TYRANNIE
. s. f.
Domination usurpée et illégale. Il veut opprimer la république, il aspire à la tyrannie. Le joug de la tyrannie.   Il se dit aussi D'un gouvernement légitime, mais injuste et cruel. User de tyrannie. Le pouvoir qui se met au-dessus des lois dégénère en tyrannie. Gémir sous la tyrannie. Sortir de la tyrannie. S'affranchir de la tyrannie. Horrible, cruelle tyrannie. Des actes de tyrannie.   Il se dit encore de Toute sorte d'oppressions et de violences. La province se plaignit des tyrannies de son gouverneur, et on le destitua. Ces officiers exigent tout ce qui leur plaît ; n'est-ce pas une tyrannie ? Il y a de la tyrannie à cela. C'est une véritable tyrannie, une insupportable tyrannie.

TYRANNIE, se dit figurément Du pouvoir que certaines choses ont ordinairement sur les hommes. L'éloquence exerce une espèce de tyrannie, une douce tyrannie. La tyrannie de la beauté. La tyrannie de la coutume, de l'usage, de la mode. La tyrannie des passions.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tyrannie — [ tirani ] n. f. • 1155; de tyran 1 ♦ Hist. ant. Usurpation et exercice du pouvoir par un tyran (1o). Tyrannie grecque et dictature romaine. 2 ♦ Gouvernement absolu et oppressif du tyran (2o) considéré surtout dans ce qu il a d injuste, d… …   Encyclopédie Universelle

  • tyrannie — Tyrannie. s. f. Gouvernement d un tyran. Il veut opprimer la Republique, il aspire à la tyrannie. le joug de la tyrannie. Il se dit aussi, Du gouvernement d un Prince cruel & violent. Cruelle, horrible, detestable, furieuse tyrannie. exercer la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • tyrannie — Tyrannie, Tyrannis tyrannidis. Par tyrannie, Tyrannice, Impotenter …   Thresor de la langue françoyse

  • tyrannie — (ti ra nnie) s. f. 1°   Domination usurpée et illégale, bien ou mal exercée (sens ancien). •   Nous savons que ce prince magnanime [Charles II] eût pu hâter ses affaires, en se servant de la main de ceux qui s offraient à détruire la tyrannie… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Tyrannie —          BERNANOS (Georges)     Bio express : Écrivain français (1888 1948)     «Les vrais ennemis de la société ne sont pas ceux qu elle exploite ou tyrannise, ce sont ceux qu elle humilie.»     Source : Nous autres Français     Mot(s) clé(s) :… …   Dictionnaire des citations politiques

  • TYRANNIE — n. f. Domination usurpée et illégale. Il veut opprimer la république, il aspire à la tyrannie. Le joug de la tyrannie. Il se dit aussi d’un Gouvernement légitime, mais injuste et cruel. User de tyrannie. Le pouvoir qui se met au dessus des lois… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • TYRANNIE —     On appelle tyran le souverain qui ne connaît de lois que son caprice, qui prend le bien de ses sujets, et qui ensuite les enrôle pour aller prendre celui de ses voisins. Il n y a point de ces tyrans là en Europe.     On distingue la tyrannie… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • Tyrannie — Tyran Pour les articles homonymes, voir Tyran (homonymie). Types de gouvernements Cette série fait partie des séries sur la politique Liste de formes de gouvernements …   Wikipédia en Français

  • Tyrannie —    см. Тирания …   Философский словарь Спонвиля

  • Tyrannie spirituelle — Tyran Pour les articles homonymes, voir Tyran (homonymie). Types de gouvernements Cette série fait partie des séries sur la politique Liste de formes de gouvernements …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”