SUCCOMBER
. v. n.
Être accablé sous un fardeau que l'on porte. Ce crocheteur succombait sous le poids. Succomber sous le faix. Ce mulet est trop chargé, il succombera sous le poids.   Il s'emploie figurément, et signifie, Ne pouvoir résister, être vaincu, céder. Succomber sous le faix, sous le poids des affaires. Succomber sous le travail. Succomber sous les efforts de ses ennemis, sous ses ennemis. Cette place, attaquée par terre et par mer, ne tarda pas à succomber. Succomber à la fatigue. Succomber à la douleur. Succomber à la tentation, au mauvais exemple. La tentation était trop forte, il y succomba, il succomba.   Il signifie quelquefois absolument, Mourir, périr. Le malade a succombé. Tous ceux qui succombèrent dans cette déroute. Il succomba dans cette épidémie, lors de cette épidémie.

SUCCOMBER, signifie encore figurément, Avoir du désavantage en quelque chose qu'on entreprend contre quelqu'un. Vous attaquez un homme trop puissant, vous succomberez, il vous fera succomber. Il avait entrepris un mauvais procès, aussi a-t-il succombé. N'entreprenez pas cette affaire-là, vous y succomberiez. Les entreprises où il a succombé.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • succomber — [ sykɔ̃be ] v. intr. <conjug. : 1> • 1356; lat. succumbere, proprt « tomber sous » 1 ♦ Être vaincu dans une lutte; subir une défaite. « Quand un être faible succombe, qui s en aperçoit ? Mais, quand un être fort succombe le spectacle est… …   Encyclopédie Universelle

  • succomber — SUCCOMBER. v. n. Estre accablé sous un fardeau que l on porte. Ce crocheteur succomboit sous le poids. succomber sous le faix. On dit fig. Succomber sous le faix des affaires, succomber sous le travail, pour dire, Estre accablé d affaires, estre… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • succomber — Succomber, Succumbere …   Thresor de la langue françoyse

  • succomber — (su kon bé) v. n. 1°   Être accablé sous un fardeau. Ce crocheteur succombait sous le poids. 2°   Fig. Être accablé par le poids de quelque chose que l on compare à un fardeau. •   Il succombait sans moi sous sa propre faiblesse, CORN. Sertor. I …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SUCCOMBER — v. intr. être accablé sous un fardeau que l’on porte. Ce crocheteur succombait sous le poids. Succomber sous le faix. Il s’emploie figurément et signifie Ne pouvoir résister, être vaincu, céder. Succomber sous le poids des affaires, sous le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • succomber — vt. sukonbâ (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • accabler — [ akable ] v. tr. <conjug. : 1> • 1423; a achablé 1329; de 1. a et chabler, chable ou caable; lat. pop. °catabola « machine à lancer des pierres »; gr. katabolê « lancement » 1 ♦ Vx ou littér. Écraser ou faire plier sous un poids. ⇒ 2.… …   Encyclopédie Universelle

  • écraser — [ ekraze ] v. tr. <conjug. : 1> • 1560; moy. angl. to crasen, probablt d o. scand. 1 ♦ Aplatir et déformer (un corps) par une forte compression, par un choc violent. ⇒ broyer, comprimer, fam. écrabouiller, presser. Écraser sa cigarette dans …   Encyclopédie Universelle

  • résister — [ reziste ] v. tr. ind. <conjug. : 1> • 1327 sens II; lat. resistere, de sistere « s arrêter » ♦ RÉSISTER À. I ♦ (En parlant de ce qui est matériel ou passif) 1 ♦ (Choses) Ne pas céder sous l effet de (une force). Ces murailles épaisses ont …   Encyclopédie Universelle

  • céder — [ sede ] v. <conjug. : 6> • 1377; lat. cedere « s en aller » I ♦ V. tr. 1 ♦ Abandonner, laisser à qqn. ⇒ concéder, donner, livrer, passer, pop. refiler, transmettre. Céder sa place, son tour à qqn. Céder un objet auquel on tient. Loc. Céder …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”