BARRER
. v. a.
Fermer avec une barre par derrière. Barrer une porte. Barrer une fenêtre.   Il signifie, par extension, Interrompre, fermer, obstruer un chemin, un passage. Barrer un chemin. Ils ont barré le passage avec des décombres. Les sables barrent l'entrée du port.   Barrer le chemin, le passage à quelqu'un, Se mettre devant quelqu'un de manière à l'empêcher de passer.

Prov. et fig., Barrer le chemin à quelqu'un, et simplement, Barrer quelqu'un, Le traverser dans ses projets, dans ses entreprises, lui susciter des obstacles. Le succès était infaillible, si un tel ne nous eût barré le chemin. Cet homme me barre dans tout ce que j'entreprends. On l'a barré dans ses projets.

BARRER, signifie aussi, Garnir, fortifier d'une barre. Barrer une table. Barrer les fonds d'un tonneau.

BARRER, signifie encore, Tirer un ou plusieurs traits de plume sur quelque écrit, pour montrer qu'on ne doit point y avoir égard, pour le biffer, l'annuler, Il faut barrer ces deux lignes. Barrer un compte, un article de compte.   En termes d'Art vétérinaire, Barrer un vaisseau, un nerf, Lier un vaisseau ou un nerf, afin d'empêcher une maladie de s'étendre d'une partie à une autre.

BARRÉ, ÉE. participe, En termes de Blason, Barré d'argent et de gueules, À la barre d'argent, etc. Voyez BARRE.  Dents barrées, Dents molaires dont les racines sont écartées ou tortueuses, de sorte qu'on ne peut les arracher sans briser et enlever une portion de l'arcade alvéolaire.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • barrer — [ bare ] v. tr. <conjug. : 1> • 1144; de barre I ♦ V. tr. 1 ♦ Vx ou région. Fermer avec une barre. Barrer la porte. ♢ Mod. Fermer (un chemin, un passage, etc.). ⇒ bloquer, 1. boucher, couper, obstruer. Des rochers détachés de la montagne… …   Encyclopédie Universelle

  • barrer — BARRER. v. act. (Bârer.) Fermer avec une barre par derrière. Barrer une porte, barrer une senêtre. f♛/b] Il signifie aussi, Garnir d une barre, fortifier d une barre. Barrer une table. Barrer la table d un luth. Barrer un tonneau. [b]f♛/b] Il… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Barrer — ist eine Nicht SI Einheit (im CGS Einheitensystem) für die Gaspermeabilität dünner Materialien. Die Einheit ist benannt nach Richard Maling Barrer. Definition Das Barrer ist definiert als: Durchflussrate (in m3 s 1) durch das Material,… …   Deutsch Wikipedia

  • barrer — Barrer. v. a. Fermer avec une barre par derriere. Barrer une porte, une fenestre. un tonneau. Il sign. encore, Tirer des traits de plume sur quelque escrit, pour montrer qu il n y faut point avoir d égard. On dit aussi, Barrer le chemin, pour… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • barrer — (Del lat. verrĕre). 1. tr. Quitar del suelo con la escoba el polvo, la basura, etc. 2. No dejar nada de lo que había en alguna parte, llevárselo todo. U. t. c. intr.) 3. Acabar, terminar con algo o alguien, eliminar, destruir. Las… …   Diccionario de la lengua española

  • barrer — Se conjuga como: temer Infinitivo: Gerundio: Participio: barrer barriendo barrido     Indicativo   presente imperfecto pretérito futuro condicional yo tú él, ella, Ud. nosotros vosotros ellos, ellas, Uds. barro barres barre barremos barréis… …   Wordreference Spanish Conjugations Dictionary

  • barrer — verbo transitivo 1. Limpiar (una persona) [la basura del suelo] arrastrándola con una escoba: Barro la cocina todos los días. 2. Llevarse (una cosa en movimiento) …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • barrer — Barrer, Fermer de barreaux ou treillis, Clathrare …   Thresor de la langue françoyse

  • barrer — (bâ ré) v. a. 1°   Fermer avec une barre. Barrer une porte.    Séparer les chevaux par des barres de bois. 2°   Terme de marine. Barrer un bâtiment, donner au gouvernail un mouvement trop fort sur un bord ou sur un autre. 3°   Remuer avec une… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BARRER — v. tr. Fermer avec une barre par derrière. Barrer une porte. Barrer une fenêtre. Il signifie par extension Fermer, obstruer un Chemin, un passage. Barrer une route. Ils ont barré la rue avec des décombres. Les sables barrent l’entrée du port. On… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”