BAVARDERIE
. s. f.
Défaut du bavard. Cet homme est d'une bavarderie insupportable.   Il se dit quelquefois pour Bavardage. Je suis ennuyé de sa bavarderie. Il est familier dans les deux acceptions.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bavarderie — ⇒BAVARDERIE, subst. fém. Vieilli et assez rare; très souvent avec une nuance péj. Habitude de parler beaucoup, souvent pour ne rien dire; ensemble de paroles abondantes, souvent inutiles, sans intérêt : • Pendant que la princesse d Éboli buvait,… …   Encyclopédie Universelle

  • bavarderie — BAVARDERIE. s. f. Caractère du bavard. Cet homme est d une bavarderie insupportable. Il se dit aussi dans le même sens que bavardage. Je suis ennuyé de sa bavarderie …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bavarderie — (ba var de rie) s. f. 1°   Défaut du bavard. •   Pardonnez à mes arguments, à ma morale, à ma bavarderie, VOLT. Lett. au roi de Prusse, 37. 2°   Bavardage continuel. •   Que V. M. I. daigne agréer les bavarderies de l ermite du mont Jura, VOLT.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BAVARDERIE — n. f. Défaut du bavard. Cet homme est d’une bavarderie insupportable …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • bavardage — [ bavardaʒ ] n. m. • 1746; de bavard 1 ♦ Action de bavarder. ⇒ babillage, caquet, caquetage, papotage, parlote; fam. bagout, tchatche. Élève puni pour bavardage. Par ext. Le fait d être prolixe et diffus (par écrit). ⇒ verbiage. 2 ♦ Discours,… …   Encyclopédie Universelle

  • Bavard — (fr., spr. Bawahr), Schwätzer; daher Bavardage (Bavardise, spr. Bawardähsch, Bawardihs). Geschwätz; Bavarderie. unnützes Schwatzen; Bavardiren. schwatzen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bavard — (franz., spr. bawar), Schwätzer; Bavarderie, Geschwätz; bavardieren, schwätzen, salbadern …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Bavard — (Bawar), Schwätzer; bavardage (Bawardasch), bavarderie, bavardise, Geschwätz, bawardiren, albern sprechen …   Herders Conversations-Lexikon

  • bavard — bavard, arde [ bavar, ard ] adj. et n. • 1531; de bave « bavardage » 1 ♦ Qui aime à parler, parle avec abondance, intempérance. ⇒ babillard, vx jaseur, loquace, prolixe, verbeux, volubile. Bavard comme une pie. Tu n es pas bavarde aujourd hui, tu …   Encyclopédie Universelle

  • coucher — 1. coucher [ kuʃe ] v. <conjug. : 1> • XIVe; couchier 1172; lat. collocare « placer dans une position horizontale, étendre » I ♦ V. tr. 1 ♦ Mettre (qqn) au lit. Coucher un enfant. Coucher un malade. ⇒ aliter. Par ext. Je ne peux pas vous… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”