TERNIR
. v. a.
Rendre terne, obscur ; ôter ou diminuer l'éclat de quelque chose. L'haleine ternit la glace d'un miroir. Ternir les couleurs. La vapeur des boues ternit les meubles, ternit l'argent. Cela ternit le teint.   Il se dit figurément, en parlant Des choses morales. Ternir sa réputation. Ternir sa gloire. C'est un vice qui ternit toutes ses vertus. Cela ternit sa mémoire.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel, au propre et au figuré. Son teint se ternit. Ces couleurs se ternissent aisément. Sa réputation, sa gloire commence à se ternir.

TERNI, IE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ternir — [ tɛrnir ] v. tr. <conjug. : 2> • 1338; probablt d o. germ.; cf. a. haut all. tarnjan « cacher, obscurcir »; cf. aussi gallo roman °tetrinus, du lat. tetricus « sombre » 1 ♦ Rendre terne. « La vapeur des chaudières qui ternissait les vitres …   Encyclopédie Universelle

  • ternir — Ternir. v. a. Rendre terne, obscurcir, oster, ou diminuer l éclat de quelque chose. L haleine ternit la glace d un miroir. ternir les couleurs. la vapeur des boües ternit les meubles, l argent. cela ternit le teint. Il se dit fig. Des choses… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ternir — Ternir, Liuere Liuescere, Liuorem contrahere. Ces vaisseaux se ternissent, Pallorem contrahunt haec vasa. La lueur des miroirs se ternit, Hebetatur speculorum fulgor. La resplendisseur de l yvoire se ternit, Perstringitur eboris nitor …   Thresor de la langue françoyse

  • ternir — (tèr nir) v. a. 1°   Ôter ou diminuer l éclat d une chose. •   Le centième décembre a les plaines ternies, Et le centième avril les a peintes de fleurs...., MALH. II, 12. •   Ils entrèrent dans Rome.... par un temps gris qui ternit et confond… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TERNIR — v. tr. Rendre terne, ôter ou diminuer l’éclat de quelque chose. Certaines vapeurs ternissent l’argenterie. Ces couleurs se ternissent aisément. Il s’emploie aussi figurément. Ternir son nom, sa réputation. Ternir sa gloire. C’est un vice qui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ternir — vt. , troubler : tarni (Albanais, Arvillard). A1) ternir // défraîchir // décolorer, vt. => Salir. A2) ternir (la réputation de qq.) : délavâ vt. (Saxel). B1) n., tache faite à la réputation : dèshe nf. (Samoëns) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Ternir, salir son blason — ● Ternir, salir son blason compromettre sa réputation ou commettre quelque mésalliance …   Encyclopédie Universelle

  • flétrir — 1. flétrir [ fletrir ] v. tr. <conjug. : 2> • fleistrir XIIe; de l a. fr. flaistre, flestre « flasque », lat. flaccidus « flasque », de flaccus 1 ♦ Faire perdre sa forme naturelle, son port et ses couleurs à (une plante) en privant d eau. ⇒ …   Encyclopédie Universelle

  • faner — [ fane ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1360; fener XIIe; lat. pop. fenare, de fenum « foin » I ♦ Retourner (un végétal fauché) pour faire sécher. Faner de l herbe, de la luzerne à la fourche, avec une faneuse. Absolt Faire les foins. « les prés …   Encyclopédie Universelle

  • ternissement — [ tɛrnismɑ̃ ] n. m. • v. 1560; de ternir ♦ Rare Action de ternir. ● ternissement nom masculin Littéraire. Action de ternir ; fait d être terni. ternissement n. m. Action de ternir, fait de se ternir; son résultat …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”