SILENCE
. s. m.
Il ne se dit proprement qu'en parlant De l'homme, et sert à marquer L'état où est une personne qui se tait, qui s'abstient de parler. Garder le silence. Garder le silence sur une chose. Observer le silence. Faire silence. Faites faire silence. Rompre le silence. Puisque vous le voulez, je me tiendrai, je demeurerai dans le silence. Mon silence vous en dira plus que mes paroles. Le silence est quelquefois éloquent. Il répondit par un noble silence. Il ne répond rien à toutes ces accusations, son silence le condamne. Un silence prudent. Imposer silence. Il souffre en silence. On a acheté son silence. Je vous demande du silence, un instant de silence. Un silence perpétuel. Un morne silence. Un long silence. Un profond silence. Le médecin lui a prescrit le silence.   Il s'emploie quelquefois elliptiquement, par forme d'interjection, au lieu de Faites silence, faisons silence. Silence, messieurs. On dit aussi quelquefois, Du silence ; un peu de silence.

Fig., Le silence des passions, se dit de L'état opposé au trouble où les passions nous jettent, et qui nous empêche de bien juger des choses. On dit de même, Imposer silence à ses passions, Les réprimer, empêcher qu'elles ne troublent l'âme, qu'elles ne l'agitent.

Fig., Imposer silence aux médisants, à la calomnie, au mensonge, etc., les réduire au silence, Faire que leurs médisances, que leurs calomnies, etc., ne trouvent plus de crédit, et qu'ils soient par là forcés de se taire.

Fig., Le silence de la loi, se dit Pour signifier que le cas dont il s'agit n'est pas prévu par la loi.  En termes de Chancellerie et en Matière criminelle, Le roi imposait silence à ses procureurs généraux, lorsqu'il leur défendait de poursuivre davantage l'affaire criminelle pour laquelle il avait donné des lettres d'abolition.

SILENCE, sert aussi à indiquer Cessation de commerce de lettres entre personnes qui étaient dans l'habitude de s'écrire. Il y a longtemps que je n'ai reçu de vos nouvelles ; quelle est la cause de votre silence, de ce long silence ? Après avoir été long-temps sans vous écrire, je romps enfin le silence.   Il se dit encore pour faire connaître qu'un auteur n'a rien dit sur le fait ou le sujet dont on parle. Il n'y a rien sur cet événement dans les auteurs contemporains ; leur silence prouve que cet événement n'a pas eu lieu. Le silence des journaux sur ce fait est extraordinaire. On dit dans un sens analogue, J'ai adressé une demande à cet administrateur, à cette administration ; mais il garde, elle garde le silence.   Passer une chose sous silence, N'en point parler. Passez cela sous silence. Je passe sous silence ses attentats, ses infidélités. Je passe sous silence les belles actions de ses ancêtres.

SILENCE, signifie aussi figurément, Le calme, la cessation de toute sorte de bruit. Grand silence. Profond silence. Le silence de la nuit. Le silence des bois. Le silence des tombeaux. Rien ne trouble le silence qui règne en ces lieux. Vivre dans la retraite et dans le silence. Le silence des vents.   Faire quelque chose dans le silence, Secrètement, avec mystère. Ils concertèrent dans le silence la perte de leur oppresseur.

SILENCE, en termes de Musique, se dit de Certains signes qui répondent aux diverses valeurs des notes, et qui, mis à la place de ces notes, marquent que tout le temps de la valeur doit être passé en silence. Observer les silences.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • SILENCE — Il semble impossible de parler de ce qui est absence ou abolition de toute parole. Le silence se présente comme le point zéro à partir duquel s’inaugure tout langage, sans qu’on y puisse faire retour. Pour reprendre une terminologie empruntée à… …   Encyclopédie Universelle

  • Silence — is a relative or total lack of audible sound you can not hear a thing it is quiet. Silence in Social Interaction: Functions, Meanings, and Interpretations Silence in social interaction is the absence of speech. Silence in this arena can be… …   Wikipedia

  • silence — SILENCE. s. m. Privation, cessation de bruit. Grand silence. profond silence. le silence de la nuit. le silence des bois. faites silence. faites faire silence. troubler le silence. Il se dit proprement de l homme lorsqu il s abstient de parler.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Silence — • All writers on the spiritual life uniformly recommend, nay, command under penalty of total failure, the practice of silence Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Silence     Silence …   Catholic encyclopedia

  • Silence — Студийный альбом …   Википедия

  • silence — Silence, Silentium. Fort grand silence, Silentium acre et intentum. Il y eut quelque temps silence, Silentium aliquandiu tenuit. Faire silence, Attacere, Silentium dare, Conticere, Fauere linguis, Ore fauere. Se taire et faire silence par commun… …   Thresor de la langue françoyse

  • Silence — Si lence, v. t. [imp. & p. p. {Silenced}; p. pr. & vb. n. {Silencing}.] 1. To compel to silence; to cause to be still; to still; to hush. [1913 Webster] Silence that dreadful bell; it frights the isle. Shak. [1913 Webster] 2. To put to rest; to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Silence — Si lence, n. [F., fr. L. silentium. See {Silent}.] [1913 Webster] 1. The state of being silent; entire absence of sound or noise; absolute stillness. [1913 Webster] I saw and heared; for such a numerous host Fled not in silence through the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Silence — Álbum de Sonata Arctica Publicación 4 de septiembre de 2001 Grabación Otoño, 2000 Primavera, 2001 Género(s) Pow …   Wikipedia Español

  • silence — si·lence n 1: the state of keeping or being silent; esp: forbearance from speech or comment 2: failure to make something known esp. in violation of a duty to do so acceptance by silence see also estoppel by silence at estoppel …   Law dictionary

  • Silence — (Болонья,Италия) Категория отеля: Адрес: Via Gramsci 3, 40121 Болонья, Италия …   Каталог отелей

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”