SORTIR
. v. n.
( Je sors, tu sors, il sort ; nous sortons, vous sortez, ils sortent. Je sortais. Je sortis. Je sortirai. Je sortirais. Que je sorte. Que je sortisse. Sortant. Sorti. ) Passer du dedans au dehors. Sortir de la chambre. Sortir de sa place. Sortir de la ville. Sortir du royaume. Le renard sort de son terrier. Sortir du bain. Il y a huit jours que cet homme n'est sorti de son lit. La rivière est sortie de son lit. Il sort de cette source une grande quantité d'eau. Le sang lui sortait de la bouche. Le coup lui a fait sortir un oeil hors de la tête. Cette porte est sortie de ses gonds. Un soldat ne doit point sortir de son rang. Sortir sur quelqu'un l'épée à la main. Sortez, je vous attends. Il est prêt à sortir. Tout le monde est sorti. Il ne fait que de sortir. Il vient de sortir. Ne faire qu'entrer et sortir. Sortir au-devant de quelqu'un. Sortir du port. J'ai à sortir ce matin. Il est sorti, mais il va rentrer. Il a sorti, mais il vient de rentrer.   Sortir de la messe, du sermon, de vêpres, du bal, du spectacle, du jeu, Sortir du lieu où l'on a entendu la messe, le sermon, les vêpres, etc. Dans la même acception, l'on dit : Sortir d'entendre la messe. Sortir de dîner, etc. On dit aussi, Sortir de table.   Sortir de prison, En sortir par autorité de justice, être élargi.  Ce jeune homme sort du collége, sort de dessus les bancs, Il vient d'achever ses études.  Cet ouvrage sort de chez l'ouvrier, des mains de l'ouvrier, Il est tout neuf, il vient d'être achevé.  Sortir, commencer à sortir, se dit particulièrement D'une personne qui, ayant été malade, se porte assez bien pour ne plus garder la chambre. Les médecins ne lui ont pas encore permis de sortir.

Prov. et fig., Faire sortir quelqu'un des gonds, hors des gonds, Le mettre tellement en colère, qu'il soit comme hors de lui-même. Ne vous opiniâtrez pas contre lui, vous le feriez sortir hors des gonds.

Fig., en Peinture, Cette figure sort bien, Elle semble être de relief et s'avancer hors du tableau.

Fig., Cette pensée ne sort pas assez, Il faut l'exprimer avec plus de force, la développer, la faire mieux sentir. On dit de même, Faire sortir une pensée.

Fig. et fam., Les yeux lui sortent de la tête, se dit D'une personne dont les yeux ont une ardeur, une vivacité extraordinaire, par l'effet de quelque passion violente.  Cela sort des proportions ordinaires, Cela est au-dessus des proportions ordinaires.

SORTIR, se dit figurément en parlant D'un temps, d'une époque, d'un état, d'une condition où l'on cesse d'être. Sortir de l'hiver. Sortir de l'enfance. Sortir de nourrice. Il sortira de la vie sans avoir fait aucun bien. Sortir de maladie. Sortir d'apprentissage. Sortir de charge. Sortir de page. Sortir de captivité, d'esclavage.   Il s'emploie aussi figurément en parlant De choses morales. Sortir d'erreur. Sortir de son bon sens. Sortir de son sujet. Sortir du sujet. Sortir de sa matière. Vous sortez de la question. Cela est sorti de ma mémoire, m'est sorti de la mémoire. Cela ne me sort pas de la tête. Les mêmes effets doivent sortir des mêmes causes. Je ne sors pas de mon étonnement. Sortir de son naturel. Sortir de sa modération habituelle. Sortir du respect. Sortir de son devoir, des bornes de son devoir, des bornes de la modestie, de la bienséance.

SORTIR, signifie encore, Se tirer, se dégager de quelque endroit difficile. Cette rue est si sale, qu'on ne peut sortir des boues. Il y a tant de chemins coupés dans cette forêt, qu'on ne sait par où sortir. Nous ne sortirons jamais de ces montagnes.   Il signifie aussi figurément, Se délivrer, s'affranchir, se tirer de quelque situation difficile, embarrassante, périlleuse. Sortir d'affaire. Sortir d'intrigue. Sortir d'un grand péril, d'un grand embarras. Il est enfin sorti de son affaire. Il est sorti d'un mauvais pas. Il est sorti d'une épreuve difficile. Il fallait en sortir à quelque prix que ce fût. J'en suis sorti à mon honneur.   En termes de Danse, Sortir de cadence, Ne plus danser en cadence.  En termes de Musique, Sortir de mesure, Ne plus chanter, ne plus jouer de mesure ; Sortir du ton, Détonner, ou Passer d'un ton dans un autre.  En termes d'Escrime, Sortir de mesure, Se mettre hors d'état de porter une botte de pied ferme à son adversaire.

SORTIR, signifie en outre, Pousser au dehors, commencer à paraître. Les fleurs commencent à sortir. Les blés, les herbes sortent de terre. Il lui sortit un bubon, un charbon. Cet enfant n'a plus la fièvre depuis que la petite vérole, la rougeole est sortie. Il lui est sorti une dent : on dit plus ordinairement, Il lui a percé une dent.

SORTIR, se dit quelquefois dans la signification de S'exhaler ; et alors il s'emploie presque toujours impersonnellement. Il sort une agréable odeur de ces fleurs. Il sort une grande chaleur de ce fourneau. Il en sortait une épaisse fumée.

Fig., Le feu lui sort par les yeux, Il a les yeux allumés de colère.

SORTIR, signifie encore, Être issu. Il sort de bon lieu, de bonne race. Il sort de gens de bien. Il sort de parents illustres. Il sent le lieu d'où il sort. Quand les étalons sont vieux, les chevaux qui en sortent sont faibles.   Il signifie également, Être produit, en parlant Des ouvrages de l'industrie, de l'art ou de l'esprit. Cela sort des mains d'un habile ouvrier. Les étoffes qui sortent de cette fabrique sont très-estimées. Les ouvrages sortis du pinceau de cet artiste. C'est le meilleur ouvrage qui soit sorti de la plume de cet écrivain. Cet écrit sort d'une bonne plume.

SORTIR, s'emploie aussi comme verbe actif dans quelques phrases du langage familier, où il signifie, Faire sortir, tirer. Il est temps de sortir les orangers de la serre. Sortez ce cheval de l'écurie. Sortez la voiture de la remise. On l'a sorti d'une affaire fâcheuse.

AU SORTIR DE. loc. prépositive, Au temps, au moment que l'on sort de. Au sortir de là. Au sortir de cette maison. Je l'attendis au sortir du conseil. Au sortir du lit, de la table, de table. Au sortir du berceau. Au sortir de l'enfance.  SORTI, IE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sortir — 1. (sor tir), je sors, tu sors, il sort, nous sortons, vous sortez, ils sortent ; je sortais ; je sortis, nous sortîmes ; je sortirai ; je sortirais ; sors, qu il sorte, sortons, sortez, qu ils sortent ; que je sorte, que nous sortions, que vous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • sortir — Sortir, quasi Fortir, comme Super de {{t=g}}hupér,{{/t}} Foras ire, Procedere. Liu. lib. 23. Sortir, saillir hors, Exire, Procedere foras. In publicum procedere, Prodire. Et aussi Migrare ex quocunque loco. Comme à un qui est en un lieu ouvert,… …   Thresor de la langue françoyse

  • sortir — sortír, sortíri, s.m. (reg.) sortator forestier; soltar. Trimis de blaurb, 08.01.2007. Sursa: DAR …   Dicționar Român

  • sortir — de (ou com) sortiu o estabelecimento de {ou com) todos os melhores tecidos …   Dicionario dos verbos portugueses

  • sortir — v. tr. 1. Munir do que é necessário. = ABASTECER, PROVER 2. Misturar coisas diferentes. = COMBINAR, VARIAR 3. Caber em sorte. • v. pron. 4. Prover se, abastecer se.   ‣ Etimologia: latim sortior, iri, tirar à sorte, obter por sorte   • Confrontar …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • sortir — 1. sortir [ sɔrtir ] v. <conjug. : 16> • XIIe; a remplacé issir; p. ê. de 3. sortir, ou du lat. pop. °surctus, class. surrectus, de surgere « jaillir » I ♦ V. intr. SORTIR DE; SORTIR. A ♦ Aller hors d un lieu, du dedans au dehors. 1 ♦ Aller …   Encyclopédie Universelle

  • sortir — vi. /vt. ; surgir ; extraire, tirer ; être sortir issu // originaire // natif sortir de (nv.) : seûrtre (Albanais 001c), sorti (001b FON, 025a, Aillon Jeune 234, Aillon Vieux 273, Aix 017, Albertville 021, Arvillard 228, Chaucisse, Gets 227,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • SORTIR — v. intr. Passer du dedans au dehors, aller dehors. Sortir de la chambre. Sortir de la ville. Sortir du bain. La rivière est sortie de son lit. Il sort de cette source une grande quantité d’eau. Le sang lui sortait de la bouche. Cette porte est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • sortir — I. Sortir. v. a. Terme de pratique. Avoir, obtenir. En ce sens, il ne se dit guere qu en cette phrase. Sortir son effet. cet Arrest, cette obligation, ce contract &c. sortiront leur effet, leur plein & entier effet. j entends que cette clause… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • sortir — sourti sortir. Sortir la lenga; sortir de malautiá : tirer la langue ; relever de maladie. Si sortir dau jambin : se sortir d une intrigue, d un mauvais pas ; se tirer d embarras …   Diccionari Personau e Evolutiu

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”