme de Ventadour [se met] à verbiager, pour laisser à Madame le temps de respirer et de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • verbiage — [ vɛrbjaʒ ] n. m. • 1671; de verbier vx « gazouiller »; picard werbler, du frq. °werbilan, werbillon « tourbillonner »; rattaché plus tard à verbe ♦ Abondance de paroles, de mots vides de sens ou qui disent peu de chose. ⇒ bavardage, délayage,… …   Encyclopédie Universelle

  • VERBALISER — v. n. Dire des raisons ou des faits pour les faire mettre dans un procès verbal. Les deux parties se sont trouvées à la levée des scellés, et ont verbalisé fort longtemps. À quoi bon tant verbaliser ?   Il signifie plus ordinairement, Dresser un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • verbiageur — verbiageur, euse [vɛʀbjaʒœʀ, øz] adj. et n. ÉTYM. 1766, in D. D. L.; de verbiager. ❖ ♦ Vx. (Personnes). Qui bavarde, produit du verbiage. ⇒ Bavard. (Choses). || « Un océan d éloquence verbiageuse » (Mme du Deffand, Correspondance, 22 mai 1768 …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”