SILLONNER
. v. a.
Faire des sillons. Dans le sens propre, il n'est guère d'usage qu'au participe. Un champ bien sillonné.   Il se dit, figurément, De certaines choses qui font des traces en passant, qui laissent des traces de leur passage. Un reptile qui se meut en sillonnant la vase, le limon. Les torrents qui sillonnent le flanc des montagnes. L'éclair, la foudre a sillonné la nue. Leurs vaisseaux sillonnent les mers. L'âge lui a sillonné le front.

SILLONNÉ, ÉE. participe, Des montagnes sillonnées de ravins. Un front sillonné de rides.   Il se dit adjectivement, en termes d'Anatomie et d'Histoire naturelle, Des organes, des parties qui sont marquées de stries profondes, de fentes ou raies creuses.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sillonner — [ sijɔne ] v. tr. <conjug. : 1> • fin XVIe; seillonner 1538; de sillon 1 ♦ Vx Labourer. ♢ Mod. Creuser en faisant des sillons, des fentes. « D énormes lézardes sillonnent les murs » (Balzac). Un visage sillonné de rides. 2 ♦ (fin XVI …   Encyclopédie Universelle

  • sillonner — Sillonner. v. a. Faire des sillons. Il n est guere en usage au propre, qu au participe. On dit fig. & poëtiquement. Sillonner l Ocean, les flots, les plaines salées, les plaines humides, pour dire, Naviger. On dit aussi fig. & poëtiq. L âge luy a …   Dictionnaire de l'Académie française

  • sillonner — (si llo né, ll mouillées, et non siyo né) v. a. 1°   Faire des sillons. •   Je crois que Lucidas serait bien votre fait, La fortune lui rit, tout lui vient à souhait : De vingt paires de boeufs il sillonne la plaine, RACAN Silène, I, 3. •   La… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SILLONNER — v. tr. Faire des sillons. Dans le sens propre, il n’est guère d’usage qu’au participe. Un champ bien sillonné. Il se dit, figurément, de Certaines choses qui laissent des traces de leur passage. Les torrents qui sillonnent le flanc des montagnes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • sillonner — vt. , tracer des sillons : fére d rai (Albanais) ; silyonâ (Villards Thônes). E. : Parcourir …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • courir — [ kurir ] v. <conjug. : 11> • curir 1080; a remplacé l a. fr. courre, lat. currere → courre I ♦ V. intr. A ♦ (Êtres animés) 1 ♦ Aller, se déplacer rapidement par une suite d élans, en reposant alternativement le corps sur l une puis l autre …   Encyclopédie Universelle

  • parcourir — [ parkurir ] v. tr. <conjug. : 11> • XV e; lat. percurrere 1 ♦ (Personnes) Aller dans toutes les parties de (un lieu, un espace). ⇒ traverser; arpenter, visiter. « On n a point vu Rome quand on n a point parcouru les rues de ses faubourgs » …   Encyclopédie Universelle

  • canaliser — [ kanalize ] v. tr. <conjug. : 1> • 1829; h. 1585; de canal 1 ♦ Rendre (un cours d eau) navigable. 2 ♦ Sillonner (une région) de canaux. 3 ♦ Empêcher de se disperser, diriger dans un sens déterminé. ⇒ centraliser, concentrer, diriger,… …   Encyclopédie Universelle

  • labourer — [ labure ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; laborer « travailler, peiner » v. 950, encore en ce sens au XVIIe; lat. laborare « travailler », qui a éliminé arer → araire, aratoire 1 ♦ (XIIe) Ouvrir et retourner (la terre) avec un instrument… …   Encyclopédie Universelle

  • région — [ reʒjɔ̃ ] n. f. • 1380; « pays » XIIe; lat. regio « direction; frontière, contrée », de regere 1 ♦ Territoire relativement étendu, possédant des caractères physiques et humains particuliers qui en font une unité distincte des régions voisines ou …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”