SUJET
, ETTE. adj.
Soumis, subordonné, qui est dans la dépendance, qui est obligé d'obéir. Nous sommes tous sujets aux lois et aux coutumes du pays où nous vivons. Le fils doit se regarder comme sujet à son père. Je ne veux pas être sujet à ces conditions-là. Être sujet aux ordres de quelqu'un.   Il signifie aussi, Obligé à supporter quelques charges, et à payer certains droits. Tout propriétaire est sujet à l'impôt foncier. Il était sujet au logement des gens de guerre. Il est sujet à tel devoir, à telle rente, à telle redevance, à telle servitude.   Il signifie également, Astreint à quelque nécessité inévitable. Tous les hommes sont sujets à la mort. La nature humaine est sujette à beaucoup d'infirmités.   Être sujet à l'heure, Être obligé de se trouver en quelque endroit, de faire quelque chose à certaine heure précise. On dit dans le même sens, Être sujet au coup de marteau, au coup de cloche ; et dans un sens analogue, Être sujet au coup de sonnette.

SUJET, s'emploie aussi absolument. Ainsi on dit : Ce maître tient ses domestiques fort sujets, Il exige d'eux un service fort assidu ; Ce père tient son fils de court et fort sujet, Il ne lui laisse presque aucune liberté ; et, Cette femme est fort sujette auprès de son mari, Elle se tient continuellement auprès de lui.  Il se dit de même en parlant D'un emploi, d'un métier qui oblige à une grande assiduité. C'est un emploi, un métier, une place où il faut être extrêmement sujet, où l'on est fort sujet.

SUJET, signifie encore, Qui a accoutumé de faire quelque chose, qui s'y trouve porté par inclination ou par habitude. Il est sujet à boire, à s'enivrer. Il est sujet à cette faute. On dit de même, Être sujet au vin, sujet aux femmes ; être sujet à ses goûts, sujet à ses fantaisies, sujet à ses plaisirs, à ses passions, etc.

SUJET, signifie aussi, Qui est exposé à éprouver fréquemment de certains accidents. Tout homme est sujet à se tromper. Être sujet à de grandes maladies, sujet à la goutte, à la gravelle, à la migraine, aux vapeurs. Être sujet à tomber du haut mal. Ce pays est sujet aux inondations, aux tremblements de terre. Cette vallée est sujette aux ravines. Ces couleurs sont sujettes à changer.   Cette démarche est sujette à bien des inconvénients, cette entreprise est sujette à bien des difficultés, Il y a des inconvénients à faire cette démarche, il y a bien des difficultés à surmonter pour réussir dans cette entreprise. Ce passage est sujet à plusieurs interprétations différentes, Il est susceptible de différentes interprétations.

Prov., Il est sujet à caution, se dit D'un homme auquel il ne faut pas trop se fier.

SUJET, est aussi substantif, et signifie, Celui qui est soumis à une autorité qui gouverne, soit qu'il s'agisse d'un roi, d'une république, ou de quelque autre souverain. Il est né sujet du roi. Je ne suis point sa sujette. C'est un prince qui aime ses sujets. Ce prince est le père de ses sujets. En prenant des lettres de naturalité, on devient sujet de l'État où l'on se fait naturaliser. Les sujets de la république de Venise. Les relations du prince au sujet. Les sujets ne sont pas des esclaves.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • SUJET — Il n’est point de sujet sans dépendance affirmée à l’égard d’une puissance dont ce sujet relève, de par les hasards de sa constitution anatomique, de son caractère et de sa situation au sein d’une classe sociale et d’une constellation familiale… …   Encyclopédie Universelle

  • sujet — sujet, ette 1. (su jè, jè t ) adj. 1°   Qui est dans la dépendance, qui est obligé d obéir. Nous sommes tous sujets aux lois et aux coutumes du pays où nous vivons. •   Volontés sujettes, CORN. Mél. II, 8. •   ....que le pape est maître de l un… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Sujet — (französisch für „Thema“) bezeichnet den Inhalt oder Gegenstand einer Beschreibung. Der Begriff kann als Synonym für den Stoff einer Geschichte oder das Thema eines Vortrags verwendet werden. Das gilt auch für die Bildende Kunst, wobei der… …   Deutsch Wikipedia

  • sujet — SUJÉT, sujeturi, s.n. (înv.) Temă (literară), subiect. ♦ Prilej, motiv. – Din fr. sujet. Trimis de IoanSoleriu, 29.07.2004. Sursa: DEX 98  sujét s. n., pl. sujéturi Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic …   Dicționar Român

  • Sujet — Sn Thema per. Wortschatz fach. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. sujet, der Entsprechung von Subjekt.    Ebenso nschw. sujett, nnorw. sujett. ✎ DF 4 (1978), 593. französisch frz …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Sujet — (fr., spr. Süschäh), 1) so v.w. Subject; 2) Gegenstand, bes. 3) Gegenstand, Stoff, Vorwurf einer Rede, eines Gedichts, Dramas, einer Oper etc.; 4) (Mus.), der Hauptsatz, das Thema …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Sujet — (franz., spr. ßǖsché), soviel wie Subjekt; Gegenstand, besonders der Gegenstand oder Vorwurf, die Fabel (s. d.) einer Erzählung, eines Gedichtes, eines Dramas, Stoff einer Rede etc …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Sujet — (frz., spr. ßüscheh), Gegenstand, Stoff, Vorwurf einer Rede etc …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Sujet — (süschä), frz., was Subject …   Herders Conversations-Lexikon

  • sujet — DEFINICIJA v. siže …   Hrvatski jezični portal

  • SUJET — s. m. Cause, raison, motif. Il vous a querellé sans sujet, pour un sujet fort léger. Vous ne lui en avez point donné sujet. J ai sujet de me plaindre. À quel sujet avez vous fait telle chose ? Il n en use pas de cette sorte sans sujet. Il lui a… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”