SUPPUTER
. v. a.
Calculer, compter à quoi montent plusieurs nombres. Supputer un compte. Supputez à quoi toutes ces sommes-là montent. Il faut supputer à quoi se monte la dépense de ce bâtiment, à combien monte ce mémoire. Supputons combien il y a d'années. Il supputait sur ses doigts combien lui coûtait cet achat.

SUPPUTÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • supputer — [ sypyte ] v. tr. <conjug. : 1> • 1552; lat. imp. supputare, de putare « calculer » 1 ♦ Évaluer indirectement, par un calcul. ⇒ calculer, évaluer. « La raison ose à peine supputer les sommes que représentent ces magnificences » (Gautier).… …   Encyclopédie Universelle

  • supputer — SUPPUTER. v. a. Calculer, compter, à quoy montent plusieurs nombres. Je vous prie de supputer à quoi monte tout cela. il faut supputer à quoi se monte la dépense de ce bastiment, à combien monte ce memoire. supputons combien il y a d années …   Dictionnaire de l'Académie française

  • SUPPUTER — v. tr. Estimer à quel chiffre monte une somme, évaluer une quantité d’après certaines données. Il faut supputer à quoi se monte la dépense de ce bâtiment, à combien monte ce mémoire. Il supputait sur ses doigts ce que lui coûtait cet achat …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • supputer — (su pu té) v. a. Compter à quoi montent plusieurs nombres. •   Que l estimation des revenus de l État, selon ce nouveau système, telle qu elle vient d être supputée, soit trop forte ou trop faible à plusieurs millions près, cela n est d aucune… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • supputer — vt. suputâ (Albanais, Villards Thônes) ; => Calculer …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • calculer — [ kalkyle ] v. tr. <conjug. : 1> • 1372; bas lat. calculare, lat. calculus « caillou; jeton servant à compter » 1 ♦ Chercher, déterminer par le calcul. Calculer une dépense, un bénéfice. ⇒ chiffrer, compter. Mesurer les côtés d un rectangle …   Encyclopédie Universelle

  • supputation — [ sypytasjɔ̃ ] n. f. • 1532; lat. supputatio 1 ♦ Estimation numérique. Spécialt Calculs chronologiques (sur le calendrier). 2 ♦ Appréciation, estimation, généralement appliquée à l avenir. Ce ne sont que des supputations. Ils renonçaient « aux… …   Encyclopédie Universelle

  • calculer — (kal ku lé) v. a. 1°   Faire une opération de calcul. Calculer les distances des astres. Il calcula combien son argent lui rapporterait. Calculer une éclipse, en déterminer par le calcul l époque précise et les circonstances.    Absolument.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • STRUCTURALISME — Ce n’est pas simplement contre une conception atomiste des choses que s’est élaboré le structuralisme, notion vaine et superflue s’il s’était seulement agi de prouver que l’objet, pour être connaissable, devait être appréhendé dans un tout. Que… …   Encyclopédie Universelle

  • escompter — [ ɛskɔ̃te ] v. tr. <conjug. : 1> • 1675; it. scontare « décompter », de contare → compter 1 ♦ Fin. Payer (un effet de commerce) avant l échéance, moyennant une retenue (⇒ escompte). Escompter un billet à ordre, une lettre de change. Une… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”