TRONC
. s. m.
(Le C ne se prononce pas.) Le gros d'un arbre, la tige considérée sans les branches. Un tronc d'arbre. On a coupé toutes les branches, il ne reste plus que le tronc. Le tronc de cet arbre est creux. Le tronc est pourri.   En termes d'Anat., Le tronc d'une artère, d'une veine, Leur partie la plus considérable qui n'a pas encore formé de branche.

TRONC, se dit aussi, surtout en termes d'Anatomie, de La partie principale du corps, à laquelle les membres sont attachés, et qui comprend la tête, le thorax et le bassin.  Il se dit également Du buste du corps humain, dont on a séparé la tête, les bras et les cuisses. Un cadavre dont il ne reste que le tronc.   En Archit., Tronc de colonne, Fragment d'un fût de colonne.

TRONC, se dit figurément, en Généalogie, de La ligne directe des ascendants et des descendants, d'où partent les branches ou lignes collatérales. Ces deux familles sont de deux branches qui sortent du même tronc.

TRONC, signifie encore, Une boîte, un coffre de bois ou de fer posé ordinairement dans les églises, et qui a une fente pour recevoir l'argent des aumônes. Tronc pour les prisonniers, pour la fabrique de l'église, pour les enfants trouvés. Le tronc des pauvres. Mettre un tronc dans une église. Mettre dans le tronc. Vider le tronc.

Prov. et fig., Voler le tronc des pauvres, Faire des profits illégitimes aux dépens de ceux qui sont dans la nécessité.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tronc — tronc …   Dictionnaire des rimes

  • tronc — [ trɔ̃ ] n. m. • XIIe; lat. truncus 1 ♦ Partie inférieure et dénudée de la tige (de certains arbres), entre les racines et les branches maîtresses, constituée d un tissu ligneux au centre (bois; duramen) et de tissus mous formant l écorce. Un «… …   Encyclopédie Universelle

  • tronc — interj. Cuvânt care imită zgomotul produs de o ciocănire, de o cădere, de trântirea unui lucru etc. ♢ expr. A i cădea cuiva (cu) tronc (la inimă) = a i deveni cuiva drag dintr o dată; a îndrăgi (pe neaşteptate). ♦ Exclamaţie care exprimă surpriza …   Dicționar Român

  • tronc — TRONC. s. m. Le gros d un arbre, la tige considerée sans les branches. Un tronc d arbre. on a coupé toutes les branches, il ne reste plus que le tronc. le tronc de cet arbre est creux, est pourri. Tronc, se dit aussi, Du corps humain dont on a… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Tronc — 〈[trɔ̃:] m. 6; veraltet〉 Kasse für Trinkgelder [frz., <lat. truncus „Baumstumpf“] …   Universal-Lexikon

  • Tronc — tronc, tronchet nm lieu défriché par simple abattage des arbres Suisse …   Glossaire des noms topographiques en France

  • tronc — Mot Monosíl·lab Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • tronc — /trongk or (French) trɔ̃/ noun 1. A collection of tips to be divided out later, eg among waiters 2. The system by which this is done ORIGIN: Fr, collecting box …   Useful english dictionary

  • tronc — (tron ; le c ne se prononce jamais : un tron énorme ; c est au XVIIe siècle la règle de Chifflet, Gramm. p. 208 ; au pluriel l s se lie : des tron z énormes) s. m. 1°   Le gros d un arbre, le corps d un arbre considéré sans les branches et sans… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TRONC — n. m. Corps d’un arbre, tige considérée sans les branches. Un tronc d’arbre. On a coupé toutes les branches, il ne reste plus que le tronc. Le tronc de cet arbre est creux. Le tronc est pourri. En termes d’Anatomie, il se dit de l’Origine, de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”