SURABONDER
. v. n.
Être très-abondant. Les denrées surabondent dans ce pays. Le vin surabonde cette année. L'Écriture dit : Où le péché abondait, la grâce a surabondé.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • surabonder — [ syrabɔ̃de ] v. intr. <conjug. : 1> • 1549; sorhabonder 1190; de sur et abonder; lat. imp. superabundare 1 ♦ Exister en quantité plus grande qu il n est nécessaire. ⇒ abonder. « Les Américains y abondent et les Allemands y surabondent [à… …   Encyclopédie Universelle

  • surabonder — Surabonder, Redundare, Superfluere, Superesse …   Thresor de la langue françoyse

  • surabonder — Surabonder. v. n. Abonder avec excés. Où le peche abondoit, la grace surabonde. Il n est guere en usage que dans cette phrase …   Dictionnaire de l'Académie française

  • SURABONDER — v. intr. être très abondant, être en quantité plus que suffisante. Les denrées surabondent dans ce pays. Le vin surabonde cette année. L’écriture dit : Où le péché abondait, la grâce a surabondé …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • surabonder — (su ra bon dé ; écrit au XVIe siècle surhabonder, mais avec l h muette, Palsgrave, p. 19) v. n. 1°   Être très abondant. •   Un inconvénient plus considérable encore, c est que certaines marchandises d Europe surabondaient en quelques endroits,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • surabonder — vi. => Abonder …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • déborder — [ debɔrde ] v. <conjug. : 1> • XIVe; de dé et bord I ♦ V. intr. 1 ♦ Répandre une partie de son contenu par dessus bord. Fleuve, rivière qui déborde à l époque des crues. La baignoire déborde, ferme le robinet. Verre plein à déborder. Loc.… …   Encyclopédie Universelle

  • sur- — ♦ Élément, du lat. super (d ab. sour , sor , puis sur , par attract. de sus), employé au sens spatial ou temporel de « au dessus » (surmonter, surlendemain) ou pour marquer l excès (surabonder, surchauffer; surenchère, surproduction; suraigu,… …   Encyclopédie Universelle

  • RÉDONDER — v. n. Être superflu, surabonder dans un discours, dans un écrit. Cette épithète rédonde.   Il se dit quelquefois D un discours, d un écrit. Ce livre rédonde de citations. Il est peu usité …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • assez — [ ase ] adv. • XVe; « beaucoup » fin XIe; lat. pop. °adsatis, de satis « assez » I ♦ En suffisance. ⇒ suffisamment. Juste assez. Pas assez : trop peu. Plus qu assez : trop. 1 ♦ Avec un adj. qu il précède « Le …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”