TIRAILLER
. v. a.
Tirer une personne à diverses reprises, avec importunité ou avec violence. Il y a une heure qu'ils ne font que me tirailler. Les gendarmes le tiraillèrent long-temps. On l'emploie quelquefois comme verbe réciproque. Les écoliers, en se tiraillant entre eux, déchirent souvent leurs habits.   Il se dit, au figuré, pour indiquer seulement Des instances répétées. Il s'est bien fait tirailler pour consentir à ce qu'on voulait de lui.   Il est aussi neutre, et signifie, Tirer d'une arme à feu mal et souvent. Il y a longtemps qu'ils ne font que tirailler. Ce sens et les deux précédents sont familiers.  Il se dit aussi, en termes de Guerre, De l'action des soldats qui, dispersés en avant d'une colonne, commencent l'attaque par un feu irrégulier et à volonté. Dès la pointe du jour on commença à tirailler.

TIRAILLÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tirailler — [ tiraje ] v. <conjug. : 1> • 1542; de tirer I ♦ V. tr. 1 ♦ Tirer à plusieurs reprises, en diverses directions. « Toute une légion de monstres se suspendent à son manteau et le tiraillent de tous côtés pour lui faire perdre l équilibre »… …   Encyclopédie Universelle

  • tirailler — Tirailler. Verbe frequent. Tirer une personne à diverses reprises, avec importunité, ou avec violence. Il y a une heure qu ils ne font que me tirailler. les Sergents le tiraillerent long temps. Il est aussi n. & signifie, S amuser à tirer d une… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • TIRAILLER — v. tr. Tirer une personne à diverses reprises, avec importunité ou avec violence. Il y a une heure qu’ils ne font que me tirailler. Il se dit surtout au figuré, pour signifier Importuner, harceler. Des importuns sont venus me tirailler de tous… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • tirailler — (ti râ llé, ll mouillées, et non ti râ yé) v. a. 1°   Tirer une personne, une chose à diverses reprises, avec insistance, avec violence. Tirailler une étoffe pour l allonger. •   Elle prend messire Énéas, Et, le tiraillant par le bras, Le promène …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • tirailler — vt. , secouer, (qq.) : tirwounyî vt. (Saxel), trî <tirer> (Albanais.001, Balme Si.) ; tiralyî (001, Annecy.003, Thônes.004, Villards Thônes). A1) secouer brutalement ; tirailler : sagatâ (Juvigny). A2) manquer, n être pas en abondance, (ep …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • tiraillement — [ tirajmɑ̃ ] n. m. • XVIe; de tirailler 1 ♦ Le fait de tirer à plusieurs reprises, en divers sens. 2 ♦ Fig. Le fait d être tiraillé, tourmenté, ballotté (entre divers sentiments, désirs, etc.). « l ère des doutes, tiraillements de la pensée qui… …   Encyclopédie Universelle

  • tirailleur — [ tirajɶr ] n. m. • 1740; « celui qui tire en tous sens » 1578; de tirailler 1 ♦ Soldat détaché pour tirer à volonté sur l ennemi. Francs tireurs et tirailleurs. Soldats déployés en tirailleurs, en lignes espacées, sans profondeur. « Toute la… …   Encyclopédie Universelle

  • tirer — [ tire ] v. <conjug. : 1> • 1080; p. ê. réduction de l a. fr. martirier « torturer » (→ martyre) I ♦ Exercer un effort sur..., de manière à allonger, à tendre, ou à faire mouvoir. A ♦ V. tr. dir. 1 ♦ Amener vers soi une extrémité, ou… …   Encyclopédie Universelle

  • écarteler — [ ekartəle ] v. tr. <conjug. : 5> • v. 1165; altér. de l a. fr. esquarterer « mettre en quartiers », de quartier 1 ♦ Déchirer en quatre (un condamné) en faisant tirer ses membres par quatre chevaux. Damiens « était fort. Et quatre forts… …   Encyclopédie Universelle

  • riper — [ ripe ] v. <conjug. : 1> • 1328 fig. « gratter »; moy. néerl. rippen « racler » I ♦ V. tr. Techn. 1 ♦ (1690) Gratter, polir avec la ripe. 2 ♦ (1752) Faire glisser (un fardeau) sur des supports. Déplacer, sans la démonter (une partie de… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”