TARDER
. v. n.
Différer à faire quelque chose. On a trop tardé à envoyer ce secours. Il ne faut pas tarder un moment. La chose presse, que tardons-nous ? Pour peu que l'on tarde, on laissera passer l'occasion. On peut dire Tarder de, mais l'usage préfère Tarder à.   Il signifie aussi, S'arrêter, ou aller lentement, en sorte qu'on vienne tard. Pourquoi avez-vous tant tardé ? Allez et ne tardez pas. Il a bien tardé en chemin. Vous avez bien tardé à venir.

TARDER, s'emploie aussi impersonnellement, et il régit de, quand c'est un infinitif qui suit. Alors il ne se dit que pour marquer que L'on a impatience de quelque chose, et que le temps semble long dans l'attente de ce qu'on souhaite. Il me tarde bien que je sois hors d'affaire, d'être hors d'affaire. Il me tarde que ma maison soit bâtie, que mon procès soit jugé. Il me tarde d'achever mon ouvrage. Il me tardait de vous voir.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tarder — [ tarde ] v. intr. <conjug. : 1> • XIIe; targer 1080; lat. tardare, de tardus 1 ♦ Se faire attendre; être lent à venir. « Je languis après une lettre qui tarde » (Apollinaire) . Les résultats ne tarderont pas. Ça n a pas tardé ! 2 ♦ (XIIe ) …   Encyclopédie Universelle

  • tarder — Tarder. v. n. Differer en sorte que ce qu il y a à faire ne se fasse pas a temps. On a trop tardé à envoyer le secours. il ne faut pas tarder un moment. la chose presse, que tardons nous? pour peu que l on tarde, on laissera passer l occasion. Il …   Dictionnaire de l'Académie française

  • tarder — Tarder, Moram facere, et inferre, voyez Targer. Tarder quelque peu, Habere aliquid morae. Tu n as point tardé que, etc. Tu nullam moram interposuisti, quin, etc. Il n y avoit chose qui luy tardast tant que de, etc. Nihil ei longius videbatur,… …   Thresor de la langue françoyse

  • tarder — (tar dé) v. n. 1°   Ne pas se hâter suffisamment de faire une chose. •   Souvent qui tarde trop se laisse prévenir, CORN. Rodog. IV, 7. •   Et que dans mon désert où j ai fait voeu de vivre, Vous soyez, sans tarder, résolue à me suivre, MOL. Mis …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • tarder — vi. , prendre du retard, mettre du temps, mettre longtemps, s attarder, se faire attendre : TARDÂ (Albanais.001, Annecy.003, Arvillard.228, Billième, Chambéry, Côte Aime, Montagny Bozel, Saxel.002, Thônes.004), C. é / u tarder târde (001,003 /… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • TARDER — v. intr. Arriver tard; être lent à venir. Pourquoi avez vous tant tardé? Allez et ne tardez pas. Il a bien tardé en chemin. Il signifie encore Différer de faire quelque chose. On a trop tardé à envoyer ce secours. Il ne faut pas tarder un moment …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Ne pas tarder — ● Ne pas tarder être sur le point de faire quelque chose, de se produire : Nous n allons pas tarder à partir …   Encyclopédie Universelle

  • Sans tarder — ● Sans tarder sans attendre davantage, tout de suite …   Encyclopédie Universelle

  • attendre — [ atɑ̃dr ] v. tr. <conjug. : 41> • atendre fin XIe; aussi « s appliquer, aspirer à, s occuper de », en a. fr.; lat. attendere « faire attention », de tendere I ♦ V. tr. 1 ♦ Attendre qqn, qqch. : se tenir en un lieu où une personne doit… …   Encyclopédie Universelle

  • demeurer — [ d(ə)mɶre ] v. intr. <conjug. : 1> • demourer, demorer 1080; lat. demorari « tarder », d où « séjourner, habiter » 1 ♦ Vieilli ou littér. S arrêter, rester en un lieu. ⇒ rester . « Demeurez au logis, ou changez de climat » (La Fontaine).… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”