TENTATION
. s. f.
Mouvement intérieur par lequel on est porté, sollicité à des choses qui sont d'elles-mêmes indifférentes, et quelquefois même à des choses qui ont quelque sorte d'inconvénient. Il avait une grande tentation de bâtir. Il résista à la tentation de répondre, d'écrire, de voyager. Il a bien de la peine à se défendre de la tentation de manger du fruit.   Il se dit, en matière de Religion, Du mouvement intérieur qui excite l'homme au mal, et qui vient ou de quelque objet extérieur, ou de la suggestion du diable, ou de la concupiscence. Grande, forte tentation. Résister à la tentation. Succomber, céder à la tentation. C'est une tentation du malin esprit. Les tentations du diable. La tentation de la chair. Les âmes les plus saintes et les plus pures ne sont pas exemptes de tentations. Il faut chasser cette pensée de votre esprit comme une tentation. Induire en tentation. Les tentations des anachorètes, de saint Antoine dans le désert.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tentation — [ tɑ̃tasjɔ̃ ] n. f. • temptacium 1120; lat. temptatio 1 ♦ Ce qui porte à enfreindre une loi religieuse, morale; impulsion qui pousse au péché, au mal, en éveillant le désir. La tentation, les tentations de la chair. Succomber à des tentations;… …   Encyclopédie Universelle

  • tentation — Tentation. s. f. v. Mouvement interieur qui excite l homme au mal, & qui vient ou de quelque objet exterieur, ou de la suggestion du diable, ou de la propre concupiscence. Grande tentation. forte tentation. resister à la tentation. succomber à la …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Tentation — Ten*ta tion, n. [L. tentatio: cf. F. tentation. See {Temptation}.] 1. Trial; temptation. [Obs.] Sir T. Browne. [1913 Webster] 2. (Mech.) A mode of adjusting or operating by repeated trials or experiments. Knight. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • tentation — et preuve, Tentatio, Tentamentum. Tentation du diable, Impulsus daemonis. B …   Thresor de la langue françoyse

  • Tentation — (v. lat.), 1) Versuch, Prüfung; 2) Versuchung zum Bösen; 3) (Tentamen), so v.w. Examen, bes. vorläufige Prüfung der Kenntnisse Jemands …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Tentation — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Tentation », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) La Tentation est l attrait pour quelque… …   Wikipédia en Français

  • tentation — (tan ta sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f. 1°   Mouvement intérieur par lequel on est porté à des choses soit indifférentes, soit mauvaises. •   Je n ai jamais eu de si basse tentation que celle du gain, BALZ. liv. II, lett. 4. •   Il me… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TENTATION — n. f. Attrait vers une chose défendue. Il se dit particulièrement, en termes religieux, du Mouvement intérieur qui excite l’homme au mal. Grande, forte tentation. Résister à la tentation. Succomber, céder à la tentation. C’est une tentation du… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • tentation — ten.ˈtāshən noun ( s) Etymology: Latin tentation , tentatio, from tentatus (past participle of tentare to feel, attempt, tempt) + ion , io ion 1. archaic : temptation 2. : a mode of adjusting or operating by successive ste …   Useful english dictionary

  • tentation — /ten tay sheuhn/, n. a method of making mechanical adjustments or the like by a succession of trials. [1875 80; < L tentation (s. of tentatio) trial, var. of TEMPTATIO. See TEMPTATION] * * * …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”