SOUPÇONNER
. v. a.
Avoir une croyance désavantageuse. accompagnée de doute, touchant quelqu'un, ou quelque chose. Soupçonner un homme d'un crime, d'une trahison. On le soupçonne d'avoir trompé son parent. On le soupçonnait d'hérésie. On soupçonne cette dévotion d'hypocrisie. Il y a lieu de soupçonner de faiblesse une pareille conduite. Il est fortement, violemment, véhémentement soupçonné de ce crime. Soupçonner sans fondement, sans cause, sans raison.   Il signifie aussi, Former une simple conjecture, avoir une simple opinion touchant quelque chose que ce soit. Je soupçonne qu'il est l'auteur de ces vers. Je soupçonne que ce mot ne vient pas de lui. Je ne suis pas assuré de cela, mais je le soupçonne.

Fam., Vous ne soupçonnez pas ce que c'est que ce caractère, ce que c'est que cette entreprise, etc., Vous n'en avez pas, vous ne pouvez en avoir une juste idée.

SOUPÇONNÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • soupçonner — [ supsɔne ] v. tr. <conjug. : 1> • 1225; de soupçon 1 ♦ Faire peser des soupçons sur (qqn). ⇒ suspecter. Loc. prov. La femme de César ne doit pas même être soupçonnée, se dit d une personne qui doit se garder de tout ce qui pourrait attirer …   Encyclopédie Universelle

  • soupçonner — Soupçonner. v. a. Avoir une croyance desavantageuse accompagnée de doute touchant quelqu un, touchant quelque chose. Soupçonner un homme d un crime, d une trahison. on le soupçonne d avoir empoisonné son parent. on soupçonne cette devotion d… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • soupçonner — (sou pso né) v. a. 1°   Avoir, sur quelqu un ou quelque chose, une opinion désavantageuse, non sans un certain doute. •   Les autres, mieux avertis de notre artifice [dans l invention dramatique], soupçonnent de fausseté tout ce qui n est pas de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SOUPÇONNER — v. tr. Avoir, touchant quelqu’un ou quelque chose, une opinion, une présomption désavantageuse, mais incertaine et mêlée de doute. Soupçonner quelqu’un de perfidie, de trahison, de mensonge. On le soupçonnait d’hérésie. Je le soupçonne de m’avoir …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • soupçonner — (v. 1) Présent : soupçonne, soupçonnes, soupçonne, soupçonnons, soupçonnez, soupçonnent; Futur : soupçonnerai, soupçonneras, soupçonnera, soupçonnerons, soupçonnerez, soupçonneront; Passé : soupçonnai, soupçonnas, soupçonna, soupçonnâmes,… …   French Morphology and Phonetics

  • soupçonner — vt. soupsonâ (Albanais) ; => Flairer …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Ne pas soupçonner quelque chose — ● Ne pas soupçonner quelque chose ne pas en avoir l idée, ne pas en concevoir le degré …   Encyclopédie Universelle

  • suspecter — [ syspɛkte ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1500, repris 1726; de suspect ♦ Tenir pour suspect (qqn, qqch.). ⇒ incriminer, soupçonner (cf. Mettre en cause, en doute). REM. Suspecter est nettement plus péj. que soupçonner. « Delhomme déclarait… …   Encyclopédie Universelle

  • soupçon — [ supsɔ̃ ] n. m. • 1564; sospeçonXIIe; bas lat. suspectio, class. suspicio 1 ♦ Conjecture qui fait attribuer à qqn des actes ou intentions blâmables. ⇒ suspicion. Il est au dessus, à l abri de tout soupçon : son honnêteté, sa bonne foi ne peuvent …   Encyclopédie Universelle

  • Saison 2 des Experts : Miami — Cet article présente le guide des épisodes de la saison 2 de la série télévisée Les Experts : Miami (CSI: Miami). Sommaire 1 Épisode 25 : Un coupable intouchable 2 Épisode 26 : Des millions sous les mers 3 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”