TROMPE
. s. f.
Tuyau d'airain recourbé, dont on se sert à la chasse pour sonner. Emboucher la trompe. Sonner de la trompe.

TROMPE, se dit pour Trompette, dans ces phrases, Publier à son de trompe, crier à son de trompe, Publier quelque chose au son de la trompette.  Fig. et fam., Publier une chose à son de trompe, L'annoncer, la raconter à beaucoup de gens, afin qu'elle se divulgue.

TROMPE, signifie aussi, Cette partie du museau de l'éléphant qui s'allonge et se recourbe pour divers usages. L'éléphant se sert de sa trompe comme d'une main, et avec beaucoup de dextérité. La trompe d'un éléphant. L'éléphant le prit avec sa trompe, et le jeta en l'air.   Il se dit également de La bouche de certains insectes, avec laquelle ils sucent et tirent ce qui est propre pour leur nourriture.

TROMPE, se dit encore de Certaines coquilles de mer qui sont en forme spirale.  En termes d'Anat., Trompe d'Eustache, Canal de communication pour l'air extérieur entre la bouche et le tympan de l'oreille. Trompes de la matrice ou de Fallope, Les deux conduits qui partent du fond de la matrice, l'un d'un côté, l'autre de l'autre, et qui aboutissent aux ovaires.

TROMPE, en termes d'Architecture, Portion de voûte en saillie, servant à porter l'encoignure d'un bâtiment, ou toute autre construction qui semble se soutenir en l'air. Trompe dans l'angle. Trompe en niche. Trompe en tour ronde. Trompe rampante.

TROMPE, se dit aussi d'Un petit instrument de fer, qui a une languette au milieu, et dont on tire du son en le mettant entre les dents, et en touchant la languette avec le bout du doigt. On l'appelle plus ordinairement Guimbarde.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • trompe — [ trɔ̃p ] n. f. • fin XIIe; frq. °trumba, trumpa, p. ê. d o. onomatopéique I ♦ 1 ♦ Instrument à vent à embouchure, formé d un tube évasé en pavillon (cor, olifant, schofar, et spécialt trompette). Sonner de la trompe. Loc. Proclamer qqch. à son… …   Encyclopédie Universelle

  • trompe — 1. (tron p ) s. f. 1°   Terme vieilli. Trompette. •   À ce poëte des rois [Ronsard] la cour tresse un laurier royal ; le succès double son effort, sa joue enfle, il souffle sa trompe.... et la France n a plus rien à envier à l ampoule espagnole,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • trompe- — ⇒TROMPE , élém. de compos. Élém. issu d une forme de tromper, entrant dans la constr. de subst. masc. V. trompe la mort, trompe l œil et aussi: trompe cœur, subst. masc. Tout le roman français (...) est (...) le triomphe du trompe cœur (Cl. ROY,… …   Encyclopédie Universelle

  • trompe — TROMPE. s. f. Cor, Tuyau d airain recourbé, dont on se sert à la chasse pour sonner. Sonner de la trompe. Trompe, se prend aussi quelquefois pour Trompette, comme dans cet exemple, Publier à son de trompe, crier à son de trompe, pour dire,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • trompe — d un elephant, Proboscis dicitur etiam Manus. Le museau ou groin de l elephant. Trompe ou sabot dequoy se joüent les enfans, Turbo. Trompe, la pompe du navire, voyez Pompe. Trompe ou trompette, Tuba, Cornu. Le son de la trompe quand en guerre on… …   Thresor de la langue françoyse

  • trompé — trompé, ée (tron pé, pée) part. passé de tromper. 1°   Induit en erreur par quelque artifice. •   Tandis que l ennemi, par ma fuite trompé, RAC. Mithr. III, 1. •   Ma foi ! les trompeurs seront trompés ; M. Oronte est homme d esprit, homme de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Trompe — Trompe, vorkragende, eine Fläche doppelter Krümmung bildende Wölbung, die in der Architektur beim Übergang aus einer Grundform in eine andre größere oder kleinere angewendet wird, wenn ein einzelner Kragstein zur Bildung dieses Übergangs nicht… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Trompe — Trompe, eine gewölbte, vor eine Mauerecke oder Mauernische vorgekragte Mauerfläche, wie sie beim Uebergang aus einer Grundrißform in eine andre entsteht, z.B. wenn eine abgestumpfte Mauerecke in eine stumpf , spitz oder rechtwinkelig auslaufende… …   Lexikon der gesamten Technik

  • Trompe — Trompe, 1) so v.w. Wasserhose; 2) so v.w. Wassertrommelgebläse …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Trompe — Trompe, eine Wölbung zur Unterstützung einer überstehenden Ecke oder Mauerfläche, kommt vor bei unterhalb verbrochenen oder runden, oberhalb rechtwinkligen Mauerecken, bei Türmen, die aus dem Viereck in das Achteck übergehen [Abb. 1885] …   Kleines Konversations-Lexikon

  • trompé — Trompé, [tromp]ée. part. pass …   Dictionnaire de l'Académie française

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”