SOUS-AFFERMER
et quelquefois SOUS-FERMER. v. a.
Donner à sous-ferme, ou Prendre à sous-ferme. Le fermier principal m'a sous-affermé, sous-fermé une partie des terres qu'il avait prises à ferme. Il a sous-fermé tel droit.

SOUS-AFFERMÉ et SOUS-FERMÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sous-affermer — [suzafɛʀme] v. tr. ÉTYM. 1694; de sous , et affermer. ❖ ♦ Écon. Affermer en partie ou en totalité ce qu on a pris à ferme. ⇒ Sous ferme …   Encyclopédie Universelle

  • sous-affermer — (sou za fèr mé) v. a. Donner, prendre à sous ferme.    On dit aussi, bien que plus rarement, sous fermer. Permettons audit Rouvelin, ses sous fermiers ou commis, de faire remettre lesdits moulins en bon état, et iceux sous fermer à son profit,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SOUS-AFFERMER — v. tr. Affermer en partie ou en totalité ce qu’on a soi même pris à ferme. Le fermier principal m’a sous affermé une partie des terres qu’il avait prises à ferme …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • affermer — [ afɛrme ] v. tr. <conjug. : 1> • 1260; de à et 2. ferme ♦ Louer, céder par affermage. ● affermer verbe transitif (de ferme, nom féminin) Donner ou prendre un bien rural à bail. ● affermer (synonymes) verbe transitif (de ferme, nom féminin) …   Encyclopédie Universelle

  • sous- — ♦ Préfixe à valeur de préposition (sous main) ou d adverbe (sous jacent), marquant la position (sous sol, sous muqueux), la subordination (sous préfet), la subdivision (sous règne), le degré inférieur (sous littérature, sous prolétariat) et l… …   Encyclopédie Universelle

  • sous-affermé — sous affermé, ée (sou za fèr mé, mée) part. passé de sous affermer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • sous-fermer — (sou fèr mé) v. a. Voy. sous affermer. •   Ils n en tiraient pas le tiers, et sous fermaient aux cabaretiers, à très grand marché, BOISGUILLEBERT Factum de la France, x …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SOUS-FERMER — v. a. Voyez SOUS AFFERMER …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • affermer — (a fèr mé) v. a. Donner à ferme ou à bail ; prendre à ferme ou à bail. J ai affermé mes terres à un excellent fermier. Mon fermier a affermé une terre qui me restait. Affermer la perception des impôts. Cet entrepreneur afferma la fourniture des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TERRE — Avant d’être un concept, la Terre fut une donnée: d’abord, la Terre nourricière – autrement dit, la «terre végétale» –, puis, la Terre où l’homme vit, par opposition à la mer, c’est à dire les terres émergées. Tout naturellement, cette Terre,… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”