TAILLE
. s. f.
Le tranchant d'une épée. En ce sens, il n'est guère usité que dans cette phrase, Frapper d'estoc et de taille, Frapper de la pointe et du tranchant.

TAILLE, signifie aussi, Coupe, la manière dont on coupe certaines choses, dont certaines choses sont coupées, taillées. Ce jardinier entend bien la taille des arbres. La taille de cet habit ne vaut rien.   Habit galonné sur les tailles, sur toutes les tailles, Habit galonné sur tous les endroits où il est taillé, sur toutes les coutures. On dit plus ordinairement, Galonné sur toutes les coutures.

TAILLE, se dit particulièrement en parlant Du bois, de la pierre ou du marbre que l'on coupe avec art et selon certaines dimensions, pour les employer dans une construction. Un ouvrier qui entend bien la taille des pierres.   Pierre de taille, Pierre dure qui est ou qui doit être taillée pour entrer dans une construction. Une maison de pierre de taille. Fossés revêtus de pierres de taille.

TAILLE, se dit également de La manière dont on travaille les pierres précieuses. Un lapidaire qui entend bien la taille des diamants, du diamant. La taille des pierreries est différente, selon les différents pays.   Il se dit encore de La manière dont on coupe une plume pour écrire. La taille de cette plume ne vaut rien.

TAILLE, en termes de Graveur, L'incision qui se fait avec le burin dans le cuivre ou autre matière. Des tailles profondes, légères. Des tailles bien nettes. Secondes, troisièmes tailles.   Taille-douce, se dit de La gravure qui se fait au burin seul, sans le secours de l'eau-forte, sur une planche de cuivre ; et, Taille de bois, de Celle qui se fait sur une planche de bois. Gravure en taille-douce. Des estampes en taille-douce. Gravure en taille de bois. Imprimer en taille-douce.   Taille-douce, se dit aussi de L'estampe qui est tirée sur une taille-douce ; et, Taille de bois, de Celle qui est tirée sur une taille de bois. Une belle taille-douce. Une belle taille de bois.

TAILLE, en termes de Monnaie, se dit de La division d'un marc d'or ou d'argent, en une certaine quantité de pièces égales. Les louis étaient à la taille de trente au marc.

TAILLE, en Chirurgie, L'opération qu'on fait pour extraire les calculs qui se sont formés dans la vessie. La taille se pratique tantôt par le périnée, tantôt au-dessus du pubis. On lui a fait l'opération de la taille.

TAILLE, signifie en outre, La stature du corps. Belle taille. Grande taille. Haute taille. Médiocre taille. Moyenne taille. Riche taille. Petite taille. Il est d'une taille avantageuse. Il est de ma taille. Taille de cinq pieds quatre pouces. Dans ce sens, il se dit aussi en parlant De quelques animaux. Un cheval de bonne taille. Un chien de bonne taille. Un cheval entre deux tailles, Un cheval d'une taille médiocre.  Il se dit, particulièrement et principalement, de La conformation du corps depuis les épaules jusqu'à la ceinture. Taille fine. Taille noble. Avoir la taille aisée, la taille dégagée, la taille effilée, svelte, épaisse, courte, vilaine. Avoir la taille gâtée. Un habit qui prend bien la taille, Un habit qui fait bien la taille, qui gâte la taille, qui serre la taille.   Cette femme n'a point de taille, Elle est grosse et courte.

TAILLE, signifie encore, Un bois qui commence à revenir après avoir été coupé. Une jeune taille. Une taille de deux ans. Le gibier se retire dans les tailles.

TAILLE, se dit, chez les boulangers, les bouchers, etc., d'Un petit bâton fendu en deux parties égales, sur lesquelles le vendeur et l'acheteur font des coches, c'est-à-dire, de petites entailles, pour marquer la quantité de pain, de viande, de vin, etc., que l'un fournit à l'autre. Prendre à la taille le pain chez le boulanger, et la viande chez le boucher. Prendre à la taille le vin au cabaret. Il faut que les deux tailles se rapportent.   Jouer à la taille, se dit De joueurs qui, s'étant proposé de jouer ensemble plusieurs jours de suite, sont convenus qu'au lieu de payer sur-le-champ, on écrira, à chaque partie, le gain ou la perte, pour ne payer la différence que le dernier jour.

TAILLE, en termes de Finances, se disait autrefois d'Une certaine imposition de deniers qu'on levait sur toutes les personnes qui n'étaient pas nobles ou ecclésiastiques, ou qui ne jouissaient pas de quelque exemption. Être mis, être imposé à la taille. Être exempt de taille. Être bien haut à la taille. Les mandements, les rôles des tailles. Receveur des tailles de telle élection. Collecteur des tailles. Sergent des tailles. Taille proportionnelle. Taille arbitraire.   Taille personnelle, Celle qui s'imposait et se levait sur chaque personne taillable ; et, Taille réelle, Celle qui s'imposait et se levait sur les terres et les possessions.

TAILLE, au Pharaon, au Trente et un, etc., se dit de La série complète des coups qui se suivent, jusqu'à ce que le banquier ait retourné toutes les cartes du jeu qu'il a dans la main. Il a gagné à la première taille, mais il a perdu à la seconde. Combien voulez-vous nous donner de tailles ?

TAILLE, en termes de Musique, se dit de Celle des quatre parties qui est entre la basse et la haute-contre. Chanter la taille. Tenir la taille. Une belle voix de taille. On la nomme plus ordinairement Ténor.   C'est une bonne taille, une belle taille, se dit D'un homme qui a une belle voix de taille.  Haute-taille, Voix qui approche de la haute-contre ; et, Basse-taille, Voix qui approche de la basse, ou même Voix de basse.  Basse-taille, en termes de Sculpture, se dit Des figures de peu de saillie, exécutées sur le marbre, sur la pierre, sur le bronze, etc. Cette expression a vieilli ; on appelle ces sortes de figures Des bas-reliefs.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • taille — [ taj ] n. f. • 1160; de tailler I ♦ A ♦ 1 ♦ Opération qui consiste à tailler (3o) qqch.; manière particulière de tailler; forme qu on donne à une chose en la taillant. ♢ Spécialt (1387) Taille des pierres. Pierre de taille, taillée. « Un gros… …   Encyclopédie Universelle

  • taillé — taille [ taj ] n. f. • 1160; de tailler I ♦ A ♦ 1 ♦ Opération qui consiste à tailler (3o) qqch.; manière particulière de tailler; forme qu on donne à une chose en la taillant. ♢ Spécialt (1387) Taille des pierres. Pierre de taille, taillée. « Un… …   Encyclopédie Universelle

  • taille — Taille. s. f. Le trenchant d une espée. En ce sens il n a guere d usage qu en cette phrase. Frapper d estoc & de taille, pour dire, Frapper de la pointe & du trenchant. Taille. s. f. La coupe, la maniere dont ou coupe certaines choses. La taille… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • taille- — ⇒TAILLE , élém. de compos. Élém. issu d une forme du verbe tailler, entrant dans la constr. de subst. le plus souvent masc. V. taille crayon, taille douce, taille mer et aussi: taille anche, subst. masc. inv. Outil utilisé dans la fabrication des …   Encyclopédie Universelle

  • taille — Taille, f. penac. Signifie tantost une coupeure faite avec fer, ou pierre trenchant, Sectura, Incisio. Et selon ce est le verbe Tailler, Incidere, Secare. En laquelle signification l Italien aussi dit, Tagliare. Ainsi dit on un coup de taille,… …   Thresor de la langue françoyse

  • taillé — taillé, ée (tâ llé, llée, ll mouillées) part. passé de tailler. 1°   Dont on a coupé, retranché quelque partie, pour lui donner quelque forme, l ajuster à quelque usage. •   Quel colosse de bronze et taillé doctement !, TRISTAN M. de Chrispe, I,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Taille — was also a name used in the time of Johann Sebastian Bach for the Baroque cor anglais .The taille was a direct land tax on the French peasantry and non nobles in Ancien Régime France. The tax was imposed on each household and based on how much… …   Wikipedia

  • Taille — bezeichnet in der Regel die schmalste Stelle des Rumpfes. Sie tritt sowohl bei Insekten, wo sie zwischen Thorax und Abdomen liegt, als auch bei den meisten Wirbeltieren auf, wo sie sich zwischen Brustkorb und Hüfte befindet. Bei Frauen befindet… …   Deutsch Wikipedia

  • Taille — Taille, n. [F. See {Tally}, {Tailor}.] 1. A tally; an account scored on a piece of wood. [Obs.] [1913 Webster] Whether that he paid or took by taille. Chaucer. [1913 Webster] 2. (O. F. Law) Any imposition levied by the king, or any other lord,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Taille — Sf Gürtellinie std. (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. taille, zu frz. tailler (nach einer Form) schneiden , dieses aus l. taliāre spalten . Gemeint ist zunächst der Schnitt eines Kleides, der dann eingeengt wird auf den Teil zwischen Rippen …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • taillé — Taillé, [taill]ée. participe. Il a les significations de son verbe. On appelle, Cotte mal taillée, Un arresté en gros sans compter ce qui peut appartenir à chacun, à la rigueur. Ils estoient en contestation sur plusieurs sommes respectivement… …   Dictionnaire de l'Académie française

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”