TRÔNE
. s. m.
Siége élevé où les rois, les empereurs, etc., sont assis dans les fonctions solennelles de la souveraineté. Trône magnifique. Trône superbe. Trône éclatant de pierreries. Le trône de Salomon. Le trône d'Assuérus. Le trône du roi était placé au bout de la galerie. Le roi, l'empereur se plaça sur son trône pour recevoir les ambassadeurs. Le roi étant sur son trône. La salle du trône.

TRÔNE, s'emploie dans plusieurs phrases figurées, pour signifier, La puissance souveraine des rois, des empereurs, etc. Monter sur le trône, monter au trône, Prendre possession de la royauté. Prendre possession du trône. Chasser un prince du trône. Alexandre renversa le trône des Perses, s'empara du trône des Perses. Les bons ministres sont les appuis du trône, les soutiens du trône. Soutenir un trône chancelant. Relever un trône abattu. Le prince légitime fut chassé du trône par l'usurpateur. Cette victoire servit à affermir le nouveau prince sur le trône, à affermir le trône du nouveau prince. Tomber du trône. Descendre du trône. Aspirer au trône. L'héritier du trône. La majesté du trône. Trône héréditaire. Trône électif. Il avait des droits au trône.   Le discours du trône, Le discours que le roi prononce à l'ouverture de chaque session des chambres législatives.

TRÔNE, se dit également Du siége élevé où le pape se met dans certaines cérémonies publiques. Le pape étant dans son trône.   Trône épiscopal, Le siége qui est au haut du choeur, dans les églises cathédrales, et où l'évêque se met quand il officie pontificalement. L'évêque étant dans son trône.

TRÔNES, au pluriel, en termes de Théologie, est le nom d'Un des neuf choeurs des anges. Anges, Archanges, Trônes, Dominations, etc.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • TRÔNE — Fauteuil sur lequel le souverain s’assied lors des grandes cérémonies, le trône s’insère en général dans un décor destiné à mettre un homme au dessus du commun des mortels: les trônes sassanides et byzantins plaçaient le souverain au milieu du… …   Encyclopédie Universelle

  • Trone — Trône  Pour l ordre des anges en religion, voir Trônes (hiérarchie angélique) …   Wikipédia en Français

  • Trone — Trone, Trones Trones, n. [LL. trona, fr. L. trutina a balance; cf. Gr. ?.] 1. A steelyard. [Prov. Eng.] [1913 Webster] 2. A form of weighing machine for heavy wares, consisting of two horizontal bars crossing each other, beaked at the extremities …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Trone — Trone, n. [Cf. Prov. F. trogne a belly.] A small drain. [Obs. or Prov. Eng.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Trone — Trone, n. A throne. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • tròne — trone m. trône …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • -trone — [dall ingl. (elec )tron elettrone ]. (fis.) Secondo elemento compositivo di termini, generalm. di derivazione ingl., in cui significa acceleratore di particelle (sincrotone, ecc.) …   Enciclopedia Italiana

  • trone — Trone, voyez Throne …   Thresor de la langue françoyse

  • Trône — Pour l ordre des anges en religion, voir Trônes (hiérarchie angélique). Trône avec ses trois éléments constitutifs : le gradin qui surélève le titulaire de l’autorité …   Wikipédia en Français

  • trône — (trô n ) s. m. 1°   Siége où les rois, les empereurs s asseyent dans les fonctions solennelles de la souveraineté. •   Autour de ce même trône il y en avait vingt quatre autres, sur lesquels étaient assis vingt quatre vieillards vêtus de robes… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”