TAILLER
. v. a.
Couper, retrancher d'une matière, en ôter avec le marteau, le ciseau, ou autre instrument, ce qu'il y a de superflu, pour lui donner une certaine forme, pour la rendre propre à tel ou tel usage. Tailler une pierre pour la faire servir à un bâtiment. Tailler un bloc de marbre pour en faire une colonne, une statue. Tailler une grotte dans le roc. Tailler des arbres pour les rendre plus beaux. Tailler des palissades. Tailler des arbres fruitiers, des arbres nains, dans le temps convenable, pour leur faire porter plus de fruit. Tailler la vigne dans sa saison. Tailler une plume à écrire. Tailler une pierre précieuse. Tailler un diamant.

TAILLER, se dit aussi en parlant De certaines choses qui se coupent en plusieurs morceaux, en plusieurs pièces, soit avec le couteau, soit avec des ciseaux. Tailler des soupes. Tailler la soupe. Tailler des morceaux. Tailler du pain par morceaux. Tailler un habit, un manteau. Tailler des chemises. Tailler de l'ouvrage, de la besogne. Cet ouvrier taille bien. Tailler un habit en plein drap, etc.

Fig., Tailler en pièces une armée, un régiment, une compagnie, Les défaire entièrement.

Fig. et fam., Tailler des croupières à une troupe de gens de guerre, La mettre en fuite, la poursuivre Tailler des croupières à quelqu'un, Lui susciter des affaires, des embarras, lui donner bien de l'exercice.

Fig. et fam., Tailler de la besogne à quelqu'un, Lui donner beaucoup de choses à faire, ou Lui susciter bien des embarras. C'est un chicaneur, il m'a taillé bien de la besogne. Voilà bien des commissions, vous me taillez plus de besogne que je n'en puis faire.

Fig. et fam., Tailler les morceaux à quelqu'un, Lui limiter ce qu'il doit dépenser, ou Lui prescrire bien exactement ce qu'il doit faire. On nous a taillé nos morceaux bien courts, bien court, etc. Il lui a taillé ses morceaux.

Prov. et fig., Tailler et rogner, Disposer des choses à sa fantaisie. Il est le maître dans cette maison, il taille et rogne à son gré, comme il veut. Nous avons pris des arbitres ; qu'ils taillent et qu'ils rognent comme il leur plaira.

Prov. et fig., Il peut tailler en plein drap, il a de quoi tailler en plein drap, Il a amplement et abondamment tout ce qui peut servir à l'exécution de son dessein. Il a taillé en plein drap, Il a été en pouvoir de faire tout ce qu'il a voulu.

TAILLER, signifie absolument, Inciser, faire une incision au périnée ou au-dessus du pubis, pour extraire les calculs renfermés dans la vessie. Il a la pierre, on le menace de le tailler. Il a été taillé deux fois. Il a été taillé de la pierre. On lui broya la pierre dans la vessie au lieu de le tailler. Voyez LITHOTRITIE.

TAILLER, en termes de Monnaie, Diviser un marc d'or ou d'argent en une certaine quantité de pièces de monnaie, suivant ce qui est ordonné par les règlements.

TAILLER, se dit aussi neutralement, à certains Jeux de cartes, comme le pharaon, le vingt et un, etc., pour indiquer la fonction du joueur qu'on nomme banquier, lequel tient les cartes et joue seul contre tous les autres joueurs. Tailler à la bassette, au trente et quarante, etc. Qui veut tailler ? Il a promis de tailler après souper.

TAILLÉ, ÉE. participe, Cet homme est bien taillé, Il est bien fait, il a le corps bien proportionné.  Cote mal taillée, Arrêté de compte en gros, sans égard à ce qui peut appartenir à chacun à la rigueur. Ils étaient en contestation sur plusieurs sommes respectivement dues, ils ont fait une cote mal taillée.

Fam., C'est de la besogne toute taillée, se dit en parlant D'un ouvrage quelconque, dont les matériaux sont si bien préparés, qu'il n'y a plus qu'à en faire usage.

TAILLÉ, en termes de Blason, se dit D'un écu lorsqu'il est partagé en deux parties égales par une ligne tirée de la gauche du chef à la droite de la pointe. Il porte taillé d'argent et de gueules.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tailler — [ taje ] v. <conjug. : 1> • talier Xe; du lat. pop. taliare, de talea « bouture, scion » I ♦ V. tr. 1 ♦ (1080) Vx Trancher, couper net. Fig. Tailler des croupières à qqn. ♢ Frapper avec une arme tranchante. Par ext. Mod. Tailler une armée… …   Encyclopédie Universelle

  • tailler — TAILLER. v. a. Couper, retrancher d une matiere, en oster avec le marteau, le ciseau, ou autre instrument, ce qu il y a de superflu pour luy donner certaine forme, pour la mettre en certain estat. Tailler une pierre pour la faire servir à un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • tailler — Tailler, Scindere, Secare, Insecare. Couper, tailler, trencher, Caedere. Tailler les arbres, Arbores castrare. Tailler la vigne, Putare, Obtruncare vitem. Tailler la vigne pour jetter du bois, Sarmentum in materiam submittere. B. ex Columel.… …   Thresor de la langue françoyse

  • tailler — (tâ llé, ll mouillées, et non tâ yé) v. a. 1°   Retrancher aux arbres certaines branches pour leur donner une certaine forme ou pour les mettre à fruit (sens étymologique). Tailler un arbre.    Absolument. On taille avec la serpette ou le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TAILLER — v. tr. Couper, retrancher d’une matière, en ôter avec le marteau, le ciseau, ou quelque autre instrument, ce qu’il y a de superflu, pour lui donner une certaine forme, pour la rendre propre à tel ou tel usage. Tailler une pierre pour la faire… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • tailler — vt. , élaguer, ébrancher, (la vigne, un arbre, une plante) ; couper les branches basses (d une plante, d un arbre) : PWÂ (Albanais.001, Annecy.003, Albertville.021, Arvillard.228, Balme Si.020, Cordon.083, Doussard, Montagny Bozel, Mouxy, St Paul …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • tailler — v.t. Insulter. / Tailler une bavette, bavarder. / Tailler une plume ou une pipe, pratiquer la fellation. / Tailler un costard ou un short à quelqu un, réprimander ; se moquer. □ v.pr. S enfuir, partir …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • tailler — se tailler …   Le petit dico du grand français familier

  • tailler — (v. 1) Présent : taille, tailles, taille, taillons, taillez, taillent ; Futur : taillerai, tailleras, taillera, taillerons, taillerez, tailleront ; Passé : taillai, taillas, tailla, taillâmes, taillâtes, taillèrent ; Imparfait : taillais,… …   French Morphology and Phonetics

  • Tailler des croupières à quelqu'un — ● Tailler des croupières à quelqu un lui susciter des difficultés, l attaquer …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”