TRAIN
. s. m.
Allure. Il se dit principalement Des chevaux et des autres bêtes de voiture. Le train de ce cheval est doux, est incommode, est rude. Ce cheval va grand train, bon train. Il a un grand train.   Ce cheval n'a point de train, Il n'a point d'allure réglée. Train rompu, Celui qui est composé de deux allures.  Aller bon train, se dit aussi D'une personne qui va fort vite, soit à pied, soit à cheval, soit en voiture. Il se fait tard, allons bon train. Il y a loin d'ici au gîte, il faut aller meilleur train pour arriver de jour. On dit dans le même sens, Ce cocher mène bon train.   Au train dont nous allons, nous ne tarderons pas à les dépasser, Nous allons si vite, que nous ne tarderons pas à les dépasser ; et, dans un sens contraire, Au train dont nous allons, nous n'arriverons jamais, Nous allons si lentement, que nous n'arriverons jamais.

Fig., Au train dont il va, il aura bientôt fini son travail, ou Au train dont il y va, il aura bientôt fini, Il va si vite en besogne, qu'il aura bientôt fini son travail ; et, dans un sens contraire, Au train dont il va, dont il y va, son travail ne sera pas fini avant un mois, Il va si lentement, que, etc. Aller un train de poste, Aller très-vite.

Fig. et fam., Mener quelqu'un bon train, le faire aller bon train, beau train, grand train, Ne le point ménager dans une affaire, l'obliger à faire ce qu'on veut, remporter sur lui l'avantage en peu de temps.

TRAIN, en parlant Des chevaux, des mulets, des boeufs et des autres bêtes de service, signifie aussi, La partie de devant et de derrière d'où partent leurs mouvements. Ce cheval a le train de devant faible. Il est estropié du train de derrière.

TRAIN, en parlant D'un carrosse, d'un chariot, signifie, Tout le charronnage qui porte le corps du carrosse ou du chariot. Faire mettre un train neuf à une voiture.   En termes d'Impr., Train de la presse, La partie de la presse sur laquelle on pose la forme, et qui avance sous la platine et s'en retire par le moyen de la manivelle.

TRAIN, se dit aussi d'Une suite de valets, de chevaux, de mulets, etc. Grand train, train leste, magnifique, superbe. Il marche avec un grand train. Il a vingt valets de livrée dans son train. Augmenter son train. Réformer, retrancher, diminuer son train, le train de sa maison.   Il se dit également d'Une suite de bêtes destinées soit à la subsistance, soit au transport. Un grand train de boeufs, de chevaux, etc.   Train d'artillerie, ou absolument, Train, Tout l'attirail qui compose l'artillerie destinée pour un siége, pour une campagne. Il se dit aussi de La troupe qui conduit les engins d'artillerie. Soldat du train. Les chevaux du train. On dit dans un sens analogue, Train des équipages.

TRAIN, se dit familièrement Des gens de mauvaise vie. Cet homme a du train, a du mauvais train chez lui. Le commissaire a fait sauter tout le train, tout le mauvais train qui était dans son quartier. Ce sens vieillit.  Il signifie, par extension, Bruit, tapage, vacarme, comme en font d'ordinaire les gens ivres, les gens mal élevés, grossiers. Faire du train, beaucoup de train. Ce train a duré toute la nuit. Quel train !   Faire le train, Se réjouir avec bruit.

TRAIN, se dit encore d'Un long assemblage de bois, soit de charpente ou de menuiserie, soit de chauffage, qui est assujetti avec des perches et des liens en forme de radeau, et qu'on met à flot sur un canal ou sur une rivière. Train de bois flotté. On voit descendre le long de la rivière de grands trains de bois carré. Conduire un train.

TRAIN, se dit figurément Du courant, de la marche des affaires. L'affaire va son train. Il faut savoir le train des affaires, le train du monde. Cette affaire prend le train de réussir.   L'affaire va bon train, va grand train, On y travaille avec beaucoup d'activité, et elle avance.

TRAIN, signifie aussi, Genre de vie. Cet homme mène un train de vie réglé. Il s'est mis dans ce train de vie. Il va toujours son même train.

Fig. et fam., Aller son train, Continuer. Il va son train. Allez votre train.   Être en train, mettre en train, Être en action, en mouvement. Quand il est en train, rien ne lui coûte. On a de la peine à le mettre en train.   Être en train de jouer, de courir, etc., Être en humeur de jouer, de courir ; jouer, courir actuellement. Il n'est pas en train de rire, Il n'est pas disposé à rire. Il est en train de se ruiner, Il mène une vie propre à le ruiner.

Fam., Mettre les autres en train, Les exciter à la joie, au plaisir. Dans les sociétés où il est, il met tout le monde en train. On dit aussi, Mettre en train de, Exciter à. Il nous a mis en train de boire, de travailler. On dit encore, Mettre une affaire en train, La commencer, la faire commencer. La mettre en bon train, En avancer le succès ; et, dans le même sens, L'affaire est en bon train.   En termes d'Impr., Mise en train, Action de tout disposer pour le tirage d'une forme.  Pop., Boute-en-train, se dit d'Un homme qui excite les autres à la joie, qui met toute la compagnie en train.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • train — [ trɛ̃ ] n. m. • XIIe; de traîner I ♦ 1 ♦ Vx File de bêtes de somme qui suivent qqn. Train de mulets. ♢ Mod. File de choses traînées ou entraînées. « Un train de péniches derrière un remorqueur » (Vercel). Train de bois de flottage : troncs d… …   Encyclopédie Universelle

  • train — TRAIN. s. m. Alleure. Il se dit principalement des chevaux, & autres bestes de voiture. Le train de ce cheval est doux, est incommode. ce cheval va grand train. il se fait tard, allons bon train, grand train. ce cocher nous a menez beau train. On …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Train — Train, n. [F. train, OF. tra[ i]n, trahin; cf. (for some of the senses) F. traine. See {Train}, v.] 1. That which draws along; especially, persuasion, artifice, or enticement; allurement. [Obs.] Now to my charms, and to my wily trains. Milton.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Train — Train, v. t. [imp. & p. p. {Trained}; p. pr. & vb. n. {Training}.] [OF. trahiner, tra[ i]ner,F. tra[^i]ner, LL. trahinare, trainare, fr. L. trahere to draw. See {Trail}.] [1913 Webster] 1. To draw along; to trail; to drag. [1913 Webster] In… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Train — (engl. und frz. ‚Zug‘) bezeichnet: Train (Niederbayern), einen Ort im Landkreis Kelheim Train (militärisch), einen militärischen Transport mit Pferden Train (Band), eine US amerikanische Alternative Band Train (Geräusch), ein Meeresgeräusch… …   Deutsch Wikipedia

  • Train — Saltar a navegación, búsqueda Train Información personal Origen San Francisco, California, Estados Unidos Estado Activo …   Wikipedia Español

  • train — [trān] n. [ME traine < OFr trahin < trahiner, to draw on < VL * traginare < L trahere, to pull, DRAW] 1. something that hangs down and drags behind; specif., a) a part of a dress, skirt, etc. that trails b) the tail feathers of a bird …   English World dictionary

  • Train — 〈[ trɛ̃:] österr. a. [trɛ:n] m. 6〉 = Tross (1) [frz. <lat. trahere „ziehen, schleppen“] * * * Train   [trɛ̃; französisch, zu traîner »(nach)ziehen«] der, s/ s, Militärwesen: von Friedrich II …   Universal-Lexikon

  • train — ► VERB 1) teach (a person or animal) a particular skill or type of behaviour through regular practice and instruction. 2) be taught in such a way. 3) make or become physically fit through a course of exercise and diet. 4) (train on) point… …   English terms dictionary

  • Train — Train, v. i. 1. To be drilled in military exercises; to do duty in a military company. [1913 Webster] 2. To prepare by exercise, diet, instruction, etc., for any physical contest; as, to train for a boat race. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • train — [n] series alternation, appendage, caravan, chain, column, concatenation, consecution, convoy, cortege, course, court, entourage, file, following, gradation, line, order, procession, progression, retinue, row, run, scale, sequel, sequence, set,… …   New thesaurus

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”