BARGUIGNER
. v. n.
Hésiter, avoir de la peine à se déterminer, particulièrement quand il s'agit d'un achat, d'une affaire, d'un traité. Il ne faut point barguigner avec ce marchand. Il a été deux mois à barguigner avant que de rien conclure. Il ne faut point tant barguigner pour dire son opinion. À quoi bon tant barguigner ? Dites oui ou non, sans barguigner davantage. Il est familier.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • barguigner — [ bargiɲe ] v. intr. <conjug. : 1> • fin XIIe « marchander »; frq. °borgonjan, all. borgen « emprunter » ♦ Vieilli Hésiter, avoir de la peine à se déterminer. Loc. Sans barguigner : sans hésiter. « Il ne serait pas parti comme ça sans… …   Encyclopédie Universelle

  • barguigner — BARGUIGNER. v. neut. Hésiter, avoir de la peine à se déterminer, particulièrement quandil s agit d un achat, d une affaire, d un traité. Il ne faut point barguigner avec ce Marchand. Il a été deux mois à barguigner avant que de rien conclure. Il… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • barguigner — BARGUIGNER. v. n. Hesiter, avoir de la peine à se determiner, quand on fait quelque achat, quelque affaire, quelque trait . Les Marchands n aiment point ceux qui barguinent. il a esté deux mois à barguigner avant que de rien conclure. il ne faut… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • barguigner — Barguigner, Disceptare de pretio. Barguigneur, Disceptator …   Thresor de la langue françoyse

  • barguigner — (bar ghi gné) v. n. Hésiter, avoir de la peine à se déterminer. •   À quoi bon tant barguigner et tant tourner autour du pot ?, MOL. Pourc. I, 7. •   C est Mme Shoenée qui achète notre filonnière ; mon homme barguignait un peu ; je craignais des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BARGUIGNER — v. intr. Hésiter, avoir de la peine à se déterminer, particulièrement quand il s’agit d’un achat, d’une affaire, d’un traité. Il ne faut point barguigner avec ce marchand. Il ne faut point tant barguigner pour dire son opinion. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Sans barguigner — ● Sans barguigner sans hésiter, franchement …   Encyclopédie Universelle

  • barguignage — ⇒BARGUIGNADE, BARGUIGNAGE, subst. masc. Vieilli, fam. Hésitation; lenteur, difficulté à se décider. Point tant de barguignage (Ac. 1798 1932) : • [D Albret, à sa fille :] Il te faudra reprendre alors mes paroles, mes ordres, et les exécuter au… …   Encyclopédie Universelle

  • hésiter — [ ezite ] v. intr. <conjug. : 1> • 1406; lat. hæsitare 1 ♦ Être dans un état d incertitude, d irrésolution qui suspend l action, la détermination. ⇒ balancer, se tâter (cf. Région. Être en balan). Se décider après avoir longtemps hésité. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • barguigneur — ⇒BARGUIGNEUR, EUSE, subst. Fam. Personne qui hésite, qui est lente à se décider : • LA COMTESSE, au duc avec rage. Ah! songe creux! idéologue! barguigneur! E. ROSTAND, L Aiglon, 1900, V, 4, p. 226. Rem. Attesté dans tous les dict. gén. du XIXe et …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”