TAMBOUR
. s. m.
Caisse de forme cylindrique, dont les deux fonds sont de peaux tendues, sur l'une desquelles on frappe avec des baguettes pour en tirer des sons. Le tambour sert principalement, parmi nous, à régler le pas des soldats d'infanterie, à les exciter au combat, à les assembler, etc. Marcher au son du tambour. J'entends le tambour. Au premier coup de tambour. La garnison sortit tambour battant, mèche allumée.   Battre du tambour, Tirer des sons du tambour, jouer du tambour. Il apprit à battre du tambour.   Battre le tambour, Donner un signal avec le tambour. On battit le tambour pour assembler la troupe. On dit aussi Battre, sans régime. On ordonna de battre. Battre aux champs. Voyez BATTRE Le tambour bat, On bat le tambour. Le tambour appelle, Le tambour bat pour assembler les soldats et leur faire prendre les armes.

Fig. et fam., Mener quelqu'un tambour battant, Remporter sur lui l'avantage en peu de temps ; remporter sur lui plusieurs avantages consécutifs au jeu, ou dans une discussion, dans un procès, dans une affaire.

Prov., Avoir le ventre tendu comme un tambour, Avoir le ventre enflé, ou par maladie, ou pour avoir trop mangé.

Prov., C'est vouloir prendre des lièvres au son du tambour, se dit en parlant D'une entreprise qui a besoin de secret pour réussir, et que l'on divulgue mal à propos avant de l'avoir exécutée.  Tambour de basque, Sorte de petit tambour qui n'a qu'un fond de peau tendue sur un cercle de bois, autour duquel il y a des plaques de cuivre et des grelots, et dont on joue avec le bout des doigts ou en l'agitant. Jouer du tambour de basque. Danser au son du tambour de basque. Danser avec un tambour de basque à la main.

Prov. et fig., Ce qui vient de la flûte, s'en retourne au tambour, Le bien acquis trop facilement, ou par des voies peu honnêtes, se dissipe aussi aisément qu'il a été amassé.

TAMBOUR, se dit, par extension, de Celui dont la fonction est de battre du tambour. Les tambours d'un régiment. Il est tambour de telle compagnie. On envoya un tambour sommer la place, demander l'échange des prisonniers, etc. Les tambours de la ville.   Tambour-major, Le chef des tambours, celui qui leur donne le signal, qui les commande. Le tambour-major de tel régiment. La canne d'un tambour-major.   Tambour-maître, Tambour qui a le grade de caporal.

TAMBOUR, se dit encore d'Une petite enceinte de menuiserie avec une ou plusieurs portes, placée aux principales entrées des édifices ou des grandes salles, pour empêcher le vent de pénétrer dans l'intérieur. Établir des tambours aux portes d'une église. Tambour vitré.   Il se dit, en termes de Fortification, d'Un retranchement qui couvre la porte d'une ville, ou l'entrée d'un ouvrage.  Il se dit aussi, dans certains Jeux de paume, d'Une avance ou saillie de maçonnerie faite en biais, qui est du côté de la grille, et qui, en détournant le cours de la balle, la rend plus difficile à jouer. La balle donna dans le tambour. Le tambour renvoya la balle de l'autre côté.

TAMBOUR, en termes d'Architecture, Chacune des assises de pierres cylindriques qui composent le fût d'une colonne, ou le noyau d'un escalier à vis.

TAMBOUR, en termes de Mécanique, Espèce de roue placée autour d'un axe, et au sommet de laquelle sont enfoncés deux leviers, pour pouvoir plus facilement tourner l'axe et soulever les poids.

TAMBOUR, en termes d'Horlogerie, Cylindre sur lequel est roulée la corde ou la chaîne qui sert à monter une horloge.

TAMBOUR, en termes d'Arts, Instrument d'une forme circulaire sur lequel est tendue une toile ou étoffe de soie pour y exécuter à l'aiguille différents dessins de broderie. Broder au tambour.

TAMBOUR, en termes d'Anatomie, Membrane qui termine le conduit auditif, et qu'on appelle aussi Tympan de l'oreille, ou simplement Tympan.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • TAMBOUR — Instrument à percussion, typique avant tout des membranophones (il existe cependant des tambours de bois, des tambours de bronze, des tambours à friction, etc.). La famille des tambours comprend des formes extrêmement variées, selon que… …   Encyclopédie Universelle

  • tambour — TAMBOUR. s. m. Caisse de forme ronde dont les deux fonds sont de peaux tenduës, au son de laquelle on assemble l infanterie, on la fait marcher, on l anime au combat, &c. Battre le tambour. au premier coup de tambour. dez que le tambour battra… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • TAMBOUR —     Tambour, s. m., terme imitatif qui exprime le son de cet instrument guerrier inconnu aux Romains, et qui nous est venu des Arabes et des Maures. C est une caisse ronde, exactement fermée en dessus et en dessous par un parchemin de mouton… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • Tambour — En France, le nom est surtout porté dans la Nièvre et la Corrèze. Il est également assez fréquent en Belgique, notamment dans le Hainaut et la province de Liège. Il désigne en principe par métonymie un joueur de tambour (à noter cependant qu il y …   Noms de famille

  • Tambour — Tam bour, v. t. [imp. & p. p. {Tamboured}; p. pr. & vb. n. {Tambouring}.] To embroider on a tambour. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Tambour — Tam bour, n. 1. (Mus.) A kind of small flat drum; a tambourine. [1913 Webster] 2. A small frame, commonly circular, and somewhat resembling a tambourine, used for stretching, and firmly holding, a portion of cloth that is to be embroidered; also …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Tambour — »Trommler« (veraltend): Das Fremdwort wurde in mhd. Zeit in der Bedeutung »Trommel« aus frz. tambour (afrz. tabour, tambor) entlehnt. Seit dem 17. Jh. tritt es im Dt. auch in der Bedeutung »Trommler« auf, die dann alleine üblich wurde. Das frz.… …   Das Herkunftswörterbuch

  • tambour — [tam′boor΄] n. [ME < MFr < OFr tambor, a drum, prob. via Sp < Ar ṭunbūr (colloq. form ṭanbūr), stringed instrument < Pers tabīrah, drum] 1. a drum 2. a) an embroidery frame of two closely fitting, concentric hoops that hold the cloth… …   English World dictionary

  • Tambour — (fr., spr. Tangbuhr), 1) Trommel; 2) Trommelschläger; die preußische Armee hat z.B. deren drei, andere Armeen nur zwei bei jeder Compagnie des Linienfußvolks, die leichte Infanterie (Füseliere) hat in Preußen nur einen T. u. zwei Hornisten. Bei… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Tambour — (franz., spr. būr, vom pers. Tambur, s. d.), bei der Infanterie der Trommler, Trommelschläger, gehört zu den Spielleuten (s. d.). T. battant, mit schlagendem Trommler (vgl. Sturm, S. 151 f.); im Befestigungswesen früher ein kleiner, oben offener …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Tambour — Tambour, im Bauwesen, s. Gewölbe, Bd. 4, S. 503; in der Spinnerei, s. Baumwoll , Flachs , Kammgarn , Streichgarnspinnerei. – Tambourierstich, s. Sticken …   Lexikon der gesamten Technik

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”