SOUILLER
. v. a.
Gâter, salir, couvrir de boue, d'ordure, de sang, etc. Souiller ses habits, ses mains de boue, de sang, etc.   Il s'emploie plus ordinairement au figuré. Souiller sa conscience par une mauvaise action, par une injustice. Souiller sa gloire par des cruautés. Le péché souille l'âme. Souiller son honneur, sa vie, sa réputation. Je ne souillerai pas ma plume en rapportant de pareilles horreurs. Ne souillez pas vos regards de ce tableau. Je ne souillerai pas ma bouche, mes lèvres, en répétant ses paroles.   Souiller ses mains du sang innocent, Faire mourir un innocent.  Souiller le lit nuptial, souiller la couche nuptiale, Commettre un adultère.

SOUILLÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • souiller — [ suje ] v. tr. <conjug. : 1> • XVIe; soillier XIIe; de l a. fr. soil « abîme de l enfer; bourbier »; lat. solium « baquet » 1 ♦ Littér. Salir. Malade qui souille ses draps. Souiller de boue. « Vêtus de loques, souillés d avoir été… …   Encyclopédie Universelle

  • souiller — SOUILLER. v. a. Gaster, salir, couvrir de bouë, d ordure, de sang, &c. Soüiller ses habits, soüiller ses mains de boüe, de sang, &c. Il s employe plus ordinairement au figuré. Soüiller sa conscience. le peché soüille l ame. soüiller son honneur,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • souiller — Souiller, actif. ac. Signifie proprement se veautrer dans le souil. Phebus ch. 9. Quand les sangliers sont chassez, ils se soüillent volontiers és bouës, et s ils sont blessez, c est leur medecine que de se souïller. c est à dire veautrer au… …   Thresor de la langue françoyse

  • SOUILLER — v. tr. Gâter, salir. Souiller ses vêtements, ses mains de boue, de sang. Fig., Souiller ses mains du sang innocent, Faire mourir un innocent. Fig., Souiller le lit nuptial, souiller la couche nuptiale Commettre un adultère. SOUILLER s’emploie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • souiller — (sou llé, ll mouillées, et non sou yé) v. a. 1°   Couvrir de ce qui fait tache, de ce qui est ordure. Souiller de boue ses vêtements. Souiller ses mains de sang. •   [Il] Souille ses cheveux blancs d une horrible poussière, DELILLE Én. XII.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • souiller — vt. => Salir, Tacher …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • barbouiller — [ barbuje ] v. tr. <conjug. : 1> • XV e sens 4; p. ê. de barboter avec substit. de finale d apr. des v. comme brouiller, souiller 1 ♦ Couvrir d une substance salissante. ⇒ salir; couvrir, maculer, souiller, tacher; fam. saloper. Barbouiller …   Encyclopédie Universelle

  • polluer — [ pɔlɥe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1290; lat. polluere « souiller » 1 ♦ Vx ou littér. Salir, souiller; fig. profaner. 2 ♦ (1958) Mod. Salir en rendant malsain, dangereux. Gaz qui polluent l atmosphère des villes. ⇒ infecter, infester. Rivière …   Encyclopédie Universelle

  • salir — [ salir ] v. tr. <conjug. : 2> • XIIe; de sale ♦ Rendre sale, plus sale. 1 ♦ Altérer la netteté, la pureté de (qqch.) par un contact répugnant ou enlaidissant. ⇒ barbouiller, crotter, éclabousser, graisser, maculer, noircir, poisser,… …   Encyclopédie Universelle

  • contaminer — [ kɔ̃tamine ] v. tr. <conjug. : 1> • 1213; lat. contaminare 1 ♦ Relig. Souiller par un contact impur. 2 ♦ Transmettre une maladie à (qqn). Il a contaminé ses camarades. P. p. adj. Sang contaminé (par le virus du sida). ♢ Polluer. ⇒ infecter …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”