TRAHIR
. v. a.
Faire une perfidie à quelqu'un, lui manquer de foi. Judas trahit Notre-Seigneur. Trahir son roi. Trahir sa patrie. Trahir ses amis. Quand il aperçut les soldats, il vit bien qu'il était trahi. C'est un homme incapable de trahir. On dit à peu près de même : Trahir les intérêts de quelqu'un. Trahir la confiance de quelqu'un.

Fig., Trahir la vérité, Parler contre la vérité.

Fig., Trahir ses sentiments, sa conscience, son devoir, sa promesse, sa foi, ses serments, etc., Parler, agir contre ses sentiments, son devoir, sa promesse, sa foi, ses serments.  Avec le pron. personnel, Se trahir soi-même, Agir contre ses propres intérêts. Se trahir soi-même, signifie aussi, Découvrir par hasard ou imprudemment ce qu'on voulait tenir caché. Il s'est trahi par un mot qui lui est échappé. On dit dans le même sens : Il voulait être inconnu, sa voix l'a trahi. Sa surprise, sa rougeur l'a trahi. Ses pleurs la trahirent. Etc.   Trahir le secret de quelqu'un, Révéler le secret de quelqu'un.

TRAHIR, se dit aussi Des choses, et signifie, Ne pas seconder, rendre vain, décevoir. La fortune a trahi nos efforts. Les événements trahirent ses espérances.

TRAHI, IE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • trahir — [ trair ] v. tr. <conjug. : 2> • traïr 1080; lat. tradere « livrer » 1 ♦ Livrer, ou abandonner (qqn à qui l on doit fidélité). ⇒ dénoncer, donner, vendre. Judas trahit Jésus. Trahir ses complices. Abandonner (son camp, son armée) en passant …   Encyclopédie Universelle

  • trahir — TRAHIR. v. a. Faire une perfidie à quelqu un, luy manquer de foy. Judas trahit Nostre Seigneur. un tel a trahi son Prince. le Gouverneur fut accusé d avoir voulu trahir la ville. je voy bien que je suis trahy. On dit figurément, Trahir ses… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • trahir — aucun, Prodere. Semble qu il vienne de Tradere. Encore l Italien dit Traditor, pro proditore, Traistre. Ils craignent que je ne les trahisse, A me insidias metuunt. Trahi, Proditus. Trahi trahi, Ce mot geminé n estoit pas anciennement escrit de… …   Thresor de la langue françoyse

  • trahir — (tra ir ; au XVIe siècle, Palsgrave, p. 19, recommande de prononcer l h aspirée) v. a. 1°   Proprement, livrer par perfidie, et, en général, faire une perfidie à quelqu un. •   Qui trahit tous nos dieux aurait pu vous trahir, CORN. Poly. III, 2.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TRAHIR — v. tr. Faire une perfidie à quelqu’un, lui manquer de foi. Judas trahit Notre Seigneur. Trahir son roi. Trahir ses amis. Absolument, C’est un homme incapable de trahir. Trahir sa patrie et, absolument, Trahir, Livrer sa patrie, agir par perfidie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Trahir —          MONTAIGNE (Michel Eyquem de)     Bio express : Écrivain français (1533 1592)     «Le bien public requiert qu on trahisse et qu on mente et qu on massacre.»     Source : Essais     Mot(s) clé(s) : Bien public Mentir Trahir …   Dictionnaire des citations politiques

  • trahir — vt. trahi / tra i (Albanais.001) ; vêdre <vendre> (001). A1) se trahir, dévoiler ses intentions sans le faire exprès : pô sè vyé fére <ne pas se voir faire> (Montagny Bozel), sè vêdre <se vendre> (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Trahir un secret — ● Trahir un secret le révéler …   Encyclopédie Universelle

  • se trahir — ● se trahir verbe pronominal Laisser voir un état, un sentiment que l on désirait cacher : Il s est trahi par son hésitation soudaine. Se révéler à de légers indices : Son émotion se trahissait dans sa voix …   Encyclopédie Universelle

  • rahir — trahir …   Dictionnaire des rimes

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”