TROUBLER
. v. a.
Rendre trouble. Les pluies ont troublé la rivière. Si vous remuez ce vin, vous le troublerez. Une frayeur a troublé le lait de cette nourrice. Le tonnerre trouble quelquefois le vin en tonneau.

Fig. et fam., On dirait qu'elle ne sait pas troubler l'eau, se dit D'une personne qui paraît simple, mais qui ne l'est pas.

TROUBLER, signifie aussi, Causer une agitation désordonnée. La tempête trouble les airs. Les rêves affreux qui troublent son sommeil.   Il signifie plus ordinairement, Apporter du trouble, du désordre ; Causer de la brouillerie, de la mésintelligence. Troubler l'ordre. Troubler le repos public, la paix publique. Troubler un royaume. Ce malheureux a troublé notre famille, a troublé mon repos. Nous étions en paix, il nous est venu troubler.   Il se dit dans un sens analogue, en parlant Des sens, et des facultés de l'âme. Troubler les sens. Troubler la raison, le jugement, l'entendement, l'esprit, la mémoire. La peur lui trouble la raison. Le vin lui avait troublé la tête, la cervelle.   Troubler quelqu'un, Troubler son attention, sa mémoire, son jugement, etc. ; lui ôter la présence d'esprit nécessaire. Ne faites pas tant de bruit, vous me troublez. Trop de sévérité de la part du juge peut troubler un prévenu, un accusé. Il signifie encore, Inquiéter une personne dans la possession, dans la jouissance de quelque bien. Il a été troublé dans la possession de cette terre, dans la jouissance de sa propriété.

TROUBLER, signifie aussi, Interrompre d'une manière désagréable. Troubler un entretien. Troubler la conversation. Il troubla leur tête-à-tête. On est venu troubler mon sommeil. J'écrivais, il est venu me troubler. Un accident troubla la fête.   Cela trouble la digestion, les fonctions digestives, Cela empêche que la digestion ne se fasse bien.

TROUBLER, s'emploie aussi avec le pronom personnel. Le vin se trouble, Il devient trouble. Le temps commence à se troubler, Il commence à se charger de nuages. Ma vue se trouble, mes yeux se troublent, Ma vue s'obscurcit. Son esprit se trouble, Ses idées se confondent, et il éprouve une sorte d'égarement. Etc.   Il signifie particulièrement, Éprouver une émotion, un trouble qui fait qu'on s'embarrasse, qu'on ne sait plus que dire, que répondre. L'orateur s'est troublé au milieu de son discours, et n'a pu continuer. L'accusé s'est troublé dans son interrogatoire. Il s'est troublé et n'a pu répondre. Il se trouble aisément. On dit dans un sens analogue, Sa mémoire se trouble.

TROUBLÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • troubler — [ truble ] v. tr. <conjug. : 1> • 1080; lat. pop. °turbulare (class. turbare), de °turbulus → 1. trouble A ♦ 1 ♦ Modifier en altérant la clarté, la transparence. « Troubler l eau d un ruisseau en la faisant bouillonner à l aide d une grosse …   Encyclopédie Universelle

  • troubler — Troubler, Turbare. Troubler aucun, Commouere. Troubler un advocat qui plaide, Obloqui increpitando, et obturbare dicentem. B. Troubler un bon tesmoing, ou faire chanceler, ou luy faire perdre son propos. Par vives raisons dementir les tesmoings,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Troubler — Trou bler, n. One who troubles or disturbs; one who afflicts or molests; a disturber; as, a troubler of the peace. [1913 Webster] The rich troublers of the world s repose. Waller. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • troubler — (trou blé) v. a. 1°   Causer une agitation désordonnée. •   Souvent un bruit confus trouble ce noir séjour, BRÉBEUF Phars. III. •   Irai je dans une ode, en phrases de Malherbe, Troubler dans ses roseaux le Danube superbe ?, BOILEAU Sat. IX..… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TROUBLER — v. tr. Rendre trouble. Les pluies ont troublé la rivière. Si vous remuez ce vin, vous le troublerez. Troubler l’eau. Ce vin est sujet à se troubler. Ma vue, mes yeux se troublent, Ma vue s’obscurcit. TROUBLER signifie aussi Causer une agitation… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • troubler — I. Troubler. v. a. Rendre trouble. Les pluyes ont troublé la riviere. si vous remuez ce vin vous le troublerez. une frayeur a troublé le lait de cette nourrice. j ay eu grand peur, j en ay le sang tout troublé. le tonnerre trouble le vin. On dit… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • troubler — vt. TROBLy (Annecy.003, Chambéry.025, Saxel.002, Thônes.004, Villards Thônes.028, TER. | Albanais.001), troublâr (Lanslevillard.286), C. i truble <ça trouble> (002), é troblye (001), R. l. turba <foule agitée, cohue>, D. Touble. E …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • troubler — noun One who, or that which, troubles; a disturber. The defendant was well known as a troubler of the public peace …   Wiktionary

  • troubler — noun see trouble I …   New Collegiate Dictionary

  • troubler — See trouble. * * * …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”