SUBREPTICE
. adj.des deux genres
T. de Jurispr. et de Chancellerie. Il se dit Des lettres, grâces, provisions, concessions, etc., qui sont obtenues sur un faux exposé ; à la différence d' Obreptice, qui se dit De celles qui sont obtenues sur un exposé où l'on a omis d'exprimer quelque chose d'essentiel. Lettres subreptices.   Il se dit, par extension, De certaines choses qui se font furtivement et illicitement. Édition subreptice.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • subreptice — [ sybrɛptis ] adj. • 1346; surreptice XIIIe; lat. subrepticius « clandestin », de subrepere « se glisser sous » 1 ♦ Dr. Qu on a obtenu illicitement par un faux exposé, en surprenant la bonne foi de l autorité sollicitée. 2 ♦ Qui est obtenu, qui… …   Encyclopédie Universelle

  • subreptice — Subreptice. sig. la mesme chose qu obreptice. Lettres obreptices & subreptices. Il y a pourtant cette difference qu Obreptices, se dit particulierement des Lettres de Chancellerie, où on a obmis d exprimer quelque chose; & Subreptices, de celles… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • subreptice — (su brè pti s ) adj. 1°   Terme de jurisprudence. Obtenu sur un faux exposé, à la différence d obreptice qui signifie obtenu sur un exposé où l on a omis quelque chose d essentiel. Lettres, grâces, concessions subreptices. •   Cette lettre [des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SUBREPTICE — adj. des deux genres T. de Jurisprudence et de Chancellerie Il se dit d’une Décision, d’une grâce, d’un jugement obtenu sur un faux exposé. Sentence subreptice. Il se dit, par extension, de Certaines choses qui se font furtivement et d’une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • subreptice — adj. fé // passâ subreptice pè dzo la tâblya <fait // passé subreptice par dessous la table>, fé p(è) dari <fait par derrière, fait derrière le dos de qq.>, fé awé l piston <fait avec le piston> (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ptice — subreptice …   Dictionnaire des rimes

  • subrepticement — [ sybrɛptismɑ̃ ] adv. • 1347; surepticement 1342; de subreptice ♦ Par surprise, sans bruit; d une manière dissimulée, furtive. ⇒ clandestinement. Une pièce fausse « que le charbonnier lui avait subrepticement passée ce jour même » (France)(cf. En …   Encyclopédie Universelle

  • infiltration — [ ɛ̃filtrasjɔ̃ ] n. f. • v. 1370; de infiltrer 1 ♦ Action de s infiltrer. L infiltration des eaux de pluie dans le sol, à travers qqch. Spécialt Pénétration accidentelle d eau dans un mur, une paroi. Traces d infiltration. 2 ♦ Méd. Accumulation… …   Encyclopédie Universelle

  • clandestin — clandestin, ine [ klɑ̃dɛstɛ̃, in ] adj. et n. • v. 1355; lat. clandestinus, de clam « en secret » ♦ Qui se fait en cachette et qui a généralement un caractère illicite. ⇒ 1. secret, subreptice. Journal, écrit clandestin. ⇒ samizdat. Commerce,… …   Encyclopédie Universelle

  • ostensible — [ ɔstɑ̃sibl ] adj. • 1739; du lat. ostensus, p. p. de ostendere « montrer » 1 ♦ Vx Qui peut être montré publiquement sans inconvénient. 2 ♦ (1801) Littér. Qui est fait sans se cacher ou avec l intention d être remarqué. ⇒ apparent, ouvert, patent …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”