BARRIÈRE
. s. f.
Assemblage de plusieurs pièces de bois servant à fermer un passage. La barrière qui est devant la porte d'une ville. La barrière d'une avenue. Ouvrir la barrière. Fermer la barrière. Franchir une barrière. Rompre, forcer la barrière.   Il se dit aussi Des bureaux garnis de barrières, établis aux portes des villes, pour percevoir les droits d'entrée. Commis préposé à la barrière. Commis de barrière, de barrières, aux barrières. Hors des barrières. Il fut arrêté aux barrières.   Il se dit encore, par extension, surtout à Paris, Des portes d'entrée de la ville, soit qu'il y ait ou non des barrières. La barrière du Trône. La barrière d'Enfer, de la Villette, de l'Étoile ; la barrière Saint-Denis, Saint-Martin, etc. Il y a beaucoup de guinguettes aux environs des barrières.

BARRIÈRE, se disait autrefois de L'enceinte fermée de barrières où se faisaient les joutes, les tournois, les courses de bague, etc. Combattre à la barrière. Combat de barrière. Rompre à la barrière. Être tenant de barrière.

BARRIÈRE, signifie aussi, Ce qui sert de borne et de défense naturelle à un État. L'Espagne est séparée de ses voisins par de puissantes barrières, la mer et les Pyrénées. Les Alpes sont des barrières entre la France et l'Italie, servent de barrière entre l'Italie et la France.   Il signifie encore, figurément, Empêchement, obstacle à quelque chose. Il faut mettre des barrières à sa puissance. Les lois sont des barrières, de fortes barrières contre les abus, contre les crimes. Une barrière insurmontable s'élève entre eux, les sépare, Il existe un obstacle qui les empêche de jamais s'unir, se réconcilier.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Barriere — Barriere …   Deutsch Wörterbuch

  • barrière — [ barjɛr ] n. f. • XIVe; de barre 1 ♦ Assemblage de pièces de bois, de métal qui ferme un passage, sert de clôture. ⇒ clôture, haie, palissade. Barrière d un champ. Les barrières d un passage à niveau. ⇒ garde barrière. Ouvrir, fermer une… …   Encyclopédie Universelle

  • Barriere — bezeichnet: eine Schranke einen Wellenbrecher, siehe Wellenbrecher (Architektur) kommunikationshemmende soziale Einflüsse (Sprachbarriere), siehe Bernstein Hypothese eine Diffusionsbarriere, siehe Diffusion eine Wanderbarriere Barriere ist der… …   Deutsch Wikipedia

  • Barrière — ist der Familienname folgender Personen: Alain Barrière (* 1935), französischer Sänger Jean François Barrière (1786–1868), französischer Schriftsteller Jean Baptiste Barrière (*1707) (1707–1747), französischer Cellist und Komponist Jean Baptiste… …   Deutsch Wikipedia

  • barriere — Barriere. s. f. Sorte. de barre servant à fermer un passage. La barriere qui est devant la porte d une ville. ouvrir la barriere. fermer la barriere. franchir la barriere. rompre, forcer la barriere. Il se dit encore de cette enceinte que l on… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • barrière — BARRIÈRE. sub. fém. Assemblage de plusieurs pièces de bois servant à fermer un passage. La barrière qui est devant la porte d une Ville. Ouvrir la barrière. Fermer la barrière. Franchir la barrière. Rompre, forcer la barrière. Il a été arrêté aux …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Barrière — is French for barrier.As a surname, it may refer to: *Jean Baptiste Barrière *Jean François Barrière *Jean de la Barrière *Pierre Barrière *Theodore BarrièreAs a place name, it may refer to: *Barriere, British Columbia, Canada …   Wikipedia

  • Barriere — Camping à Barriere Lake Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Barriere — Sf Absperrung erw. fach. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. barrière, einem Kollektivum zu frz. barre Stange .    Ebenso nndl. barrière, ne. barrier, nschw. barriär, nnorw. barriere; Barre. ✎ DF 3 (21997), 182 185; Jones (1976), 140f.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Barriere — »Schranke, Sperre, Schlagbaum«: Das Fremdwort wurde Anfang des 18. Jh.s aus frz. barrière, einer Kollektivbildung zu barre »Stange«, entlehnt (vgl. ↑ Barre). Es bedeutet also eigentlich »Gestänge« …   Das Herkunftswörterbuch

  • Barrière — (spr. rĭǟr ), 1) Jean François, franz. Schriftsteller, geb. 12. Mai 1786 in Paris, gest. daselbst 22. Aug. 1868, wurde in der Verwaltung der Seinepräfektur Divisionschef, aber 1848 pensioniert. B. entfaltete eine umfangreiche schriftstellerische… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”