TIÉDEUR
. s. f.
Qualité de ce qui est tiède. Cette eau n'est pas assez refroidie, elle a encore quelque tiédeur. La tiédeur d'un breuvage.   Il signifie figurément, Nonchalance, manque d'activité et de ferveur dans les choses où l'on a besoin d'en avoir. Agir avec tiédeur. Servir ses amis avec tiédeur. Il y a bien du relâchement, bien de la tiédeur dans sa dévotion. D'une grande ferveur, il est tombé dans une extrême tiédeur.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tiédeur — [ tjedɶr ] n. f. • 1538; tevor région.XIIe au sens 2; de tiède 1 ♦ État, température de ce qui est tiède; chaleur modérée. « La molle tiédeur du bain » (Gautier). La tiédeur du climat. Littér. au plur. Les premières tiédeurs du printemps. 2 ♦ Fig …   Encyclopédie Universelle

  • tiedeur — Tiedeur. s. f. Qualité de ce qui est tiede. Cette eau n est pas assez refroidie, elle a encore quelque tiedeur. Il signifie fig. Nonchalance, manque d activité, & de ferveur dans les choses où il est besoin d en avoir. Agir avec tiedeur. servir… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • tiedeur — Tiedeur, Tepor. Tiedeur qui n est pas aspre, Lentus tepor …   Thresor de la langue françoyse

  • tiédeur — (tié deur) s. f. 1°   Qualité de ce qui est tiède. La tiédeur de l eau.    Par extension. •   L air soufflait des soupirs, il apportait des nues Des tiédeurs, des odeurs, des langueurs inconnues, LAMART. Joc. IV, 125. 2°   Fig. Nonchalance,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TIÉDEUR — n. f. état de ce qui est tiède. Cette eau n’est pas assez refroidie, elle a encore quelque tiédeur. La tiédeur d’un breuvage. Il signifie, au figuré, Manque d’ardeur, de ferveur, de zèle. Agir avec tiédeur. Servir ses amis avec tiédeur. Il y a… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • édeur — tiédeur …   Dictionnaire des rimes

  • attiédissement — attiédir [ atjedir ] v. tr. <conjug. : 2> • 1559; atiedir XIIIe; de 1. a et tiède ♦ Littér. 1 ♦ Rendre tiède (en refroidissant ou en réchauffant). La mer « adoucit la rigueur sur nos côtes, en attiédissant leur atmosphère » (Bernardin de… …   Encyclopédie Universelle

  • ardeur — [ ardɶr ] n. f. • 1130; lat. ardor 1 ♦ Chaleur vive. Ardeur du soleil. Littér. Les ardeurs de l été. 2 ♦ Fig. Énergie pleine de vivacité. ⇒ activité, force, vie, vigueur, vitalité. Ardeur juvénile. ♢ (Dans l action) Ardeur au travail. Son ardeur… …   Encyclopédie Universelle

  • tiède — [ tjɛd ] adj. • v. 1380; tieve v. 1172; du lat. tepidum 1 ♦ Qui procure une sensation thermique modérée, entre le chaud et le froid. Spécialt Légèrement chaud. Devenir, rendre tiède, moins chaud ou moins froid. ⇒ attiédir, tiédir. Eau tiède. Café …   Encyclopédie Universelle

  • CHALEUR — La notion de chaleur telle qu’elle résulte de la sensation de chaud et de froid remonte aux époques les plus reculées. Toutefois, elle n’appartint à la science qu’à partir du XVIIIe siècle, lorsque Lavoisier et Laplace reconnurent conjointement… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”