SERVICE
. s. m.
L'état ou les fonctions d'une personne qui sert en qualité de domestique. Être au service de quelqu'un. La pauvreté l'a contraint de se mettre en service. Entrer en service. Il a été longtemps au service d'un tel. Le service chez cet homme-là est aisé, dur, difficile, ingrat. Un service pénible, fatigant.   Le service d'un domestique, La manière dont un domestique s'acquitte de ses fonctions. Il est content du service de son domestique. Ce domestique a le service lent, aisé, agréable, maussade, etc.   Le service d'un maître, La manière dont un maître se fait servir. Le service de ce maître est dur, est pénible.   Le service de la chambre, de l'office, des écuries, etc., Les fonctions particulières d'un domestique attaché à la chambre, à l'office, aux écuries, etc. Il n'était pas propre au service de la chambre, on l'a fait passer au service des écuries.   Se consacrer au service de Dieu, Embrasser la profession ecclésiastique, ou la profession religieuse ; ou Se donner entièrement aux oeuvres de piété. Il a renoncé au monde, il s'est consacré au service de Dieu.

Prov., Service de grand n'est pas héritage, On fait rarement fortune à servir les grands.

Fam., Qu'y a-t-il pour votre service ? se dit À une personne qui se présente à nous et qui paraît vouloir nous demander quelque chose.  Je suis à votre service, tout à votre service. Formule de civilité dont on se sert pour dire à quelqu'un qu'on est à sa disposition, qu'on est prêt à faire ce qui pourra lui être utile ou agréable. On dit de même : Ma voiture est à votre service. J'ai mille francs à votre service. Etc.

SERVICE, se dit encore de L'emploi, de la fonction de ceux qui servent l'État dans la magistrature, dans les finances, etc. Ce président, ce maître des requêtes a tant d'années de service. Cet employé a obtenu sa pension après tant d'années de service. Le service de l'État. Le service militaire. Le service du roi.   Il s'emploie souvent d'une manière absolue, en parlant Du service militaire. Il a vieilli au service. Il y a vingt ans qu'il est dans le service, qu'il est au service. Il a du service. Il a trente ans de service. Il a quitté le service. Il a renoncé au service. Il s'est retiré du service. Ce jeune homme entre dans le service. Il est entré jeune au service. Produire ses états de service.   Le service de la marine, de l'artillerie, du génie, etc., Les fonctions particulières d'un officier de marine, d'artillerie, du génie, etc. Le service de l'artillerie, du génie et de la marine exige des connaissances mathématiques qui ne sont pas nécessaires aux officiers des autres armes.   Être de service, Être dans le temps où l'on est obligé de faire les fonctions de sa charge, de sa place, où on les exerce réellement, à moins d'un empêchement légitime. En termes de Guerre, il signifie particulièrement, Monter la garde, être de piquet, etc. Il est de service après-demain. Les hommes de service. On dit, dans un sens analogue à l'une et à l'autre acception, Faire son service.   Service féodal, Les devoirs auxquels un vassal était obligé envers son seigneur.  En Jurispr., Services fonciers, se dit quelquefois Des servitudes.

SERVICE, s'emploie quelquefois au pluriel, en parlant de La manière dont quelqu'un a servi, et Du temps pendant-lequel il a servi. Obtenir la récompense de ses services. Ses services ont été méconnus. Il a fait valoir ses services, et on lui a accordé une pension. De longs services. Les services administratifs. Les services militaires.

SERVICE, se dit en outre d'Un ensemble d'opérations, de travaux, etc., pour lesquels sont nécessaires différentes personnes et différentes choses, dans certaines administrations, dans certains établissements publics ou particuliers. Le service de la poste. Le service des messageries. Organiser les différents services publics. Le service est très-bien fait dans cet hôpital. Cela peut entraver le service, peut nuire à la régularité du service. Toutes les branches d'un même service. Selon les besoins du service.   Il se dit particulièrement, dans la maison du roi, de Tous ceux qui sont nécessaires au service actuel du roi. Le roi ne mène à ce voyage que le service.

SERVICE, se dit aussi de L'usage qu'on tire de certains animaux et de certaines choses. Ce cheval est d'un bon service, de bon service. Une étoffe de bon service. Ce meuble est maintenant hors de service.   L'estomac, les jambes lui refusent le service, Son estomac, ses jambes, ne font plus leurs fonctions qu'avec peine.

SERVICE, signifie aussi, Assistance qu'on donne, bon office qu'on rend à quelqu'un. Service important. Grand service. Il m'a rendu de bons services. Il est venu lui faire offre de service, lui offrir ses services.   Rendre un mauvais service, de mauvais services à quelqu'un, Lui nuire, lui faire perdre l'estime d'autrui ; ou simplement, Lui susciter de l'embarras. Vous m'avez rendu un mauvais service de m'amener cet homme.

SERVICE, en termes de Liturgie, se dit de La célébration solennelle de l'office divin, de la messe, et de toutes les prières publiques qui se font dans l'église. Le service est fort bien fait, le service se fait fort bien dans cette église, dans cette paroisse. Il arriva un grand sujet de scandale qui interrompit le service.   Il se dit aussi Des messes hautes et des prières publiques qui se disent pour un mort. Nous avons été au service d'un tel. Vous êtes priés au service, enterrement, etc. Un tel a fondé un service pour l'âme de son bienfaiteur.   Service du bout de l'an, Service qui se célèbre pour une personne, au premier anniversaire de son décès.

SERVICE, se dit encore d'Un nombre de plats qu'on sert à la fois sur table, et que l'on ôte de même. Repas à trois services. Un festin à cinq, à plusieurs services. On le traita à tant de services. Le premier, le second service. Enlever le premier service.   Il se dit aussi d'Un assortiment de vaisselle ou de linge qui sert à table. Service d'argent. Service de vermeil. Service de porcelaine. Service de linge damassé.

SERVICE, au Jeu de la paume, se dit Du côté où est celui à qui on sert la balle. Être du côté du service.   Il se dit aussi de L'action de celui qui sert et jette la balle sur le toit. Un mauvais service. Un service difficile.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • service — [ sɛrvis ] n. m. • v. 1050; lat. servitium « esclavage » I ♦ Obligation et action de servir (un supérieur, une autorité). A ♦ 1 ♦ Ensemble des devoirs que les citoyens ont envers l État, la société, et des activités qui en résultent. Admin.… …   Encyclopédie Universelle

  • service — ser·vice 1 n 1: the act of delivering to or informing someone of a writ, summons, or other notice as prescribed by law after service of process see also notice by publication at notice, s …   Law dictionary

  • service — Service. s. m. L estat & la fonction de celuy ou de celle qui sert en qualité de domestique. Il estoit en service. la pauvreté la contrainte de mettre ses filles en service. il a esté dix ans à son service. le service chez cet homme là est aise,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Service — Serv ice, n. [OE. servise, OF. servise, service, F. service, from L. servitium. See {Serve}.] 1. The act of serving; the occupation of a servant; the performance of labor for the benefit of another, or at another s command; attendance of an… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Service — can refer to: * Selfless service, * Public services, services carried out with the aim of providing a public good * Service (economics), the non material equivalent of a good in economics and marketing * Service (music), musical settings for… …   Wikipedia

  • service — Service, Ministerium, Seruitium, Obsequium. Service faict, par lequel nous voulons acquerir la bonne grace d autruy Venditatio. Faire service, Inseruire. Faire quelque service à aucun et luy aider, Praeseruire, Plaut. Ils ont faict bon service en …   Thresor de la langue françoyse

  • service — service1 [sʉr′vis] n. [ME servise < OFr < L servitium, servitude < servus, slave: see SERF] 1. the occupation or condition of a servant 2. a) employment, esp. public employment [diplomatic service] b) a branch or department of this,… …   English World dictionary

  • service — ► NOUN 1) the action or process of serving. 2) a period of employment with an organization. 3) an act of assistance. 4) a ceremony of religious worship according to a prescribed form. 5) a system supplying a public need such as transport, or… …   English terms dictionary

  • service — SÉRVICE s.n. Staţie de reparare şi întreţinere a autoturismelor sau a diverselor aparate. [pr.: servis] – Din engl. service. Trimis de ana zecheru, 02.12.2002. Sursa: DEX 98  SERVICE [pr.: sérvis] n. Staţie de reparare a automobilelor sau a unor …   Dicționar Român

  • Service — Serv ice, n., or Service Serv ice [Properly, the tree which bears serve, OE. serves, pl., service berries, AS. syrfe service tree; akin to L. sorbus.] (Bot.) A name given to several trees and shrubs of the genus {Pyrus}, as {Pyrus domestica} and… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Service — Serv ice, n., or Service Serv ice [Properly, the tree which bears serve, OE. serves, pl., service berries, AS. syrfe service tree; akin to L. sorbus.] (Bot.) A name given to several trees and shrubs of the genus {Pyrus}, as {Pyrus domestica} and… …   The Collaborative International Dictionary of English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”