TUSSILAGE
. s. m.
Plante. Voyez PAS-D'ÂNE.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • TUSSILAGE — Toujours remarqué par sa floraison très précoce, le tussilage (Tussilago farfara L.; composées) ne l’est plus guère parmi les simples. Son nom pourtant (de tussis , «toux», et ago , «je chasse») résume des propriétés bien réelles. Les feuilles… …   Encyclopédie Universelle

  • Tussilage — Tussilago farfara …   Wikipédia en Français

  • tussilage — (tu si la j ) s. m. Genre de la famille des composées.    Le tussilage pas d âne, tussilago farfara, L., plante précoce, commune dans les sols argilo calcaires, profonds et frais, dont les fleurs font partie des espèces pectorales connues sous le …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • tussilage — nm., pas d âne, (plante bonne pour la toux) : TAKoNÈ (Cluses, Magland | Albanais.001, Annecy, Chamonix, Gruffy, Leschaux, Thônes.004), takounè (Genève, Morzine, Saxel), takwènè (Massongy), takon (Albertville), R. => Pièce, D. => Pétasite ;… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • TUSSILAGE — n. m. Plante composée, qui croît dans les lieux humides et dont la feuille est jaune. On l’appelle aussi Pas d’âne …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Tussilago — Tussilage Tussilage …   Wikipédia en Français

  • Tussilago farfara — Tussilage Tussilage …   Wikipédia en Français

  • pas-d'âne — [ padan ] n. m. inv. • 1497 « mors »; de 1. pas, de et âne 1 ♦ (1538) Cour. Tussilage. 2 ♦ (1769) Techn. Instrument servant à maintenir ouverte la bouche d un cheval quand on l examine. 3 ♦ Vx Garde d une épée qui protège la main. ● pas d âne nom …   Encyclopédie Universelle

  • Alcaloïde pyrrolizidinique — Les alcaloïdes pyrrolizidiniques forment une classe d alcaloïdes et de métabolites secondaires, caractérisés par une structure pyrrolizidine formée de deux cycles pyrroles. Il n a été trouvé aucune application thérapeutique à ces alcaloïdes et c… …   Wikipédia en Français

  • PNEUMONIQUE — adj. des deux genres T. de Médec. Il se dit Des remèdes propres aux maladies du poumon. Le tussilage et le lierre terrestre sont des remèdes pneumoniques.   Il s emploie aussi substantivement, au masculin. Le tussilage est un bon pneumonique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”