TRAITE
. s. f.
Étendue de chemin qu'un voyageur fait d'un lieu à un autre sans s'arrêter, sans se reposer. Aller tout d'une traite d'un lieu à un autre. Si vous faites vos traites trop grandes, vous tuerez vos chevaux. Il y a une bonne traite, une longue traite d'ici là.

TRAITE, se dit aussi Du transport de certaines marchandises, telles que blés, vins, etc., d'une province à une autre, ou d'un État à un autre. Il s'est fait de grandes traites de blés, de grandes traites de vins. On a permis la traite des blés.   Il se dit particulièrement, et plus ordinairement, Du trafic que font des bâtiments de commerce sur les côtes d'Afrique, en échangeant leurs marchandises contre des dents d'éléphants, de la gomme, de la poudre d'or, etc., ou même contre des esclaves. Ce bâtiment fait la traite ; il va en traite, il est en traite. La traite des nègres, ou absolument, La traite est abolie.

TRAITE, se dit également Du commerce des banquiers. Ce qui caractérise une lettre de change, c'est la traite de place en place.   Il se dit, quelquefois, Des lettres de change mêmes. Donnez-moi une traite sur Hambourg. Il a plusieurs traites sur Bordeaux. Faire accepter des traites.

TRAITE, s'est dit aussi de Certains droits qu'on levait sur les marchandises qui sortaient du royaume, ou qui y entraient, ou même qui passaient d'une province dans une autre. Les traites foraines. Les traites domaniales. On payait la traite des marchandises en Bretagne, en Dauphiné. Un commis à la recette des traites.

TRAITE, en termes de Monnaie, se disait autrefois de Tout ce qui fait la diminution de la valeur intrinsèque des espèces monnayées. La traite comprenait le seigneuriage, le brassage, et les remèdes de poids et de loi. Ce terme est hors d'usage maintenant en France, où l'on ne retient que les frais de fabrication et les tolérances supérieures aux termes moyens.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • traite — [ trɛt ] n. f. • XIVe; subst. au fém. du p. p. de traire « tirer » I ♦ 1 ♦ Vx Action de faire venir, de transporter. ⇒ transport. ♢ (1690) Anciennt Traite des nègres, des noirs : commerce et transport des esclaves noirs. (1846) Traite des blanc …   Encyclopédie Universelle

  • traité — traite [ trɛt ] n. f. • XIVe; subst. au fém. du p. p. de traire « tirer » I ♦ 1 ♦ Vx Action de faire venir, de transporter. ⇒ transport. ♢ (1690) Anciennt Traite des nègres, des noirs : commerce et transport des esclaves …   Encyclopédie Universelle

  • traité — 1. (trè té) s. m. 1°   Ouvrage où l on traite de quelque art, de quelque science, de quelque matière particulière. •   Je crois que je ferai un traité sur l amitié, SÉV. 383. •   Je n ai point trouvé dans mon traité de l ingratitude, que je le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Traité — (fr., spr. Träteh), 1) ein Handbuch, Abhandlung; 2) Vergleich, Vertrag. Traité des dames (spr. Träteh de dahm), der 1529 geschlossene Cambrayer Friede …   Pierer's Universal-Lexikon

  • traite — Traite, Apres longue traite de gens …   Thresor de la langue françoyse

  • traite — (Del cat. traite, y este del lat. tractus, trabajado). m. Acción de sacar el pelo al paño con la carda …   Diccionario de la lengua española

  • Traité — (franz., spr. träté), soviel wie Traktat (s. d.) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • traite — s. f. Carda (de lã ou pano) …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • TRAITÉ — s. m. Ouvrage où l on traite de quelque art, de quelque science, de quelque matière particulière. Traité de mathématiques. Traité de minéralogie. Traité de physique. Traité de la sphère. Traité de morale, de législation. C est un traité fort… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • traite — (trè t ) s. f. 1°   Action de tirer, de transporter certaines marchandises d une province à une autre, ou d un État à un autre. On a permis la traite des blés. Il s est fait de grandes traites de vins. •   Accordant tout ce qu on leur demandait… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TRAITÉ — n. m. Ouvrage didactique où l’on traite de l’ensemble d’un certain art, d’une certaine science, de quelque matière particulière, en en examinant toutes les diverses parties. Traité de mathématiques, de minéralogie, de physique. Traité de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”