TUILE
. s. f.
Carreau de peu d'épaisseur, fait de terre grasse pétrie, séchée et cuite au four, tantôt plat, tantôt courbé en demi-cylindre, et dont on se sert pour couvrir les maisons, les bâtiments. Tuile plate. Tuile creuse. Tuile vernie. Tuile faîtière. Tuile au petit moule, au grand moule. Un cent, un millier de tuiles. Ces tuiles ne sont pas assez cuites. Une maison couverte de tuiles.   Il se dit également de Morceaux de marbre, de pierre ou de bronze, qui ont la même forme et servent aux mêmes usages que les tuiles de terre cuite. Ce temple est couvert de tuiles de marbre.

Fam., Être logé près des tuiles, sous les tuiles, sous la tuile, Être logé au plus haut étage de la maison.

Prov. et fig., Cet homme ne trouverait pas du feu, de feu sur une tuile, On ne voudrait pas lui donner, lui prêter la moindre chose, lui accorder le moindre secours.

Fig. et fam., C'est une tuile qui lui est tombée, qui m'est tombée sur la tête, se dit D'un accident imprévu, et que l'on n'a pu éviter.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tuile — tuile …   Dictionnaire des rimes

  • tuilé — tuilé …   Dictionnaire des rimes

  • tuile — [ tɥil ] n. f. • tuille 1333; altér. de tieulle v. 1290, tiule v. 1170; lat. tegula, de tegere « couvrir » 1 ♦ Plaque de terre cuite servant à couvrir des édifices. « des maisons à toitures rouges, composées de tuiles plates et rondes semblables… …   Encyclopédie Universelle

  • tuile — TUILE. s. f. Sorte de quarreau peu espais, qui est fait de terre grasse, cuite au fourneau, & dont on se sert pour couvrir les maisons. Tuile plate. tuile creuse. tuile au petit moule, au grand moule. un cent de tuiles. un millier de tuiles. des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • tuile — f. pen. Vient de ce mot Latin Tegula, et se prend pour ce quarreau de terre cuite endenté au milieu de l un des bouts, troüé aux deux cornes d iceluy mesme bout, dont en France on couvre les maisons, que pour ce mytuyau aussi de pierre cuite,… …   Thresor de la langue françoyse

  • tuilé — tuilé, ée (tui lé, lée) adj. 1°   Qui a la forme d une tuile.    Coquille tuilée, coquille dont les cavités sont en forme de tuiles creuses. 2°   S. f. Tuilée, voy. faîtière, n° 5 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Tuile —  Pour l’article homonyme, voir Bouclier thermique pour les tuiles d engin spatial.   Pour l’article homonyme, voir Tuile (homonymie).  …   Wikipédia en Français

  • tuile — (tui l ) s. f. 1°   Pièce de terre cuite, qui sert à couvrir les bâtiments. •   D autres [animaux] ont des écailles qui se couvrent les unes les autres comme les tuiles d un toit, FÉN. Exist. 19. •   Il va vous proposer de jouer sur les tuiles,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • tuile — nf. TYOLA (Albanais.001, Annecy, Biolle, Juvigny.008, Saxel.002, Thônes), tsola (Cordon.083), tyuila, tywéla (Albertville), R.2 Sav.teola < l. tegula => Toit. E. : Ivre, Toit. A1) tuile courbe, tuile semi cylindrique : tyola korba nf.… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • TUILE — n. f. Carreau de peu d’épaisseur, fait de terre grasse pétrie, séchée et cuite au four, tantôt plat, tantôt courbé en demi cylindre, et dont on se sert pour couvrir les maisons, les bâtiments. Tuile plate. Tuile creuse. Tuile vernie. Tuile… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”