TENDRE
. adj. des deux genres
Qui peut être aisément coupé, divisé : il est opposé à Dur. Du bois extrêmement tendre. Le sapin, le saule et le peuplier sont des bois tendres. Bâtir de pierres tendres, avec des pierres tendres. Parmi les pierres précieuses, il y en a de tendres et de dures. L'améthyste et l'émeraude sont des pierres tendres. Le plomb et l'étain sont les plus tendres des métaux.   Il se dit particulièrement De la viande, lorsqu'elle est aisée à couper, à inciser, à broyer avec les dents. Une viande extrêmement tendre. On ne peut rien manger de plus tendre. La viande fraîche tuée n'est pas tendre. Cette viande est tendre au couteau, est tendre sous le couteau, est tendre sous la dent.

Fam., Cette viande est tendre comme rosée, Elle est extrêmement tendre. La même chose se dit Des herbes et des légumes.

TENDRE, se dit aussi Du pain nouvellement cuit. Manger du pain tendre. Le pain de Gonesse est excellent quand il est tendre.

TENDRE, signifie encore, Sensible, délicat, qui est aisément pénétré par les impressions de l'air. Avoir la peau tendre. Les jeunes arbres ont l'écorce tendre. Il est extrêmement tendre au froid.   Ce cheval est tendre à l'éperon, Il est extrêmement sensible à l'éperon. Il a la bouche tendre, Il a la bouche délicate, et il ne faut pas le gourmander de la main. Il est tendre aux mouches, Il est extrêmement sensible aux moindres piqûres de mouches.

Fig. et fam., Il est tendre aux mouches, se dit D'un homme qui est sensible aux moindres incommodités, ou qui s'offense des-moindres choses. On dit aussi, dans le même sens, Il a la peau tendre, bien tendre.   Avoir la vue tendre, les yeux tendres, Avoir la vue délicate et faible.

Fig., Avoir la conscience tendre, Être délicat sur les choses qui intéressent la conscience.  Dès ses plus tendres années, dès sa plus tendre jeunesse, dans un âge tendre, Dès son enfance, dès sa plus grande jeunesse, dans la grande jeunesse.

TENDRE, signifie figurément, Qui a de la tendresse, qui est sensible à l'amitié, à la compassion, et plus particulièrement à l'amour. Un ami tendre. Un père tendre. Une mère tendre. Un tendre amant. Avoir l'âme tendre, le coeur tendre. Il est tendre. Il est d'un naturel tendre. Il a une imagination vive et tendre. Il a pour vous une amitié tendre, une tendre affection, un tendre attachement. Vous m'avez inspiré les plus tendres sentiments, le plus tendre intérêt.   Il se dit de même Des choses propres à exprimer, à inspirer l'amitié, la compassion, et principalement l'amour. Un discours tendre. Des paroles, des vers tendres. Il y a dans ce poëme, dans cette tragédie des sentiments fort tendres. Regarder d'un air tendre. Il m'a fait de tendres adieux. Un tendre aveu.   Avoir le son de la voix tendre, un son de voix tendre, Avoir le son de la voix touchant et gracieux.  En Musiq., Un air tendre, Un air touchant et passionné.

TENDRE, en termes de Peinture, se dit De certains coups de pinceau extrêmement délicats. Il y a des touches extrêmement tendres dans ce tableau. On dit de même, Ce peintre a le pinceau tendre, Il a le pinceau fort délicat. Cette acception a vieilli.  Couleur tendre, Couleur délicate, qui ne fatigue point la vue.

TENDRE, est aussi substantif, et signifie, Tendresse. Il a du tendre pour cette femme. Ce sens est familier.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tendre — 1. (tan dr ) adj. 1°   Qui peut être facilement coupé, divisé. Du bois tendre. Une pierre tendre. Le plomb et l étain sont des métaux tendres. •   Une certaine plante [d Irlande] dont la tige est tendre, et presque aussi douce, dit on, que celle… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • tendre — Tendre, ou estendre, Tendere, Contendere, Intendere. Tendre au devant, Praepandere, Obtendere, Praetendere. Tendre sa main au devant et taster, Praetentare. Tendre le voile au devant, Obducere velum. Tendre son giron, Expandere sinum. Le tout… …   Thresor de la langue françoyse

  • Tendre — Ten dre, n. [F.] Tender feeling or fondness; affection. You poor friendless creatures are always having some foolish tendre. Thackeray. [Webster 1913 Suppl.] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Tendre — (fr., spr. Tangd r), 1) zart, zärtlich; 2) weich, mild, sanft, lieblich; 3) mürbe. Davon Tendresse, Zärtlichkeit, zärtliche Zuneigung …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Tendre — (franz., spr. tangdr ), zart, empfindlich; als Substantiv soviel wie Vorliebe, zärtliche Schwäche für etwas; Tendresse, Zärtlichkeit, zärtliche Zuneigung …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Tendre — (tangdr), frz., zart, zärtlich; tendresse, Zärtlichkeit …   Herders Conversations-Lexikon

  • tendre — 1. tendre [ tɑ̃dr ] v. tr. <conjug. : 41> • 980; lat. tendere I ♦ V. tr. 1 ♦ Soumettre (une chose souple ou élastique) à une tension, une traction et la rendre droite. ⇒ bander, raidir. Tendre une chaîne, un élastique. Tendre un arc. Tendre …   Encyclopédie Universelle

  • tendre — I. TENDRE. adj. de tout genre. Qui est facile à couper, à penetrer par le fer, ou par quelque autre chose de semblable, Il est opposé à Dur. Du bois extremément tendre. le sapin, le saule, & le peuplier sont bois tendres. bastir de pierres… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • TENDRE — adj. des deux genres Qui peut être aisément entamé; il est opposé à Dur. Du bois extrêmement tendre. Le sapin, le saule et le peuplier sont des bois tendres. Bâtir avec des pierres tendres. Parmi les pierres précieuses, il y en a de tendres et de …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • TENDRE — v. a. ( Je tends, tu tends, il tend ; nous tendons, vous tendez, ils tendent. Je tendais. J ai tendu. Je tendis. Je tendrai. Je tendrais. Tends. Que je tende. Que je tendisse. Tendant. ) Tirer et bander quelque chose, comme une corde, un arc, etc …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”