SUIVRE
. v. a.
( Je suis, tu suis, il suit ; nous suivons, vous suivez, ils suivent. Je suivais. Je suivis J'ai suivi. Je suivrai. Je suivrais. Suis, suivez. Que je suive. Etc. ) Aller, venir après. Il marchait le premier, et les autres le suivaient, Je l'ai suivi longtemps. Allez toujours devant, je vous suis, je vous suivrai. Son train, son bagage le suivait. Suivre de près. Suivre de loin. Je l'ai suivi de rue en rue, de ville en ville. Il me suit partout. Je l'ai fait suivre pour savoir où il allait. Je vous suivrai de fort près. Suivez-moi. Suivre à la piste, à la trace. Suivez pas à pas. On l'emploie quelquefois avec le pronom personnel, comme verbe réciproque. Ils se suivaient les uns les autres.

Prov., Qui m'aime me suive, Que celui qui a de l'amitié, de l'attachement pour moi, fasse ce que je ferai, qu'il m'imite, qu'il prenne mon parti, qu'il se déclare pour moi.

Fig., Suivre de l'oeil, des yeux une personne, une chose, Regarder attentivement une personne, une chose qui s'éloigne. Il suivit le vaisseau des yeux aussi longtemps qu'il put le distinguer. Je le suivis longtemps des yeux.

SUIVRE, signifie particulièrement, Aller après pour atteindre, et pour prendre. Suivre un lièvre. Suivre une compagnie de perdreaux. Nous avons suivi ce loup pendant quatre heures. La gendarmerie a suivi les voleurs pendant dix jours.   Il signifie aussi, Observer, épier. Il faut suivre cet homme-là. Il échappe si on ne le suit. Si vous ne le suivez de près, il vous fera quelque sottise. Il faut suivre les jeunes gens sans qu'ils s'en aperçoivent. J'ai suivi sa conduite, je l'ai suivi dans sa conduite, et j'en ai été satisfait. J'ai suivi ses progrès, et j'en ai été surpris. Suivre les événements du siècle où l'on vit. Suivre la génération des idées. J'ai suivi cette affaire, et j'en connais tous les détails.

SUIVRE, signifie encore, Accompagner, escorter, aller avec. Il a suivi ce prince dans tous ses voyages, dans les occasions les plus périlleuses. Il suivit la cour dans tel voyage. Un ami le suivit dans son exil.

SUIVRE, signifie aussi, Aller, continue d'aller dans une direction tracée, ou en prenant quelque objet pour direction. Suivre un chemin, un sentier. Suivre son chemin. Suivre les pas, les traces de quelqu'un. Suivez cette allée d'arbres, suivez cette lumière, elle vous conduira au château. Suivre les bords de la mer. Suivre le cours d'un fleuve. Suivre les côtes d'une île. Le bateau suivait le fil de l'eau, le courant de l'eau. Lorsqu'on dicte, ou lorsqu'on prépare un manuscrit pour l'imprimeur, etc., on se sert quelquefois des expressions En suivant, ou Faites suivre, ou Suivez, qui signifient, Ne faites point d'alinéa et continuez la ligne commencée.  Il a le sens qui précède, dans plusieurs phrases figurées. Suivre le chemin, le sentier de la vertu. Suivre le chemin de la gloire. Suivre les traces de ses ancêtres, les pas de ses devanciers. Suivre le fil de ses idées, le fil d'un raisonnement. Suivre le fil des événements.

Fig. et fam., Suivre sa pointe, Continuer son entreprise Suivre une affaire, une entreprise, etc., S'attacher à une affaire, à une entreprise avec persévérance, et ne rien négliger de ce qui peut la faire réussir. Il a vu échouer cette affaire, faute de l'avoir suivie. Je suivrai cette affaire. Suivez votre procès, si vous ne voulez pas le perdre. Il suit son projet, son entreprise avec ardeur. Cet homme ne suit rien. On dit aussi absolument, Quand on a commencé, il faut suivre.

Fig., Suivre le parti de quelqu'un, Être du parti de quelqu'un. Les uns suivaient le parti des Guelfes, les autres celui des Gibelins.   Suivre une doctrine, une opinion, Faire profession d'une doctrine, d'une opinion ; et, Suivre Aristote, suivre Platon, suivre Descartes, Être du sentiment d'Aristote, du sentiment de Platon, du sentiment de Descartes.  Suivre une profession, L'exercer. Il suit la profession d'avocat. On dit dans le même sens, Suivre le métier des armes ; suivre la carrière des lettres.   Suivre la cour, suivre le barreau, S'attacher à la cour, fréquenter le barreau.  Suivre un prédicateur, Être assidu aux sermons d'un prédicateur ; et, Suivre un professeur, Assister régulièrement à ses leçons. On dit dans le même sens, Suivre un cours, des cours ; suivre les leçons de tel collége, de tel maître.   Suivre le théâtre, le spectacle, Aller souvent, aller assidûment au spectacle.  Suivre quelqu'un dans un discours, dans un raisonnement, Être attentif à son discours, à son raisonnement, en sorte qu'on n'en perde rien. Cet orateur parle si rapidement, qu'il est difficile de le suivre. Vous étiez distrait, prêtez-moi attention et suivez-moi.

SUIVRE, signifie aussi, S'abandonner à, se laisser conduire par. Suivre son imagination, sa pensée, son idée, sa fantaisie. Suivre ses imaginations. Suivre sa passion, son caprice, son emportement, son inclination, son instinct, etc. Suivre ses goûts, ses penchants.   Il signifie encore, Se conformer à. Suivre la mode, l'usage, les coutumes d'un pays. Suivre les avis, les conseils, l'exemple de quelqu'un. Suivre les bons exemples. Suivre les ordres qu'on a reçus. Suivre le plan qu'on s'est tracé. Suivre une méthode. Suivre la loi. Suivre la règle. Suivre les préceptes de l'Évangile. Suivre l'Évangile. Suivre sa religion, les préceptes de sa religion.

SUIVRE, signifie figurément, Être après, par rapport au temps, au lieu, à la situation, au rang, etc. L'été suit le printemps. L'âge mûr suit la jeunesse. La nuit suit le jour. Vous n'avez vu que le commencement, voyez ce qui suit. La page qui suit.

Prov., Les jours se suivent et ne se ressemblent pas, La vie est mêlée de biens et de maux.  Ces pages, ces numéros se suivent bien, ne se suivent pas, Ces pages, ces numéros sont ou ne sont pas dans leur ordre naturel. On dit, dans un sens analogue, que Les parties d'un discours se suivent bien, ne se suivent pas, lorsqu'elles ont la liaison convenable, ou qu'elles en manquent.

SUIVRE, se dit figurément et au sens moral D'une chose qui résulte d'une autre, qui en est la conséquence. L'envie suit la prospérité. L'embarras suit les grandeurs. La satiété suit la jouissance. La peine suit le crime. Les plus grands malheurs ont suivi cette faute.   Il s'emploie quelquefois neutralement dans le même sens. L'une de ces propositions ne suit pas toujours de l'autre, ne suit pas nécessairement de l'autre.   Il s'emploie aussi quelquefois impersonnellement dans cette acception. Il suit de ce que vous dites, que je n'avais pas tort. Il ne suit pas de là que vous ayez raison.

SUIVI, IE. participe, Ce prédicateur, ce professeur est fort suivi, Il attire un grand nombre d'auditeurs. On dit dans le même sens, Cet acteur est fort suivi, cette pièce de théâtre est fort suivie.

SUIVI, se dit quelquefois adjectivement De ce qui est continu, sans interruption. Un travail suivi. Une correspondance suivie. Des relations suivies.   Un discours, un raisonnement, une pièce bien suivie, etc., Un discours, un raisonnement, une pièce, etc., dont toutes les parties ont entre elles l'ordre et la liaison qu'elles doivent avoir.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • suivre — [ sɥivr ] v. tr. <conjug. : 40> • XIIIe; sivre 1080; refait sur il suit, métathèse de siut; lat. pop. sequit, sequere, class. sequi I ♦ Venir après. A ♦ Avec mouvement 1 ♦ Aller derrière (qqn qui marche, qqch. qui avance). Suivre qqn de… …   Encyclopédie Universelle

  • suivre — SUIVRE. v. a. Aller aprés. Il marchoit le premier, les autres le suivoient. je l ay suivi long temps sans y prendre garde. allez tousjours devant, je vous suivray. il le suivoit de prés. son train, son bagage le suivoit. suivre de prés, de loin.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • suivre — Suivre, Suite, Cerchez Suyvre …   Thresor de la langue françoyse

  • suivre — (sui vr ), je suis, tu suis, il suit, nous suivons, vous suivez, ils suivent ; je suivais, je suivis, nous suivîmes ; je suivrai ; je suivrais suis, qu il suive, suivons, suivez, qu ils suivent ; que je suive, que nous suivions, que vous suiviez …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SUIVRE — v. tr. Aller, venir après. Il marchait le premier, et les autres le suivaient. Allez toujours devant, je vous suis, je vous suivrai. Son bagage le suivait. Suivre de près. Suivre de loin. Je l’ai suivi de rue en rue, de ville en ville. Il me suit …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • suivre — vt. (une piste) ; se conformer // obéir suivre à (la mode), respecter (les usages) : SUIVRE (Aillon J.234, Aillon V.273, Albanais.001, Annecy, Arvillard.228, Bellecombe Bauges.153, Chambéry.025, Compôte.271, Demi Quartier, Leschaux, Megève.201,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Suivre —          BALZAC (Honoré de)     Bio express : Écrivain français (1799 1850)     «Les partis sont ingrats envers leurs vedettes, ils abandonnent volontiers leurs enfants perdus. Surtout en politique, il est nécessaire à ceux qui veulent parvenir d …   Dictionnaire des citations politiques

  • suivre — parodyti ar užrašyti statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Parodyti ar užfiksuoti judančio objekto padėtį. atitikmenys: angl. track; track to pranc. suivre …   NATO terminų aiškinamasis žodynas

  • suivre — [sɥivʀ(ə)] (v. 3) Présent : suis, suis, suit, suivons, suivez, suivent ; Futur : suivrai, suivras, suivra, suivrons, suivrez, suivront ; Passé : suivis, suivis, suivit, suivîmes, suivîtes, suivirent ; Imparfait : suivais, suivais, suivait,… …   French Morphology and Phonetics

  • Suivre — III гр., (avoir) P.p.: suivi Следовать, идти за… Présent de l indicatif je suis tu suis il suit nous suivons vous suivez ils suivent …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”